Histoire vécue Psychologie > Complexes      (1178 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis toujours très timide à 26 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 04/02/11 | Mis en ligne le 29/02/12
Mail  
| 523 lectures | ratingStar_228318_1ratingStar_228318_2ratingStar_228318_3ratingStar_228318_4
Je suis très timide depuis toujours (voir phobique sociale). Ma vie se résume en gros à ce cercle vicieux : peur des autres >>> solitude >>> déprime >>> intérêts pour rien >>> rien à dire aux gens >>> peur des autres >>> solitude >>> etc... Plus jeune, j'ai vu une psy mais tout ce qu'elle a fait c'est dire que j'étais "normale", que ma timidité passerait avec l'âge (j'attends encore...). Durant toute ma scolarité, j'ai toujours été seule dans mon coin, n'ayant jamais osé aller vers les autres. Je garde de très mauvais souvenirs du collège : moqueries sur mon physique, insultes, vols de mes affaires, ... Je suis devenue complexée et me suis mise à me détester. Les seuls très rares "amies" (entre guillemets) que j'ai eu me prenaient en fait pour un bouche-trou. En dehors de la scolarité j'ai passé toute mon adolescence enfermée chez moi vu que le we et pendant les vacances je n'avais aucuns amis à voir. Et je n'osais pas sortir par peur du regard des autres. Vers 20 ans j'ai découvert via le net que je n'étais pas seule dans ce cas, et j'ai commencé à sortir un peu pour rencontrer quelques personnes comme moi, quelques-unes sont devenus des amis (mais je les vois peu car ils habitent loin). Mais la plupart du temps je souffre encore de la solitude. Avec le temps, l'expérience, ma timidité s'est légèrement atténuée, je sors (un peu) plus, mais ma timidité est encore extrême. Des années enfermées chez soi ça pardonne pas, je ne sais pas du tout m'y prendre avec les autres. Je ne parle même pas des relations amoureuses : je n'ai réussi à intéresser que des mecs désespérés qui m'ont prise pour un bouche-trou. J'ai pas mal souffert, du coup "les joies de l'amour" je n'y crois plus du tout, je ne cherche même plus. De toute façon je pense qu'il faudrait que j'apprenne enfin à m'aimer et que je guérisse de ma timidité avant d'envisager quoi que ce soit. J'aimerais tellement vivre enfin ! sortir, m'éclater, être extravertie, avoir des amis que je verrais régulièrement, ... mais je suis tellement coincée que je n'intéresse personne. Les rares fois ou je vois du monde, c'est la cata. Je me dis que cette fois je vais faire des efforts pour changer, mais à chaque fois je bloque. Je n'ai qu'une envie, rentrer chez moi car j'ai honte de moi, je stresse, je n'ai pas de conversation, ... Il y a quelques jours, déprimant trop de cette solitude, je me suis redécidée à m'inscrire sur des sites pour rencontrer de nouvelles personnes dans mon coin. Mais je n'ose pas franchir le pas pour les rencontrer, je repousse sans arrêt les rdv, ou pire j'annule. J'ai trop peur que ça se passe mal, de bloquer comme à chaque fois, ne rien avoir à dire, de passer pour un "cas", de passer comme à chaque fois pour une fille trop sérieuse et qu'au final ils ne veuillent pas me revoir (je sais de quoi je parle, à part avec quelques personnes timides les rencontres n'ont jamais menées à rien avec moi). Comment faire pour que je me détende et que ça se passe bien ? Comment intéresser un minimum les autres ? (sachant que je ne suis pas super cultivée et ne me suis jamais intéressé à grand chose comme je l'ai dit). On m'a déjà conseillé d'utiliser l'humour, d'être drôle, mais c'est plus facile à dire qu'à faire. J'aimerais tellement changer, je me vois très mal continuer ma vie dans cet "état", mais c'est tellement dur de changer !
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


228318
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Kihap - arts martiaux

image

Bonjour ! Je suis pratiquante de taekwondo, ceinture jaune (J'ai débuté cette année). Les entraînements me font beaucoup de bien, je m'y éclate et j'essaye de donner un maximum de moi pour progresser. Mais il y a un point sur lequel je galère...Lire la suite

Je suis une merde :) - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonjour, Tout d'abord vous n'etes pas une merde, personne ne l'est ok ? Moi même je suis passee par la en me disant cela, mais j'ai pris du poil de la bête et je me suis dit " non, je merite mieux " et quoique je suis et ai acqui dans la vie, je...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages