Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Paranoia      (300 témoignages)

Préc.

Suiv.

Vivre avec un paranoïaque

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 1101 lectures | ratingStar_225533_1ratingStar_225533_2ratingStar_225533_3ratingStar_225533_4
Luci,souviens-toi de ce que je te disais le 10 mai dernier...Tu perçois bien que la situation empire!Les médicaments sont nécessaires pour t'aider à surmonter un moment difficile mais ils ne t'aideront pas à t'en sortir. Tout ce que tu décris, je crois revivre les mêmes moments, les mêmes scènes....Tu dois entreprendre des actions pour t'en sortir. -écrire un journal par exemple, parler de ta situation à tes mis, tes voisins, tes proches, à tous ceux à qui tu as confiance -inscris-toi dans une association pour renconter des gens et oublier quelque temps tes soucis familiaux -je me répète certainement mais l'activité sportive est excellente, ne serait-ce que la marche -entreprendre une thérapie, oui certainement mais je ne crois pas du tout que ce soit un problème de couple comme ton docteur te le dit -personnellement j'ai fait des séances de fasciathérapie chez le kiné et je pense que ça m'a aidé -ne culpabilise pas, tu n'es pas responsable de la paranoïa de ton mari -prends bien conscience que son attitude ne fera qu'empirer et que tu dois te montrer très forte devant lui même si c'est une façade, si à des moments tu craques fais en sorte qu'il ne s'en rende pas compte et qu'il ne le sache pas -côté famille, il m'est difficile de te conseiller, j'ai longtemps caché la situation à mon entourage un peu par gêne et parce que je ne voulais faire de peine à personne mais je me suis aperçu ultérieurement que beaucoup avait déjà analysé la situation. Ta famille compte beaucoup pour toi: tes parents,tes enfants et c'est normal mais ils observent la situation et ils en sont certainement très malheureux. Mais pense à toi avant tout, tu ne peux pas envisager de rester malheureuse le restant de tes jours, d'ailleurs es-tu certaine que c'est ce que désire ta famille: te voir malheureuse? si tu n'es pas sûre, pose leur la question! Tu sais j'ai traversé des moments difficiles et derrière la carapace que je montre, se cache une grande sensibilité et une grande fragilité, ma situation est loin d'être réglée mais je trouve la force dans la difficulté, je regarde devant et j'essaie d'avoir des projets. N'oublie pas que tu vis avant tout pour toi J'aimerais que ces quelques conseils te soient utiles.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


225533
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par calypso0804 | le 05/01/12 à 13:21

Bonjour,

Journaliste pour direct 8 je prépare un reportage sur les phobies pour lequel je recherche des témoignages.

- Peur des ondes
- Peur de vomir
- Peur de l’eau
- Peur de mourir
- Peur du noir
- Peur de l’école
- Peur du sang….
- Peur des oiseaux
- Peur de……

Les phobies, un mal être qui peut se déclarer à n’importe quel âge ! A 30 ans, à 50 ans où dans votre petite enfance et qui touche 20% des français soit une personne sur 5 !

Aussi, dans le cadre de l’émission « A chacun son histoire » diffusée sur Direct 8 et présentée par Karine Ferri, je prépare un reportage sur Les phobies.
A travers ce magazine sincère, positif et ouvert sur notre société, nous aimerions suivre 4 personnes dans leur quotidien afin de mieux comprendre le trouble dont ils sont atteints.

Mais ne confondons pas peur et phobie ! Est-ce que la peur des araignées est une phobie ou une peur normale? Est-ce que d'avoir peur de prendre le métro ou l'autobus est une phobie? L'enfant qui refuse d'aller à l'école souffre-t-il d'une phobie?

Une personne qui souffre de phobie reconnaît ses peurs, sans toutefois pouvoir en expliquer l'origine, qui est irraisonnée. Ses peurs la contrôle totalement, contrairement à la majorité des gens qui, bien qu'ils éprouvent des peurs, telles craindre une entrevue d'emploi ou dormir seul à la maison, trouvent cependant des stratégies " pour passer à travers ". C'est donc la gravité de cette incapacité de la personne à s'adapter à son environnement qui permet de différencier les phobies des " peurs normales ".

Alors comment, les personnes atteintes de phobies, vivent-elles au quotidien avec cette « peur » qui parfois peut nuire considérablement à la qualité de la vie de tous les jours ? Quelles sont les méthodes qui existent aujourd’hui pour tenter de dépasser cet « handicap » ?

Bien des questions auxquelles nous tenterons de répondre dans ce reportage.

Aussi, si vous souhaitez témoigner, n’hésitez pas à me contacter. Nous tenterons ensemble de trouver des solutions en vous présentant des personnes susceptibles de vous aider.

Je vous remercie par avance pour votre aide et reste à votre entière disposition pour toutes informations supplémentaires.

Cordialement

Sandrine Leleu Celier

Sandrine Leleu Celier
06 98 59 25 35
leleums@hotmail.com

Histoires vécues sur le même thème

Malade ? - schizophrenie

image

Bonjours, je viens ici parce que je savais pas trop ou poster et je me suis dis qu'ici ça pourrait bien correspondre. J'ai 16 ans et je pense que quelque chose ne va pas chez moi. Alors je m'explique, j'ai été a peu près normal, enfin pas de...Lire la suite

A force de trop penser, j'ai le cerveau en fumee.. - viol et abus sexuels

image

Bonjour a tous.. Je m'appelle Serena, j'ai 15 ans. 16 dans 4 mois.. Aujourd'hui je ressens le besoin de parler, d'essayer de trouver des réponses a mes questions.. Je n'ai pas envie de rentrer dans les détails, mais au mois de mai 2012, le 27 mai...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages