Histoire vécue Psychologie > Autres      (1004 témoignages)

Préc.

Suiv.

Electrosensibilité : je souffre des ondes qui nous entourent

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 628 lectures | ratingStar_219733_1ratingStar_219733_2ratingStar_219733_3ratingStar_219733_4

Dépressif, envie de rien, envie d'en finir... Vous êtes-vous déjà demandé s'il n'y aurait pas un problème physique ? Fatigue chronique, nervosité, agressivité : sécrétion trop faible de sérotonine ? Problème de sommeil : manque de mélatonine ?   Mais à cause de quoi ? A l'origine, les êtres vivants sont programmés pour être heureux.  Animaux, humains, nous sommes faits pour guérir de nos malheurs, même de la perte de nos parents.  S'il n'en était pas ainsi, nous ne serions pas là. Si cela ne se produit plus, et à fortiori si même sans motif on est malheureux , si on n'éprouve plus aucun plaisir à manger, boire, faire l'amour, aller voir sa famille, ses voisins, il y a un problème nouveau non ? Et si cela arrive à des millions de gens, en même temps, car c'est bien ce qui se passe, n'y aurait-il un problème environnemental ?  

 

Je regarde autour de moi, je ne vois rien d'anormal.  Le béton et les tags, c'est pas beau mais c'est pas nouveau. J'écoute : plein de bruits dont je me passerais bien, mais là non plus rien de nouveau.  Je respire, çà ne sent pas plus mauvais qu'avant.  Alors qu'y a-t-il d'invisible, inaudible, inodore qui soit nouveau ? Je sens bien comme un stress, dors plus difficilement, ai moins d'énergie qu'avant mais je ne sais pas définir le pourquoi.   Moi non, mais j'ai un petit appareil électronique qui mesure l'électricité de l'air, le fameux champ électromagnétique.  Lui m'indique, en ville comme à la campagne, un champ électromagnétique de haute fréquence 10 milliards de fois plus élevé qu'il y a quelques années.  Qui ne nous vient pas de la nature.  Il y a des rayonnements naturels, mais d'un autre type, dont notre organisme (aidé par l'atmosphère) se défend ou même se nourrit. Non, le nouveau champ est anti-naturel, artificiel, incomparable.  Il a été créé de toutes pièces, discrètement, à notre insu, dans le monde entier, kilomètre par kilomètre, par une gigantesque industrie qui se moque complètement de notre santé.  Des antennes-relais ont été placées tous les kilomètres. Ce qu'on veut, c'est votre argent.  Pas beaucoup d'argent, quelques euros par ci par là, cela suffit, car vous êtes des milliards de clients.   A vouloir téléphoner sans fil, à vouloir surfer sans fil.  Etre touchable et toucher partout.  Etre branché, quoi. Mais sans fil.   "Plus de fils, à mort les fils" c'est leur slogan, très séduisant il est vrai.  Mais le problème, c'est que ce qui ne passe pas dans les fils passe dans l'air.  Dans toutes les directions. Voix digitalisée, vidéos, données informatiques... viennent traverser notre peau en permanence, sous forme d'ondes électriques. Atteignant les yeux, les muscles, les nerfs... Nous sommes ...électrocutés.

 

 Un tout petit peu, insensiblement, mais en permanence.  Jour et nuit. Un petit quelque chose nous empêche de nous reposer complètement comme la nature l'exige pourtant, et fait que le matin, en nous réveillant, nous ne sommes pas en pleine forme.  Jour après jour, la fatigue s'accumule.  Sur le plan physique, et donc sur le plan mental.  Finalement, on disjoncte.     Pourtant, le vrai coupable n'est pas l'industrie des télécommunications.  C'est le ministre de la santé.  C'est lui qui aurait dû empêcher.  Il ne l'a pas fait.  Les nouvelles technologies sans fil apportent argent, emploi et confort.  Par exemple, la vente de licences pour chaque nouvelle plage de fréquences électromagnétiques rapporte beaucoup à l'Etat.  Au sujet du possible effet destructeur de ces fréquences, le ministre de la santé a pris un pari sur nous tous.  Un pari qui consiste à affirmer que le champ électromagnétique de haute fréquence est mortel à haute intensité, mais que sous la norme qu'il a lui même fixée, sous un seuil que ni lui ni des volontaires n'ont testé (60 volt/mètre), la preuve absolue d'une atteinte à la santé n'existe pas.  La preuve du contraire non plus notez...    
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


219733
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je perds ma meilleure amie - amities et relations personnelles

image

Oui je crois bien qu'on est pareilles là. Pour les vacances elle commençait à m'en parler il y a quelques mois mais je lui ai dit qu'avec mon boulot ça serait compliqué, que je ne peux pas faire comme je veux… Elle l'a bien sur très mal pris,...Lire la suite

Rever de se couper la main - reves et cauchemars

image

Bonjour à tous, Cette nuit j'ai fais un rêve que je n'avais jamais fais avant, j'ai rêvé que je me coupais moi même la main gauche. Je me rappelle que dans ce rêve j'étais très triste, apparemment je me rappelais de choses qui ont vraiment eu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Enfer psychiatrique
Voir tous les  autres témoignages