Histoire vécue Psychologie > Autres      (1004 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je souffre de trouble de décifit de l'attention

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 29/03/11 | Mis en ligne le 27/07/11
Mail  
| 359 lectures | ratingStar_217579_1ratingStar_217579_2ratingStar_217579_3ratingStar_217579_4

C'est toujours dans ces moments de doute, de solitude, de tristesse que cette idée me revient… consigner mes pensées sur un bout de papier. J'ai déjà 26 ans, peut-être est-il trop tard pour commencer a écrire ? Je ne sais pas. Le problème, c'est que je suis procrastinateur, j'ai cette fâcheuse tendance à ne pas aller au bout des choses. Je suis de ceux qui remettent tout au lendemain, celui qui n'arrive jamais. C'est une des conséquences du trouble du déficit de l'attention, ou hyperactivité dont je suis atteint. J'ai toujours été très différent de la plupart des gens, mais pendant des années je n'ai pas fait face a cette vérité. Le temps et la maturité ont fini par m'obliger a faire face a mon problème et c'est il y a à peu près 3 ans que j'ai commencé à me poser des questions. J'ai d'abord pensé être atteint du syndrome d'Asperger, trouble du développement du spectre autistique. J'ai visionné de plusieurs reportages, lu beaucoup d'articles et discuter sur quelques forums spécialisés. Finalement, je me suis trouvé nombreux points communs avec ces Aspies, tel que l'hyperactivité, la dyslexie, la prosodie, les problèmes de psycho-motricité. Je n'ai jamais pu affronter le regard d'une personne a qui je parlais. J'ai lu ce que ressentaient ces gens, j'ai compris leur souffrance et je m'y suis retrouvé, du moins partiellement, car beaucoup sont plus souffrants que moi, et certains symptômes ne correspondent pas ; apparemment un Aspie ne sait pas mentir. Hors je mens beaucoup, dans la plupart des cas parce que je suis perfectionniste et j'ai honte d'admettre que je ne suis pas a la hauteur. Alors suis-je un Aspie ? Je ne sais pas, mais cela n'est pas vraiment important, après tout ce que qu'un mot, ce qui compte réellement c'est ce que je ressens, c'est que j'ai besoin d'aide. En fait, aucun médecin ne m'a diagnostiquer de TDA/H, mais je n'ai jamais parler de ces problèmes et la seule fois ou j'ai vu un psychiatre je me suis fermé à lui. Je ne pense pas qu'il était la personne qui convenait de toute manière, il attendait patiemment que je lui dise ce qui n'allait pas. Comme si c'était aussi simple ! Non, j'ai besoin qu'on me pousse, qu'on me porte ; et qu'on me pousse encore ! Mais pas besoin de médecin pour le savoir, tout les symptômes concordent… impulsivité, procrastination, impatience et intolérance a l'ennui, problème de concentrations et rêveries fréquentes, intolérance aux règles ; crises de nerfs, anxiété régulière, gros manque d'organisation, gros problèmes de sommeil, agitation, changements d'humeur très brusques, troubles moteurs, et bien d'autres mais ceux-ci sont journaliers. J'ai lu également qu'il y a avait parfois un lien entre hyperactifs et surdoués, tout comme asperger et surdoués d'ailleurs. Je ne me dis pas surdoué, ce serait prétentieux et arrogant, mais j'ai rempli des tests de QI sur différents sites internet, certains gratuits et d'autres payants, et mes résultats sur une dizaine de tests vont de 131 a 159. Je ne sais pas si ces tests sont réellement fiables, mais je connais mes capacités. J'ai d'ailleurs toujours eu très facile a l'école, mais j'ai tout de même échoué, simplement par manque d'intérêt, j'ai fini par arrêter. J'ai toujours eu des pensées trop matures dans mon enfance par rapport aux autres, et j'ai eu très peu d'amis, soit ils étaient eux aussi plus mature soit je m'adaptais a la personne en imitant sa personnalité. Je me suis toujours posé des questions existentielles, je suis d'ailleurs passionné d'astrologie, des origines de l'univers. Je m'intéresse a tout, j'ai besoin de savoir, de connaitre le fonctionnement de chaque chose. J'ai également une très forte capacité d'analyse, un esprit très vif et très ouvert. Voilà le bon coté des choses… En parallèle, je suis très exigeant avec moi-même, j'ai un esprit de compétition et je n'accepte pas de ne pas être le meilleur dans un domaine. Quand c'est le cas, je fais tout pour paraitre. Je suis dépressif, et très dépendant. Tout d'abord dans le passé a certaines drogues, puis a l'alcool et aux benzodiazépines (actuellement sous diazepam, mon médecin m'en prescrit avec du campral pour arreter de boire de l'alcool tous les jours). Dépendant des jeux de hasard (poker) , je travaille dans un casino ce qui n'aide pas. Dépendant d'internet et des jeux vidéos. Voila, 3 longues heures passées pour écrire ces deux pages, j'ai essayé de décrire ce que je suis, avec mes forces et mes faiblesses, ma souffrance. C'était au départ un texte que je ne voulais pas partager, mais les heures passées a réfléchir m'ont fait prendre conscience que j'avais vraiment besoin d'une aide extérieure. Ce dont je suis sur, c'est que je n'arriverai pas a parler de tout cela a quelqu'un face à face. J'ai donc dans l'idée d'envoyer ces pages a un psychiatre ou une autre personne qui pourrait m'aider. Serais-je capable d'aller au bout des choses pour une fois ?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


217579
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je perds ma meilleure amie - amities et relations personnelles

image

Oui je crois bien qu'on est pareilles là. Pour les vacances elle commençait à m'en parler il y a quelques mois mais je lui ai dit qu'avec mon boulot ça serait compliqué, que je ne peux pas faire comme je veux… Elle l'a bien sur très mal pris,...Lire la suite

Rever de se couper la main - reves et cauchemars

image

Bonjour à tous, Cette nuit j'ai fais un rêve que je n'avais jamais fais avant, j'ai rêvé que je me coupais moi même la main gauche. Je me rappelle que dans ce rêve j'étais très triste, apparemment je me rappelais de choses qui ont vraiment eu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Enfer psychiatrique
Voir tous les  autres témoignages