Histoire vécue Psychologie > Autres      (1004 témoignages)

Préc.

Suiv.

Penser par soi-même : la société influe notre pensée

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 413 lectures | ratingStar_230223_1ratingStar_230223_2ratingStar_230223_3ratingStar_230223_4
Je te remets ici un post « penser par soi-même »ou il est prouvé que chacun de nous peut reprendre ce droit à la pensée, à l’existence, au droit divin et que nous avons tous largement notre place …. Que personne ne dépend de personne et que chacun de nous est universel et il prend tous le poids sans le savoir …. Bonjour Ami, Bien sûr, vous pensez depuis le commencement de votre naissance et vous n’avez pas eu besoin de moi pour ça, ou de quelqu’un d’autres. Vous croyez penser déjà par vous-même, et ceci ne fait aucun doute. Mais, quand vous dites « je » pense ceci ou « je » pense cela, êtes vous véritablement sûr que ce soit vous qui pensiez? D’où vous vient cette idée à laquelle vous vous identifiez? En êtes-vous véritablement l’auteur, et dans quelle mesure? Cette « identité propre » avec laquelle la mode de pensée actuelle du « distinguez-vous » nous ressasse les oreilles ne serait-elle pas qu’une illusion? Le culte de l’individualité que nous propose notre société actuelle est-il véritablement satisfaisant? Si je suis toujours en compétition avec les autres pour me démarquer, tirer mon épingle du jeu, performer, suis-je plus heureux que dans un groupe coopérant à une réalisation grandiose? Pire, cette idée qu’il faut que je me distingue, notamment en pensant par moi-même, est-elle valide ou n’est-elle pas l’illusion d’un mode de pensée auquel j’adhère simplement pour me donner l’impression que je suis quelqu’un par moi-même? Quoi qu’il en soit, il n’en reste pas moins que je pense, ou que ça pense en moi. Il m’importe à présent de comprendre comment naissent les pensées qui m’animent et quelle en est la portée. Le moment où vous pensez véritablement par vous-même est le moment où vous énoncez une position, un argument, que certes vous avez forgé en vous arrêtant pour réfléchir, mais pour réfléchir vous devez justement vous démarquer de, et réfléchir à, ces pensées qui sont en vous et que vous croyez vôtres. Il y a ce que vous êtes subjectivement et ce que vous êtes objectivement. Dans le premier cas vous pensez selon vos affections, selon ce que les autres vous ont fait être puisqu’il s’agit de ce que vous dites selon ce que vous avez appris, entendu, croyez, etc. C’est une manière, non pas de penser le monde, mais de le sentir. Cela est dangereux ! Cf. le racisme. Dans le second cas vous pensez véritablement, vous n’êtes plus dans la sphère du sentir mais de la raison. C’est cette capacité que l’homme a à se dégager du spontané, de l’immédiat, des pensées toutes faites. Cf. la démonstration mathématique : on raisonne car on passe par plusieurs étapes… En ce qui concerne la concentration, est l'orientation de l'ensemble des activités mentales vers un seul objet et elle est la base d'un travail intellectuel efficace. La concentration est fragile et plusieurs variables peuvent l'influencer, telles que les stimulations de votre enrichissement culturelle, environnement ou vos inquiétudes. C'est pourquoi il est plus efficace d'élaborer un plan d'action afin d'améliorer votre concentration que de vous blâmer pour un manque d'efficacité dans vos pensées.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


230223
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je perds ma meilleure amie - amities et relations personnelles

image

Oui je crois bien qu'on est pareilles là. Pour les vacances elle commençait à m'en parler il y a quelques mois mais je lui ai dit qu'avec mon boulot ça serait compliqué, que je ne peux pas faire comme je veux… Elle l'a bien sur très mal pris,...Lire la suite

Rever de se couper la main - reves et cauchemars

image

Bonjour à tous, Cette nuit j'ai fais un rêve que je n'avais jamais fais avant, j'ai rêvé que je me coupais moi même la main gauche. Je me rappelle que dans ce rêve j'étais très triste, apparemment je me rappelais de choses qui ont vraiment eu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Enfer psychiatrique
Voir tous les  autres témoignages