Histoire vécue Psychologie > Complexes      (1178 témoignages)

Préc.

Suiv.

Peut on traiter la timidité?

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2076 lectures | ratingStar_24251_1ratingStar_24251_2ratingStar_24251_3ratingStar_24251_4

D'abord il faut distinguer trac/timidité/phobie sociale.

- Le trac est plutôt normal pour tout le monde. Même les plus grandes stars ont le trac avant leurs spectacles.

- La timidité est généralement un trait de caractère. Toute personne aura naturellement tendance à être introvertie ou extravertie.

- La phobie sociale est une maladie, beaucoup plus répandu qu'il n'y parait, certaines études donnent 14% de la population.

La manière la plus simple de distinguer la phobie sociale de la timidité, c'est de dire qu'elle est gênante. Si la timidité de quelqu'un le gêne dans ses rapports quotidien : l'empêche de s'affirmer, l'empêche d'engager des actions… Alors c'est plutôt de la phobie sociale.

Bien sûr, ces 3 effets peuvent être modifiés et évités.

- Pour le trac, quelque cours de yoga/relaxation et le tour est joué.

- Pour la timidité/phobie sociale :

La méthode la plus indiquée est une psychothérapie comportementale chez un psychiatre. C'est l'affaire de 6 mois/1 an dans la majorité des cas.

Ton psy jouera le rôle de "coach", il t'indiquera la direction pour changer tout en t'aidant et t'accompagnant dans le changement.

Le principe de la psychothérapie comportementale, c'est un peu la métaphore du manège.

C'est-à-dire que tu commences par le tout petit manège, qui ne fait que tourner et où il faut attraper le pompon. Certes il te fait un peu peur, mais il t'amuse. Au bout d'un certain temps dans ce manège, il ne te fera plus aucun effet. Alors, tu passeras au manège un peu plus grand. Le but est bien.

Sûr d'arriver d'être à l'aise dans les montagnes russes.

On applique le même principe aux contacts sociaux. Par exemple, tu devras commencer par regarder des gens dans les yeux, dans la rue. Et ça se terminera par aller aborder un homme séduisant pour l'inviter à boire un verre.

Vous discuterez en séance et vous choisirez ensemble les "épreuves" à faire pour la fois suivante. Si tu n'y arrives vraiment pas au début, ton psy pourra te prescrire des médicaments psychotropes anxiolytiques inhibiteurs d'angoisse.

Personnellement, j'ai était phobique sociale, et un an de thérapie m'a complètement désinhiber.

Au début, j'étais tellement timide que je n'arrivais même pas à parler à mon psy. Alors on a trouvé d'autres méthodes : je lui écrivais, je parlais de dos, etc.

Aujourd'hui encore, je continue à m'améliorer par moi-même.

Mais en lisant ton message, je me demande si ce n'est pas plutôt un problème d'estime de soi que de timidité. Es-tu timide avec tout le monde ? Es-tu capable d'aller chercher ton pain seule ?

Dans tous les cas, vas voir un professionnel. C'est le plus habilité à régler tes problèmes (et n'hésite pas à en voir plusieurs jusqu'à temps que tu en trouves un avec qui tu t'entendes bien).
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


24251
b
Moi aussi !
26 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par totalementanonyme | le 24/04/10 à 04:54

"La timidité est généralement un trait de caractère. Toute personne aura naturellement tendance à être introvertie ou extravertie"

STOP ! Je vous arrête tout de suite ! La timidité n'est certainement pas synonyme d'introversion !
L'introverti se met à l'écart parce qu'il n'aime pas les contacts humains. Il s'isole parce qu'il n'aime pas l'agitation. Il ne se met pas en avant parce qu'il n'aime pas se mettre en avant et non pas parce que cela le met mal à l'aise ! L'introverti aime le calme, la solitude.

Or même si le timide s'isole de l'agitation, il peut tout à fait l'affectionner.
Le timide se met en retrait parce qu'il n'ose pas. Il est bloqué, il est gêné, mal à l'aise lorsqu'il se met en avant !
Il faut donc distinguer le timide de l'introverti ! L'introverti n'est pas forcément timide ! Un timide peut-être introverti comme il peut ne pas l'être et un introverti peut-être timide comme il peut ne pas l'être !

"La manière la plus simple de distinguer la phobie sociale de la timidité, c'est de dire qu'elle est gênante. Si la timidité de quelqu'un le gêne dans ses rapports quotidien : l'empêche de s'affirmer, l'empêche d'engager des actions... Alors c'est plutôt de la phobie sociale"

Je vous avouerais volontiers que ce passage m'a bien fait rire ! Alors un timide est plutôt à l'aise si je comprends bien c'est ça ?
Il faut arrêter ! C'est du n'importe quoi voyons ! La définition même de la timidité est la gêne, le malaise ! Un timide est en souffrance oui ! Un timide est frustrée, un timide se sent bloqué ! Un timide passe à côté de beaucoup de choses et il en souffre !
Le critère de la souffrance ne peut être envisageable pour différencier la timidité de la phobie sociale ! Si cette phobie sociale existe bel et bien d'ailleurs !





Par hosni | le 04/07/10 à 01:17

@totalementanonyme: JE confirme bien dit

Histoires vécues sur le même thème

Kihap - arts martiaux

image

Bonjour ! Je suis pratiquante de taekwondo, ceinture jaune (J'ai débuté cette année). Les entraînements me font beaucoup de bien, je m'y éclate et j'essaye de donner un maximum de moi pour progresser. Mais il y a un point sur lequel je galère...Lire la suite

Je suis une merde :) - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonjour, Tout d'abord vous n'etes pas une merde, personne ne l'est ok ? Moi même je suis passee par la en me disant cela, mais j'ai pris du poil de la bête et je me suis dit " non, je merite mieux " et quoique je suis et ai acqui dans la vie, je...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages