Histoire vécue Psychologie > Complexes      (1178 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment réussir à croire en soi?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 31/01/10 | Mis en ligne le 26/04/12
Mail  
| 203 lectures | ratingStar_246991_1ratingStar_246991_2ratingStar_246991_3ratingStar_246991_4
Bonjour Evelv, Pendant des années, j'ai pensé que ma mère adoptive avait l'omniscience, qu'elle était dotée de super pouvoirs et que j'étais une fourmi minuscule par rapport à cet être que j'idolâtrais. A 18 ans, elle ne me laissait rien faire à part les tâches qui la barbaient telles que laver la salade ou ranger la cuisine. Mais par contre, faire tourner une machine, passer du café… NON !! "tu risquerais de tout me casser" !! Elle choisissait mes vêtements et m'humiliait devant les vendeuses. J'ai mis 35 ans à couper le cordon mais les séquelles étaient là, profondes et quasi irréversibles. A 33 ans, elle m'a humiliée pour la dernière fois. C'était le baptême de mon fils. Ma mère offrait les dragées et donc les payait. Devant la patissière, elle a refusé mon choix de cornets, imposant ceux qu'elle préférait. "c'est moi qui paie, c'est moi qui choisis". J'ai mis des années à la descendre de son piédestal et à prendre ma place. Quand on l'a diagnostiquée Alzheimer il y a 5 ans, les médecins m'ont dit qu'elle était malade depuis longtemps. Et là, les langues se sont déliées. Madame était bête, Madame était snob, arrogante, méprisante, hautaine, Madame était détestée. La famille commençait à parler, à se décharger de tout ce qu'elle avait enduré pour ne pas blesser mon père. Dernièrement, j'ai repris une photo d'elle et moi. C'était une belle femme, elle s'arrangeait toujours pour me faire comprendre que j'étais bien moins jolie qu'elle en mettant le doigt sur mes complexes les plus secrets. Et là, miracle !!! Pour la première fois de ma vie, je me suis trouvée jolie et je l'ai vue banale, si banale finalement ! C'est là je pense que le vrai travail a commencé. La désacraliser, la remettre à l'étage des humains et non plus de la super maman invincible à laquelle je m'identifiais faute de maman biologique (elle refusait que je fasse des recherches sur ma famille naturelle). Mon histoire est différente de la tienne mais elles se rejoignent dans le résultat. On m'a dit que c'était une mère castratrice, je n'ai pas voulu l'entendre au début. Ça ramenait ma maman chérie à une image tellement négative de la mère ! Mais avec du recul, je confirme que c'en était bien une, qui ne voulait pas me protéger mais imposer ce qu'elle était et qui, pour ne pas perdre son brio superficiel, me rabaissait à tout bout de champ. Mon frère adoptif m'a dit récemment : "je pensais à elle et à toi. Je ne me souviens pas d'un mot gentil ou d'un compliment qu'elle t'ait fait ! "… La confiance en soi après nos parcours, n'est pas facile à acquérir car notre évolution n'a pas d'assises autres que celle de la gamine en échec par rapport aux attentes de sa mère. Mais il faut aller chercher en soi ce qui nous est propre sans comparaison aucune avec ce qui n'est pas comparable. Nous sommes des femmes à part entière. Alors oui, il est indispensable pour se construire de prendre modèle sur la seule identification possible, sa mère. Mais quand on se sent si différente, quand on comprend qu'on ne fonctionne pas pareil, il faut par tous les moyens se dissocier. Ne pas transformer cette admiration démesurée que l'on pouvait avoir en une haine farouche. Lui prêter des qualités, car elle en a forcément, mais les vraies pas celles qu'on aurait voulu qu'elle ait. Rendre sa mère "humaine", c'est une façon de se sauver… Bon courage Evelv et n'oublie jamais que tu es une femme bien. Tu vas apprendre avec ton psy ce qui est beau en toi et que tu ne vois pas. Tu vas apprendre que tes choix, même s'ils ne satisfont pas ta mère, sont tes choix et que tu les assumes. C'est ça aussi être adulte, ne plus agir pour plaire à ses parents mais faire en sorte qu'ils nous acceptent comme nous sommes.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


246991
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Kihap - arts martiaux

image

Bonjour ! Je suis pratiquante de taekwondo, ceinture jaune (J'ai débuté cette année). Les entraînements me font beaucoup de bien, je m'y éclate et j'essaye de donner un maximum de moi pour progresser. Mais il y a un point sur lequel je galère...Lire la suite

Je suis une merde :) - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonjour, Tout d'abord vous n'etes pas une merde, personne ne l'est ok ? Moi même je suis passee par la en me disant cela, mais j'ai pris du poil de la bête et je me suis dit " non, je merite mieux " et quoique je suis et ai acqui dans la vie, je...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages