Histoire vécue Psychologie > Autres      (1004 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le triangle de Karpman est un jeu infernal

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 25/10/10 | Mis en ligne le 16/02/12
Mail  
| 810 lectures | ratingStar_227407_1ratingStar_227407_2ratingStar_227407_3ratingStar_227407_4
Le triangle infernal...celui dont je parlais... "le triangle infernal : témoignage... Nous vivons tous des situations dans lesquelles nous nous "amusons" à des jeux psychologiques. L'un d'entre eux est une véritable spirale infernale, dramatique: le triangle de Karpman. Il consiste à endosser un rôle ou à répéter invariablement une série de rôles: la victime, le sauveteur, le persécuteur. Rappelons-nous. Ne nous est-il jamais arrivé de nous sentir victime d'une situation ou de personnes? N'avons-nous jamais ressenti le besoin alors de nous venger? Ou bien, constatant le rôle de victime d'un tiers, ne nous sommes-nous jamais sentis obligés de courir à sa rescousse? Le plus courant, il est vrai, et le plus dévastateur, est le rôle de victime. Celui qui fait porter à l'autre, aux évènements, à la vie, la responsabilité de ce qui nous arrive. Le sauveteur, lui, va d'une façon ou d'une autre, se sentir responsable de ce qui arrive à l'autre. Quant au persécuteur, inutile de faire un dessin: agressif, manipulateur, destructeur, la liste est longue. Mais ne nous y trompons pas, aucun de nous n'est étranger à ce rôle, qu'il nous arrive d'endosser à notre corps défendant. Sans compter les doublons: parce que je me sens victime, je deviens persécuteur; parce que je vole au secours, je deviens associé-victime ou/et persécuteur; parce que je suis persécuteur, je me dédouane en étant sauveteur ou victime ailleurs. De toutes façons, nous jouons à ce jeu de façon récurrente et le premier pas est d'en prendre conscience. Si je prends l'exemple de mon projet professionnel, ma première réaction est de me sentir victime d'une copropriété inique. Mon deuxième réflex est de réfléchir à la meilleure façon de leur faire avaler leur bêtise. Ma troisième réaction consiste à penser à mon équipe et à me sentir responsable du voyage dans lequel ils se sont embarqués. Sauf que... 1. Je sais que, inconsciemment bien sûr, une part de moi-même met sans doute des freins à l'accomplissement de ce projet. A moi d'intégrer ma responsabilité et de faire les ajustements nécessaires. 2. Ces personnes, qui mettent d'effroyables bâtons dans mes roues, n'ont pas croisé mon chemin par hasard. Ce que je nomme de la bêtise est ma perception des choses; de leur côté, ils sont certainement convaincus de faire ce qu'il faut, leur intention est positive pour eux. Me venger d'une façon ou d'une autre reviendrait seulement à agir exactement comme eux. 3. L'équipe qui me suit est aussi responsable que moi des choix qu'elle a fait. Personne n'a obligé personne à adhérer à ce projet ni à le rejoindre. Bien sûr, ce cas est facile et il est parfois plus délicat de regarder les évènements de cette façon. Si un chauffard me fonçe dessus et que je me retrouve hémiplégique, évidemment je vais être victime. J'ai appris dans mon métier que nous sommes 1er responsables. Depuis j'ai fait mon propre chemin et je crois que nous sommes 100% responsables. Qu'est-ce que cela signifie? Cela signifie que j'ai toujours une possibilité d'agir sur les évènements: d'abord parce que mon chemin de vie m'a amenée à créer des évènements; deuxio, parce que la vision que j'ai de ces évènements et les réactions que je vais avoir ensuite ne dépendent que de moi. Lorsque la vie semble s'opposer, je peux sombrer, ou bien regarder ce qu'elle m'apprend et ce que je peux développer à partir de là. Cela ne veut pas dire que je vais éclater de rire après un accident. Non. Cela veut dire que je vais passer par une phase de deuil, difficile et douloureuse (j'y reviendrai), et qu'ensuite j'ai toujours la capacité de rebondir, d'une façon ou d'une autre. C'est toujours la même chose: une question de choix!" Suite du témoignage: "Dans la catégorie "coaching", j'ai déjà écrit un post sur le triangle de Karpman, dit triangle infernal. Il nous pousse à nous enfermer de façon cyclique dans la position de victime, persécuteur ou sauveteur. Mon expérience me montre que la majorité des gens n'ont pas conscience de jouer dans cette cour et, même alertés, ne s'y reconnaissent pas. Alors, je vous propose les questions suivantes: Sauveteur * Avez-vous déjà aidé quelqu'un qui ne vous demandait rien? * Vous êtes-vous déjà posé spontanément comme médiateur dans une situation qui ne vous concernait pas? * Avez-vous déjà prodigué des conseils qui n'étaient pas suscités? J'ai bien conscience, en tant que coach et thérapeute, et j'assume ma casquette de sauveteur. A ceci près que mes clients sont demandeurs...et mes lecteurs libres de me lire, ou pas :-) Victime * Avez-vous déjà pensé qu'une chose arrivait de la faute de quelqu'un d'autre? * Considérez-vous votre boss, votre conjoint, votre ami, coupables de vous avoir fait mal? * Avez-vous déjà pensé que vous n'aviez pas de chance? * Avez-vous déjà ressenti de l'ingratitude de la part des personnes que vous aidiez? Répondre à ces questions est peut-être difficile et peut paraître injuste aux accidentés de la vie. Et cependant... s'il y a eu accident, chacun demeure responsable de la façon dont il prend les évènements. Nous pouvons croire que nous n'avons aucun pouvoir sur la vie, mais nous avons le pouvoir sur nous-mêmes, la puissance intérieure de changer notre regard sur la vie. Persécuteur * Avez-vous déjà souhaité casser la figure de quelqu'un, ou êtes carrément passé à l'acte? * Vous êtes-vous déjà rebiffé contre une personne qui refusait votre aide? * Avez-vous déjà répondu à une injustice par une autre injustice? Nous passons tous par ces trois phases, la plupart du temps inconsciemment. Jusqu'au moment où nous en prenons conscience!!! La Palissade? Pas tant que ça... Amusez-vous, identifiez vos comportements et ceux de vos proches, ré-appropriez votre pleine responsabilité de vous-mêmes. Sortir de ce triangle est en fait un jeu amusant, et c'est tellement plus confortable!
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


227407
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je perds ma meilleure amie - amities et relations personnelles

image

Oui je crois bien qu'on est pareilles là. Pour les vacances elle commençait à m'en parler il y a quelques mois mais je lui ai dit qu'avec mon boulot ça serait compliqué, que je ne peux pas faire comme je veux… Elle l'a bien sur très mal pris,...Lire la suite

Rever de se couper la main - reves et cauchemars

image

Bonjour à tous, Cette nuit j'ai fais un rêve que je n'avais jamais fais avant, j'ai rêvé que je me coupais moi même la main gauche. Je me rappelle que dans ce rêve j'étais très triste, apparemment je me rappelais de choses qui ont vraiment eu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Enfer psychiatrique
Voir tous les  autres témoignages