Histoire vécue Psychologie > Autres      (1004 témoignages)

Préc.

Suiv.

Se contenter d'être soi !

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies 32 ans
Mail  
| 690 lectures | ratingStar_122597_1ratingStar_122597_2ratingStar_122597_3ratingStar_122597_4

C'est mon but du moment, apprendre à trouver qui je suis… Qui suis je ? Qu'est ce que je souhaite dans la vie ? Qu'est ce que j'aime et qu'est ce que je n'aime pas ? Des questions auxquelles je pourrais répondre mais sans grande conviction, sans doute pas en accord avec mon "moi profond". En faisant plusieurs choses à la fois, qu'est ce que je fuis ? Ce "besoin" d'être entourée peu importe la qualité des relations et qui me bouffe, que cache t'il ? Cette course entre plusieurs activités, des journées de fou, qui m'épuisent, est ce que je les souhaite vraiment ? Pourquoi me tuer à garder le contact avec certaines personnes qui ne sont pas forcément positives ? Et pourquoi lorsque je suis chez moi, alors que je devrais me poser, je reste skotchée sur le net ? Je ne vois pas ma vie passer, je la fuis… Pourquoi ? J'ai l'impression de courir sans arrêt… Pour rien ! J'ai pris conscience de tout cela il y a de ça quelques mois déjà. Je n'ai pas vraiment trouvé de réponses, pas encore assez "posée" je suppose. Il y a encore quelques temps, j'étais paniquée à l'idée de passer une soirée seule chez moi, je sortais même si je n'en avais pas envie, je ne m'amusais plus, me demandant ce que je faisais là, me trouvant pathétique. La sensation d'être à coté de la plaque sans arrêt. Depuis, je peux passer (parfois) une soirée, seule, avec moi même… Mais… il ne faut pas que ça dure ! Parfois, ça se passe bien, parfois, c'est encore la grande panique… "personne ne m'aime", je suis seule, voilà ce qui ressort de mes peurs. J'aimerais tant me trouver des passions, reprendre goût à la vie, retrouver le sourire. Je pense que pour se contenter d'être soi, il faut avant tout s'aimer soi même. Se traîter en "ami"… Apprendre à avoir envie, et non faire à tout prix pour fuir une souffrance ou combler quelque chose. Parce que bien souvent, à réagir de cette manière, on se fait du mal. Exemple type de ce comportement chez moi : hier, je suis allée voir un salon avec une amie. Cette idée avait été lancée par moi même, j'ai suivi mes envies. Il y a du progrès ! Surprise, elle est arrivée avec son copain et un autre couple, j'étais déjà "seule" (au lieu de me dire, ben je suis avec mon amie et ses amis, et je profite de ce moment) Ils ont du partir très vite, moi qui pensais qu'on allait sortir après (malgré ma grande fatigue, j'avais ça en tête) Paniquée à l'idée de rentrer tôt chez moi un vendredi soir, et seule en plus, j'ai voulu demander à mon copain si je pouvais passer lui faire un bisous avant de rentrer chez moi. Il a fait la sourde oreille à mes appels… J'étais mal, renvoyée à ma propre solitude… Avec les idées plus claires, peut être que je me la suis créée cette solitude… Si j'avais choisi le bon copain, je ne serais déjà pas allée à ce salon en célibataire, ou j'aurais pu le retrouver par la suite. Si j'avais juste profité de ce moment avec mon amie, sans me mettre ces idées de solitude en tête, je serais rentrée chez moi, à minuit, je n'aurais pas été sonner chez mon copain et me faire rejeter, non, je serais rentrée, j'aurais regardé un chouette DVD sans avoir la boule au ventre… Et sans attendre un SMS d'excuse de sa part encore aujourd'hui… Cet exemple pour illustrer que oui, je fais quelques progrès, je prends seulement conscience des choses, mais c'est un travail sur soi même, c'est fastidieux de changer ses comportements car ils sont instinctifs, basés sur nos propres peurs. Se suffir à soi même dans un premier temps, tout un apprentissage pour ensuite, faire les bons choix, s'entourer des bonnes personnes, faire les choses pour soi et avec les bonnes personnes, par envie. Long, difficile, mais pas impossible… Si je peux avoir un but dont je sois sure et certaine qu'il soit de moi, c'est celui là.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


122597
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je perds ma meilleure amie - amities et relations personnelles

image

Oui je crois bien qu'on est pareilles là. Pour les vacances elle commençait à m'en parler il y a quelques mois mais je lui ai dit qu'avec mon boulot ça serait compliqué, que je ne peux pas faire comme je veux… Elle l'a bien sur très mal pris,...Lire la suite

Rever de se couper la main - reves et cauchemars

image

Bonjour à tous, Cette nuit j'ai fais un rêve que je n'avais jamais fais avant, j'ai rêvé que je me coupais moi même la main gauche. Je me rappelle que dans ce rêve j'étais très triste, apparemment je me rappelais de choses qui ont vraiment eu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Enfer psychiatrique
Voir tous les  autres témoignages