Histoire vécue Psychologie > Complexes      (1178 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le 20 juillet arrive....

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 22/10/10 | Mis en ligne le 07/05/12
Mail  
| 205 lectures | ratingStar_252019_1ratingStar_252019_2ratingStar_252019_3ratingStar_252019_4
@ Butterlys. Citation : Je n'avais pas compris que tu pleurais ton ancienne vie… surtout que tu dis que "En parallèle, je commence à construire dans toutes les directions." … si tu construis c'est que quelque part tu as réussi à tourner un peu la page ? Ne serait ce pas plutôt de la nostalgie ? Tu es surement timide dans l'approche de la construction… on doit réapprendre à faire les choses… rien n'est facile dans la construction, surtout quand quelque chose a été cassé il faut retrouver confiance, envie, réapprendre à faire autrement ou à refaire… tu vois, j'adore l'homme avec qui je suis, mais je ne suis toujours pas arrivée à lui donner ce que je donnais à mon ex, parce que le " poids du passé" est là et qu'il agit insidieusement sur le présent… et pourtant, pour rien au monde, enfin je crois, je n'échangerais ma vie d'aujourd'hui contre celle d'hier. Je pleure certains pans de mon ancienne vie mais je ne suis pas dans la nostalgie de cette ancienne vie. J'ai choisis librement (autant que faire se peut ! ) de partir, non pas pour fuir mais parce que ce que j'avais à faire dans mon ancien lieu n'avait plus de sens sans la personne pour laquelle j'étais venue à cet endroit. Des choses ont été abîmées (et non cassées) en moi mais bien avant notre séparation et son infidélité (la trahison initiale est pour moi bien avant et encore plus avant depuis que j'ai lu ce bouquin en début de semaine) ! Oui, je construis parce que j'en ai envie et j'ai pleinement confiance en moi. Tu peux voir de la timidité dans ma construction mais moi, je trouve que j'ai ma dose de changement en l'espace de quelques mois : changer de nom, divorcer, retrouver mon père, changer de ville, vivre sans mes enfants, apprendre que je suis malade, me faire virer de mon lieu de travail, changer de métier, ne pas avoir de "chez moi" parce que les travaux ont pris du retard… Je me dis que je continue à tenir la barre mais il faudrait pas alourdir la mûle… Citation : J'ai écrit pas "forcément juste" car quelque part, c'est l'infidélité de ton mari qui t'a fait faire tous ces choix… si elle n'avait pas eu lieu, ils auraient été différents… donc tu as fait tes choix en conséquence… mais pas forcément ceux que tu aurais fait si tu avais vraiment eu le choix… celui de ne pas avoir à subir l'infidélité. Le choix, je l'avais fait bien avant son infidélité ! J'avais tellement souffert de sa trahison initiale que je m'étais dit que je ne pouvais compter que sur moi… Va continuer à nourrir un couple avec ce genre de décision… Ce serait mentir et ne pas être à l'écoute de mes ressentis si je dis que j'ai adoré être cocue ! Ça s'est passé comme ça, dans une certaine suite d'événements. Je ne vais pas chercher plus loin en spéculant sur ce qui se serait pas si ceci ou si cela. Il s'est passé ce qu'il s'est passé… Et n'oublie pas non plus le paramètre temps ! La trahison première (dans mon histoire remonte à 1975) , la réplique qui me fait imploser (la première trahison de mon ex date de 1998) , son infidélité remonte à 2004/2005, séparation en 2005, divorce prononcé en 2009 et signé par lui en aout 2010 et mon départ en juillet 2010. Citation : Bien sûr que je m'adapte à mon nouvel environnement : selon moi, c'est la définition de l'Intelligence ! Ou de la survie ? Tu ne crois pas ? Non ! Pour moi, s'adapter, n'est pas se soumettre ! Je pends en compte les données de mon environnement pour en tirer le meilleur. Bien évidemment, je ne le suis pas posée dans n'importe quel environnement : j'ai chois de me poser là où ça me paraissait être le meilleur compromis entre tous mes désirs et mes obligations.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


252019
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Kihap - arts martiaux

image

Bonjour ! Je suis pratiquante de taekwondo, ceinture jaune (J'ai débuté cette année). Les entraînements me font beaucoup de bien, je m'y éclate et j'essaye de donner un maximum de moi pour progresser. Mais il y a un point sur lequel je galère...Lire la suite

Je suis une merde :) - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonjour, Tout d'abord vous n'etes pas une merde, personne ne l'est ok ? Moi même je suis passee par la en me disant cela, mais j'ai pris du poil de la bête et je me suis dit " non, je merite mieux " et quoique je suis et ai acqui dans la vie, je...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages