Histoire vécue Psychologie > Autres      (1004 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma fille veut se suicider, rupture avec son 1er amour

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 543 lectures | ratingStar_126996_1ratingStar_126996_2ratingStar_126996_3ratingStar_126996_4

Ma fille de 21 ans ne parvient pas du tout à accepter sa rupture avec son premier amour avec qui elle etait depuis 5 ans. Elle a développé avec lui une relation d'une extrême dépendance au fil des années, au point qu'elle en est arrivée à une énorme dépression qui lui a valu de très nombreuses crises d'angoisses très intenses, de délires de jour comme de nuit, de cris incontrolables quand elle voyait qu'il lui échappait, de crises de jalousies terribles et effrayantes, de souhait d'en finir à plusieurs reprises car elle ne supporte pas de vivre sans lui du tout etc. Elle est souvent partie dans des crises incontrolables et j'ai du faire intervenir à plusieurs reprises les pompiers, le SAMU en pleine nuit (et même la police qui avait été appelée par les voisins pour tapage nocturne). Nous sommes allées plusieurs fois aux urgences, elle a d'ailleurs été hopitalisée en psychiatrie une nuit, mais ça a été un drame pour elle car elle était entourée de fous et ce service n'était pas du tout adapté à son besoin. Nous sommes allées dans un centre médico Psy qui ne la recevait que 10 minutes tous les 15 jours (totale inéfficacité). Nous avons vu plusieurs médecins, et à chaque fois elle n'a pas voulu prendre les antidépresseurs qui lui étaient prescris disant qu'elle ne voulait pas se droguer avec des médicaments. Elle a vu plusieurs fois une sophrologue, sans succès. Je lui avait trouvé une maison de repos très bien en province où elle aurait pu être suivie par des psy chaque jour et où elle aurait été prise en charge dans une structure chaleureuse, rassurante et adaptée à ses besoins, mais elle a finalement refusé d'y aller. Pour expliquer la complexité de notre situation, ce jeune homme habite sur notre palier ! C'est donc insupportable pour elle de vivre à coté de lui sans pouvoir le voir. Au vu de la situation d'urgence dans laquelle on était, j'ai pris la décision d'acheter un appartement pour pouvoir quitter ce lieu maudit. Cependant, elle n'accepte pas l'idée de quitter notre logement car elle ne veut pas être séparée de lui (de sa névrose en fait) , alors que c'est finit entre eux depuis 3 mois, et que lui ne veut plus du tout retourner avec elle. Leur relation était devenue un enfer pour eux, mais aussi pour l'entourage (famille, voisins réveillés souvent en pleine nuit par les hurlements de ma fille etc…). Elle ne veut pas venir habiter dans le nouvel appartement qui se trouve à 15 minutes de là où nous sommes actuellement car elle n'aime pas la ville, qui est pourtant grande et agréable. Elle dit qu'elle veut prendre un studio qui serait plus proche de là où nous sommes, mais en même temps je suis effrayée à l'idée qu'elle se retrouver seule dans un studio alors qu'elle ne supporte pas la solitude. Elle est restée un an sans presque rien faire à la maison. Je l'ai envoyée plusieurs fois dans notre famille en province où elle se ressourçait. Elle y voyait son père, la famille, des bons amis. J'avais bon espoir qu'elle décide d'aller vivre là-bas, car au moins elle aurait été loin de son ex. Mais finalement elle a décider de revenir ici… Elle a quand même réussi à passer son permis (qu'elle avait raté 2 fois) , trouvé un bon job d'été, des nouveaux amis, une salle de sport etc. J'avais enfin l'espoir qu'elle s'en sorte et semblait avoir repris gout à la vie, et malheureusement ce crétin lui a envoyé un SMS voilà 2 jours (il l'a déjà fait 2 fois ce qui avait encore complètement mis à plat ma fille) , ils se sont vus à la maison - bien sûr en mon absence - elle espèrait qu'il lui revienne et il lui a dit des horreurs etc précisant qu'il faisait tout pour l'oublier dans les bras d'une autre etc. Ca l'a rendue une nouvelle fois folle et elle m'a appelée en hurlant qu'elle allait se suicider, que je devais lui pardonner mais qu'elle n'en pouvait plus de vivre sans lui, qu'elle souffrait trop, qu'elle ne voulait plus faire semblant d'aller bien alors qu'elle restait toujours un profond mal être etc. Je suis rentrée à la maison à toute vitesse et elle était allongée dans la SDB avec un couteau près d'elle (elle avait fait une entaille superficielle sur le poignet mais sans profondeur) et elle avait avalé 2 xanax et 2 sommifères pour "oublier". Elle disait qu'elle n'avait pas eu le courage d'aller au bout… Nous avons consulté immediatement un medecin de garde qui a a été très à l'écoute. Elle lui a prescrit de l'homéopathie et souhaite la revoir chaque semaine, mais je crains que ce ne soit suffisant. Personne ne parvient - de tous les médecins, infirmières etc - que nous avons consultés à nous donner les coordonnées d'un specialiste de l'adolescence (Dpt 77) qui pourrait aider ma fille concrêtement à surmonter cette énorme épreuve, à se reconstruire, à accepter de se faire vraiment soigner, d'en sortir. Elle reste toujours avec l'espoir - dont elle dit que sa vie dépend - de reprendre cette relation et de vivre pleinement son amour. Je suis au pied du mur. J'ai extrêmement peur de perdre ma fille car elle ne veut pas venir vivre là où j'ai trouver notre futur logement, alors qu'on ne peut de toute façon plus vivre dans cet immeuble actuel où ce sale type continue à la détruire (il l'avait d'ailleurs maltraitée au cours de leur relation psychiquement et physiquement). Elle dit ne plus pouvoir supporter cette souffrance et que la vie est pas supportable sans lui. Je suis affolée, impuissante, j'ai peur, j'ai mal de la voir se détruire comme ça, les solutions que je lui apporte elle les refuse. Cela fait 7 mois que nous vivons un véritable enfer et je ne sais plus quoi faire pour sortir de cette situation.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


126996
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je perds ma meilleure amie - amities et relations personnelles

image

Oui je crois bien qu'on est pareilles là. Pour les vacances elle commençait à m'en parler il y a quelques mois mais je lui ai dit qu'avec mon boulot ça serait compliqué, que je ne peux pas faire comme je veux… Elle l'a bien sur très mal pris,...Lire la suite

Rever de se couper la main - reves et cauchemars

image

Bonjour à tous, Cette nuit j'ai fais un rêve que je n'avais jamais fais avant, j'ai rêvé que je me coupais moi même la main gauche. Je me rappelle que dans ce rêve j'étais très triste, apparemment je me rappelais de choses qui ont vraiment eu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Enfer psychiatrique
Voir tous les  autres témoignages