Histoire vécue Psychologie > Autres      (1004 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je délirais à cause du stérilet

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 31/01/10 | Mis en ligne le 10/11/11
Mail  
| 414 lectures | ratingStar_223424_1ratingStar_223424_2ratingStar_223424_3ratingStar_223424_4
j'ai vécu une expérience assez traumatisante début mai 2009, je portais un stérilet et en pleine nuit je me suis mise à croire que le stérilet allait pourrir mes organes, j'ai été chercher mes parents direction: les urgences et je me suis retrouvée hospitalisée à la demande d'un tiers car en plus selon ma mère je "faisais des mouvements dans tous les sens". Je suis sortie de l'hopital après un mois mais je n'allais pas mieux, j'avais toujours des idées délirantes concernant le corps et je ne sortais plus de ma chambre. Je croyais aussi que j'étais punie parce que j'étais une femme et à cause de romans du 19ème siècle (la femme de trente ans de Balzac) que je lisais je croyais que je devais tomber sous la domination d'un homme. A propos de cela j'avais l'impression que chaque homme que je croisais me violait. Je croyais que ça arrivait à toutes les femmes et ce n'est que depuis fin octobre que je me suis rendue compte que de nos jours les femmes ne sont plus sous la coupe d'un homme, travaillent ect... Il m'a fallu une autre hospitalisation de fin octobre (en HL cette fois) à début janvier pour reprendre contact avec la réalité. J'en ai profité pour faire des examens somatiques car je croyais toujours que je n'avais plus mes organes internes et ce n'est qu'après avoir fait ces examens que j'ai été rassurée. Parallèlement j'ai été mise sous risperdal 5mg, ce qui a sans doute contribué à arrêter les idées délirantes. Un effet secondaire assez gênant de ce médoc a été la prise de poids, moi qui avait un beau corps je pèse désormais 76 kg pour un 1m70, cela me complexe beaucoup. Par ailleurs je dors beaucoup (12h/13h par nuit) et je n'ai plus mes règles mais ça ne me dérange pas. En résumé je vais mieux, je n'ai plus d'idées délirantes mais ce qui me dérange c'est que je suis devenue une vraie feignasse, moi qui m'interessait beaucoup à la musique ça fait des mois que je n'ai pas touché à mon piano ni à ma guitare, j'ai aussi la flemme de travailler mes concours administratifs que je suis censée préparer alors que j'étais plutot volontaire avant. Par ailleurs je n'ai plus du tout de libido. Mes questions sont: - pensez-vous que j'ai fait une bouffée délirante? (j'ai fait des recherches là-dessus et je trouve que ça y ressemble mais ma psy m'a juste dit que je "perdais contact avec la réalité" - Est-ce-que vous pensez que ma flemme peut partir?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


223424
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je perds ma meilleure amie - amities et relations personnelles

image

Oui je crois bien qu'on est pareilles là. Pour les vacances elle commençait à m'en parler il y a quelques mois mais je lui ai dit qu'avec mon boulot ça serait compliqué, que je ne peux pas faire comme je veux… Elle l'a bien sur très mal pris,...Lire la suite

Rever de se couper la main - reves et cauchemars

image

Bonjour à tous, Cette nuit j'ai fais un rêve que je n'avais jamais fais avant, j'ai rêvé que je me coupais moi même la main gauche. Je me rappelle que dans ce rêve j'étais très triste, apparemment je me rappelais de choses qui ont vraiment eu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Enfer psychiatrique
Voir tous les  autres témoignages