Histoire vécue Psychologie > Complexes      (1178 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un complexe n'est pas un handicap

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 307 lectures | ratingStar_225714_1ratingStar_225714_2ratingStar_225714_3ratingStar_225714_4

Bonjour à tous et surtout toutes vu que la majorité des personnes sur ce site sont des femmes.

Voilà j'écris ceci pour faire passer un message parce que je lis souvent les posts liés au problèmes de complexes des gens ayant moi-même un problème très particulier.

Je voulais juste signifier à certaines personnes qui se plaignent d'être un peu trop grosses, trop maigres, trop grandes, trop petites, avec les pieds plats, le dos courbé, le nez épaté etc… d'arrêter d'utiliser le mot "HANDICAP" à tout bout de champ.

Un complexe peut, on le concevoir, être perçu comme un handicap social bien que le fond du problème est plus une acceptation de soi qu'autre chose. Mais encore faut-il que le complexe soit lié à un fait vraiment "extraordinnaire". Quand je lis par exemple certaines femmes parler de handicap parce qu'elles font plus d'1m75 je trouve cela vraiment insultant pour les personnes qui sont vraiment en situation de handicap.

Moi-même j'ai un problème à un bras (malformation) qui de ce fait me distingue très nettement du reste de la population dite "normale", qui m'empêche physiquement de faire certaines choses et m'interdisent psychologiquement certaines autres (encore que là encore le problème peut être surmonté mais pas facile quand on est seul contre toute la société).

Dans l'ensemble, ce que j'ai, je l'ai en très grande partie surmontée (analyse, investissement dans des choses qui me tiennent à coeur). Pas complètement c'est certain mais quand on a quelque chose de "monstrueux" c'est très difficile de ne pas ressentir le poids des regards. Donc je comprends très bien ce que peuvent ressentir certains et certaines qui ont des complexes, qui en deviennent "parano" (car un seul regard négatif -voire une moquerie- parmi 1000 autres n'exprimant rien ou positifs vous détruit tout de suite).

Mais vu ce que j'ai objectivement, et tout ce que j'ai autour de moi (des tas d'ami (e) s, un travail, une copine) alors qu'il y a 5 ans encore j'étais au fond du trou moralement, je peux vous le dire : c'est juste votre attitude qui vous enfonce. Vous n'êtes pas handicapé (e) s, vous le devenez à la rigueur !

Je travaille dans le milieu du handicap, je fais de l'handisport et je peux vous dire que j'ai rencontré des personnes qui ont d'autres soucis ou difficultés qu'une trop grande taille, de trop petits seins ou un surpoids de 10 kg.

Et pourtant beaucoup se battent et ne sont pas tout le temps en train de pleurnicher (bon ok y en a plein quand même mais ça peut se comprendre) en disant que la société est méchante de juger ainsi sur le physique. Alors que parfois leurs cas paraissent insurmontables.

Alors j'aimerai que certain (e) s relativisent leurs propos. Je le répète, je conçois très bien que certains complexes puissent amener certaines personnes à ressentir un mal-être profond. Mais dites-vous que vous pouvez combattre tout ça et changer (éventuellement physiquement mais surtout mentalement).

Vous n'avez qu'une vie, la gâcher pas à ruminer, à pleurer sur votre sort, vous n'avancerez jamais. Souriez un peu à la vie et elle vous dira merci vous verrez (même si parfois il faut être un peu patient). C'est avant tout votre morosité qui gêne les gens, pas votre poids ou votre taille. Je sais de quoi je parle.

Et dites vous bien que personne ne se souviendra de vous dans 100 ans, alors oubliez un peu toutes ces gens extérieures, elles existent et seront toujours présentes et identiques avec leur "jugement". Vous seul (e) avez toutes les cartes en mains… d'autres n'ont pas cette chance.

Je m'excuse par avance si j'en ai heurté certain (e) s (puissent-ils réagir positivement) qui vont être blessé (e) s de cette "atténuation" voire "négation" de leur souffrance mais moi-même je ne supporte pas cette manière de galvauder le mot handicap vu tout ce qu'il engendre concrètement.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


225714
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Kihap - arts martiaux

image

Bonjour ! Je suis pratiquante de taekwondo, ceinture jaune (J'ai débuté cette année). Les entraînements me font beaucoup de bien, je m'y éclate et j'essaye de donner un maximum de moi pour progresser. Mais il y a un point sur lequel je galère...Lire la suite

Je suis une merde :) - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonjour, Tout d'abord vous n'etes pas une merde, personne ne l'est ok ? Moi même je suis passee par la en me disant cela, mais j'ai pris du poil de la bête et je me suis dit " non, je merite mieux " et quoique je suis et ai acqui dans la vie, je...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages