Histoire vécue Psychologie > Complexes      (1178 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un gros problème de timidité

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 573 lectures | ratingStar_88077_1ratingStar_88077_2ratingStar_88077_3ratingStar_88077_4

Bonjour.

Aujourd'hui dans l'émission nous avons fait connaissance avec Stéphanie, une jeune femme très timide. Et son histoire ressemble tellement à la mienne que j'aimerais lui adresser quelques mots, en espérant qu'elle les lira.

 

Je suis moi aussi très timide depuis toujours. Aller vers les autres a souvent été pour moi une démarche douloureuse. Quand je dois passer un coup de téléphone, ça m'angoisse longtemps avant, je réfléchis des heures à ce que je vais dire, même quand c'est juste pour prendre un bête RDV. Il m'est arrivé de ne pas dormir de la nuit quand je sais que je dois appeler mon médecin par exemple.

 

Je n'ose pas faire les magasins seule, je m'y sens trop mal à l'aise, je déteste que les vendeuses m'adressent la parole. Même prendre le bus toute seule est assez difficile, j'ai l'impression que tout le monde me regarde, je rougis, je suis vraiment mal.

 

Evidemment avec ce genre de comportement c'est assez difficile de se faire des amis, et au bout d'un moment j'en ai vraiment eu marre de cette situation. 2 choses m'ont permis, non pas de me guérir complètement mais au moins de me simplifier la vie :

 

1 - je me suis forcée à faire toutes ces choses que je n'aimais pas. Chaque fois c'est un peu moins dur, et à force de me confronter à ces situations que je déteste, je les affronte un peu mieux. Quand j'ai un coup de fil à passer, au lieu de le repousser indéfiniment, je prends mon courage à 2 mains et je le fais. C'est un travail sur soi de longue haleine, mais l'effet est quand même positif, et je préfère "souffrir" sur le moment et sentir que les choses s'améliorent…

2 - moi qui déteste qu'on me regarde, j'ai eu la chance de faire du théâtre. J'ai commencé par des rôles de figuration, qui suffisaient déjà à me mettre dans tous mes états, mais quand le public applaudit à la fin c'est un bonheur. Et puis j'ai enchaîné avec des rôles de plus en plus importants, jusqu'à une pièce où j'avais le rôle principal et où j'étais seule sur scène la moitié du temps… Une source de stress phénoménale, mais sentir le public suspendu à mes lèvres, les faire rire, me dire que leur regard sur moi était bienveillant, tout ça m'a fait un bien fou, et encore une fois les applaudissements ont été une thérapie vitesse grand V.

 

Alors je voudrais dire à Stéphanie qu'elle doit absolument s'accrocher, qu'avec la volonté qui semble être la sienne elle arrivera à vaincre sa timidité, et qu'en tout cas si elle veut en parler avec moi ce sera un grand plaisir pour moi.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


88077
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Kihap - arts martiaux

image

Bonjour ! Je suis pratiquante de taekwondo, ceinture jaune (J'ai débuté cette année). Les entraînements me font beaucoup de bien, je m'y éclate et j'essaye de donner un maximum de moi pour progresser. Mais il y a un point sur lequel je galère...Lire la suite

Je suis une merde :) - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonjour, Tout d'abord vous n'etes pas une merde, personne ne l'est ok ? Moi même je suis passee par la en me disant cela, mais j'ai pris du poil de la bête et je me suis dit " non, je merite mieux " et quoique je suis et ai acqui dans la vie, je...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages