Histoire vécue Psychologie > Autres      (1004 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon hypothèse sur l'origine de la vie

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 346 lectures | ratingStar_228293_1ratingStar_228293_2ratingStar_228293_3ratingStar_228293_4
Nous esprit Préface Qui n’a jamais pensé à la mort, à avoir raté sa vie, à la tristesse et la joie que les événements de vie nous ont procurée, qui ne s’est jamais posé de questions sur son origine sur terre , que ce soit sur son chemin de vie ou sur la création de la terre et de son univers , pour ceux qui cherche des réponses ,pour ceux dont la vie n’a plus d’importance , j’ai une hypothèse sur la vie qui risque de remettre tout en questions, des questions ayant une réponse et des réponses ayant un sens .J’aimerais vous parlez , pour commencer , un peu de ma vie , je suis rien et tout à la fois , je pense avoir tout vécu et rien vécu d’intéressant , j’aime à la folie et je déteste tout autant les gens , je suis quelqu’un d’exceptionnelle comme tout le monde, je sers les autres je suis un peu de tout le monde, je suis emphatique et indifférente , bon vous l’avez compris , je suis quelqu’un sans personnalité propre quelqu’un qui comme tout monde s’adapte à ce qui l’entour , je pense donc être quelqu’un d’objectif en qui tout le monde peut se reconnaitre. Je vis dans un monde qui est aussi le votre, j’ai ressentis les souffrances comme les joies que vous avez pu ressentir, je sais que l’ignorance et une grande frustration, que nous n’avons pas tous les mêmes armes et les mêmes expériences. Je vais vous emmenez dans un voyage dans lequel tout le monde est égaux et ou tout le monde à le même but, le monde parfait, celui dans lequel nous vivons ! TEXTE Vous ne me croyez pas ? C’est pourtant simple, tout n’est qu’une question de vision, de ressenti et de logique et peut être un peu d’acceptation. Comment en suis-je venue à cette conclusion ? Je suis quelqu’un de très observateur qui analyse beaucoup son environnement, j’aimerais partager avec vous le début de ce qui m’a emmenez à vous faire part de mon analyse, les quelques pages qui vont suivre c’est du brut un jour aujourd’hui ce vingt juin deux milles huit coupé de tout j’ai décidé d’écrire tout ce qui me venais par la tête Bien que ce qui suis pourrait décrédibilisé ce que j’annonce par la suite, je tiens à dire avant tout, que je suis saine d’esprit, que certains propos pourrais en choqué quelques un, et que je n’en éprouve aucune honte, je fais donc appelle à votre indulgence face au jugement que vous en tirerez « Je me réveille énervé ce matin , je n’aime pas être énervé dès le matin d’autant que j’ai de plus en plus de mal à contrôlé ma colère , pour ensuite aboutir sur une déprime , j’ai beaucoup de colère , de haine , de ras le bol et il me reste que très peu d’amour , que je n’arrive pas à garder pour moi et dont je n’ai aucune ressource pour m’en recharger, je ne peux compter sur personne , personne d’assez fiable en qui je pourrais avoir totalement confiance, il y a une phrase que j’ai lu que j’essai de me répéter souvent , un truc en rapport avec ma date de naissance , que si je veux trouver le bonheur je doit faire face à la paresse et à l’indécision , ça me parait bien me correspondre , mais je n’ai ni volonté ni motivation pour parer à cette situation ou alors cela disparait rapidement , pour qui pour quoi, je me laisse vivre , je vis déjà dans mon esprit dans mon imagination alors le côté matériel et corporel , ne me sert logiquement à rien , à par ressentir cette haine , je pense que je suis quelqu’un de schizophrène il y a une partie de moi qui vis pour les autres , et qui les respecte , et une autre qui les détestes et qui pourrais tuer n’importe qui de sang froid , pour le moment c’est la première qui contrôle l’autre , parce que j’ai toujours le dilemme de je supprime qui , moi ou eux , je ne sais toujours pas ,ça c’est encore l’indécision mais comme toute chose je sais ce que je perd mais pas ce que je gagne ,dans ma prison doré je ne trouve rien pour me défouler , et beaucoup de chose défaillante pour m’agacer, que faire alors , si je me retrouve seule et le peu qu’on s’occupe de moi deviendra néant et alors la balance pourrais pencher , je n’ai pas peur de mourir , mais j’ai toujours cette appréhension de faire souffrir les autres , seulement parce que je perçois leur souffrance comme quelqu’un d’emphatique et que j’en souffrirais aussi , je ne sais pas quel est mon destin j’ai plein d’hypothèse là-dessus mais aucune réponse , je sais seulement que je dois vivre ,que certain événement me mène jusqu’à nos jour , dois je accomplir quelque chose d’apocalyptique ou bien de bénéfique pour l’humanité , je ne sais pas ,je suis un peu paranoïa je m’imagine espionné par ce que certain appellerais fantôme , mais aussi par le gouvernement par mes voisins, pourquoi je m’imagine autant d’attention , peut être que j’aimerais être au centre de l’attention , mais cette attention que je m’imagine me pèse sur ma liberté alors je n’en voit pas vraiment le sens, je crois que les autres perçoivent ce qu’ils appellent la folie dire que je suis cinglé , j’imagine que j’ai quelque chose de différent qui dérange , j’ai le sentiment qu’ils perçoivent peut être cette ambigüité que j’ai d’aimer et de détester tout autant chaque personne , je sais que je suis quelqu’un d’exigent , mais pas vraiment sur moi , en fait je ne me voit pas , c’est comme si j’étais un esprit qui voyage qui parle qui agit mais l’image que je renvoie , je ne sais pas , j’ai l’impression d’être la même qu’à mes 4 ans que mon esprit et toujours autant en analyse de lui et des autres seulement que j’intègre de nouvelle information , disons que je ne me sens pas comme quelqu’un qui se sentirais abouti vers l’adolescence et qui aurait été un espèce de robot durant sa petit enfance , en résumé je crois que j’ai toujours été consciente ,que seul mon corps vieillit mais pas mon esprit. Je pense que ma fratrie et moi-même sommes des personnes particulières , on a tous un bon sens de l’analyse , une croyance occulte et un sentiment de supériorité , je crois qu’on aurait pus accomplir de grande chose bien ou mal je ne sais pas , mais malheureusement nous avons mal été guidé voir pour moi en tout cas pas du tout guider , on m’as appris les civilités , l’obéissance pour palier au qu’en dira- t’on et à la honte qu’ils auraient pu avoir si cela avait été différent et pour faire face au jugement constant que les gens ont les uns envers les autre , et pour cette maman un jugement sur sa capacité à être une bonne mère cependant une fois l’enfance passé , usée , elle nous a abandonné sous prétexte de nous rendre débrouillard , le pire c’est que malgré cette haine en moi , je n’arrive à en vouloir à personne , parce que mon esprit d’analyse ne se focalise pas que sur moi-même comme beaucoup d’autre le font , et j’ai cette empathie , cette expérience , qui m’oblige à prendre en compte l’éducation et la vie qui a fait d’eux ce qu’il sont , en gros j’ôte toute responsabilité à chaque être humain , l’environnement et l’éducation qu’ils ont reçu ou non ont crée leur personnalité , les événement de vie on par la suite influé sur leur façon de vivre , l’humain qu’ils sont leur donne toute possibilité de défaillance , chaque humain à en lui la possibilité de se défendre de combattre avec des armes que nul autre animal n’est en possibilité d’utiliser autant au plan matériel , que sur le plan verbale ,tout humain à en lui une multitude d’émotion et de sentiments pour certains incontrôlable et spontanée et de la encore influe un facteur physique qui défaillant permet encore moins le contrôle de soit ,quel choix , qu’ai je fait dans ma vie qui m’a menez où j’en suis , et qui ne tiens pas de ce que les autres ont fait de moi , aucun , rien , j’ai été élevé pour servir et j’ai suivit les autres où ils voulaient m’emmener et je les quittés pour d’autre lorsque cela devenait trop humiliant pour moi , pourtant je ne peux leur en vouloir , j’en ai même la responsabilité parce que j’en ai conscience , bien que je mettrais en cause la défaillance de ma mère . » Après cette confidence, je vais maintenant exprimée les différentes hypothèses que J’ai de la vie, tout d’abords je ne crois pas en un dieu mais en des instances supérieurs aux plurielles , qui ont le pouvoir de nous guider dans le chemin de vie que nous avons choisit mais dont aucun n’a conscience et n’en aura conscience qu’à sa mort , je crois aux esprits car moi-même je sens cette esprit en moi qui n’a pas de matière concrète et qui représente pour moi de l’infini à 0 tellement il est extensible , bien qu’une partie soit éteinte celle notamment de la mémoire à chaque début de vie je le ressent comme immensément grand et fascinant , d’autre l’ont baptisé autrement ils l’ont surnommé l’âme . Je vais vous épargner les courtes hypothèses que j’utilisais pour donner un sens à ma vie et pour mettre des réponses où il y en avait pas , et vous faire part de celle la plus logique et plausible à mon sens, imaginons nous en tant qu’esprit vivant dans un environnent sans matière , la clé contre l’ennui et la possibilité d’évolution ne se fait donc que par l’imagination , mais posez vous la question , puis je vraiment imaginer des chose que je ne connais pas et que je n’ai jamais vu , ni entendu , la réponse et oui mais l’esprit est-il réellement assez puissant pour se créer un environnement imaginaire qui évoluerait à l’infini la réponse est non , c’est un travail difficile et usant psychologiquement d’inventer des choses qui nous sont inconnu juste par l’imagination , et le faire sur une durée indéterminé est quasi impossible cela créerait un court circuit dans notre esprit de ce fait nous esprit nous sommes rendu compte que sans stimulation matériel notre imagination stagnait . Nous vient alors l’idée de créer un monde et des êtres vivant autonome qui en communauté pourrait évoluer et créer de nouvelles choses qui nous stimulerais notre imagination à l’infini, nous créons donc un univers et plus mais je ne saurais le nommé car tout comme nous toute matière à en elle la possibilité d’évoluer mais nous y reviendrons plus tard commençons par nous focalisé sur la terre, La terre celle dont nous bénéficions, peut être la bible a- t-elle raison sur ce point pour les sept jours, cela ne me surprendrais pas qu’avec cette motivation nous esprit ayons eu l’impatience de faire au plus vite. Chaque esprit à donc m’y du siens pour créer et encore créer, tout était magnifique chacun était heureux du résultat , chaque cellule vivante se développerais selon une logique bien précise tout en permettant un facteur aléatoire pour permettre une évolution et des différences , nous les regardons bien fier pendant longtemps , si longtemps que cela devenait frustrant de juste regarder , nous avions envie de participer , la question fut pensé , les délibérations fut faites, nous allons intégré cette créations de là est née l’humain hôte idéal de nos esprit , lors des délibérations sont ressorti quelque clauses qui ont été émises , l’humain doit pouvoir avoir le libre arbitre tel était notre volonté , celle de pouvoir interagir à notre gré, l’humain ne dépassera point un certain niveau de force et d’intelligence afin de préserver une harmonie , et aura cette faculté d’évolution comme les autres être vivant , le transfert d’esprit obéira à une logique chacun notre tour nous pourrons participer à la vie , le problème du contenant (l’être humain) sera réglé en sorte que comme toute évolution notre mémoire reprendra du début afin que nous évoluions avec notre environnement et celle du passée sera suspendue le temps de notre séjour . Nous voilà donc au fin but de notre vie se créer des supports ,de l’expérience pour pouvoir imaginé à l’infini, « imaginé à l’infini est la liberté pure », le Graal, mais une vie ne suffirait pas, il en faudrait plusieurs , l’évolution à permis que de plus en plus d’esprits puissent participé à la vie, mais en tant qu’être intelligent nous ne devions pas perdre de temps inutilement , les instances supérieurs nos amis esprit nous aident sans trop influé à vivre le chemin de vie que nous désirions ,un peu à la carte en fait , exemple , je suis un esprit ayant vécu plusieurs vie disons trois , la première j’étais une femme j’ai vécu l’expérience de la vie en tant que mère au foyer , j’ai connu le sentiment d’être mère et de donner la vie etc. la seconde j’étais un homme je voulais vivre la puissance le pouvoir et la fortune , on m’a transféré dans une famille de bourgeois où l’éducation que je recevrais me permettrait d’aboutir à ce sentiment et à cette expérience que je souhaitais vivre , la troisième fut un échec je voulais débuté dans une famille honnête et modeste pour par la suite évolué en starlette , je suis donc née dans cette famille mais l’éducation que j’ai eu et l’environnement dans lequel je vivais ne me permettait pas d’arriver à mon but (j’ai augmenté le niveau de difficulté en quelque sorte ), et cette vie s’est soldé par un suicide .Tout a un début et une fin le suicide fait parti du côté aléatoire des choses , car n’oublions pas que nous n’avons pas conscience de notre chemin de vie et que notre réussite ou notre échec résulte de notre évolution en lien avec notre environnement. Personne ne peut donc dire qu’il n’a pas choisi de vivre certains reviennent sur leur décision c’est pour cela que nous avons des avortements ou des bébés mort né. En fait plus je laisse mon esprit aller à ses confidences et à son analyse , plus je me dit que tout à un sens et tout à une réponse, cela dit , je ne sais toujours pas quoi faire je me suis isolé dans ma prison doré pour ne pas avoir à servir malgré moi les autres en effet lorsque je suis confronté à la foule , que je sois d’humeur ou non comme je suis très réceptive au besoin des autres et comme beaucoup ne le sont pas j’ai tendance à anticipé leur besoin et à les aider malgré moi, des petits attentions que je ne pourrais jamais exigé ou avoir des autres, je suis pathétique en fait . Revenons à nos moutons , vous savez maintenant ce que vous faites sur terre , vous êtes là pour vous créer des souvenirs , sachez tout de même que la notion de bien ou de mal n’a pas la même valeur pour un esprit qu’en tant qu’être humain , pour l’esprit tout est bon à prendre toute différences ou chose innovante qu’elle soit bonne ou mauvaise permet d’évoluer , d’avoir une palette de sentiment ,d’expérience et de souvenirs en plus , ne soyez donc pas déçu de pensé que vous avez ratez notre vie cela deviendra bénéfique lorsque vous redeviendrez esprit . Après ce que je viens de dire pourquoi donc ne pas se soulagé et redevenir tout de suite esprit , réfléchissez bien avant de vouloir vous suicider imaginer la moindre image ,l’herbe ,la nature, des gens aux tête bizarre , rien qu’en observant ce qui vous entour c’est du plus , mourir est une perte de temps , dans le sens ou il n’y a pas assez de place pour tout le monde sur terre et que vous ne saurez pas quand aura lieu votre prochain séjour , avez-vous vu ,entendu, tous ce dont vous avez besoin pour patienter en tant qu’esprit avec ce que vous avez comme souvenirs , si vous n’en avez pas assez vous serez malheureux et fatigué d’essayer de crée vous-même des souvenirs ,et recaserez les même choses ,réfléchissez bien tout est bonus à prendre de la chose la plus insignifiante à celle de vos désir . Je vous disais plus haut qu’il existait plus que l’univers, en effet en réfléchissant pourquoi nous serions nous arrêté à la terre et à l’univers d’autant plus que nous sommes en constante évolution, Je crois donc aux extraterrestre, peut être dans une autre vie choisirais je d’être un petit homme vert ou un serial killer mais passons. Ayez simplement ça en tête que les possibilités sont infinis et chaque matière est en évolution, c’est comme certain scientifique le définissent c’est le cycle de la vie ! Il faut être ouvert ne pas avoir l’esprit fermé des préjugé ou des aprioris, les personnes que vous détesté ont sans doute quelque chose à vous apprendre. Ne passez pas sans voir chaque détail, ce n’est qu’en s’attardant sur sa vie qu’elle en devient meilleur. Je ne sais pas si vous avez compris le sens de ma pensée, si mon analyse vous aura servi, j’espère simplement que vous aurez trouvé en elles des réponses et l’acceptation de la vie comme elle est afin de mieux en profité.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


228293
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je perds ma meilleure amie - amities et relations personnelles

image

Oui je crois bien qu'on est pareilles là. Pour les vacances elle commençait à m'en parler il y a quelques mois mais je lui ai dit qu'avec mon boulot ça serait compliqué, que je ne peux pas faire comme je veux… Elle l'a bien sur très mal pris,...Lire la suite

Rever de se couper la main - reves et cauchemars

image

Bonjour à tous, Cette nuit j'ai fais un rêve que je n'avais jamais fais avant, j'ai rêvé que je me coupais moi même la main gauche. Je me rappelle que dans ce rêve j'étais très triste, apparemment je me rappelais de choses qui ont vraiment eu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Enfer psychiatrique
Voir tous les  autres témoignages