Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Autres      (328 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je me sens meurtrie et très seule...

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1226 lectures | ratingStar_135107_1ratingStar_135107_2ratingStar_135107_3ratingStar_135107_4

Désolée d'ouvrir une discu pour celà. Je sais que mon histoire peut paraître futile par rapport à d'autres mais moi elle me bouffe, me détruit car elle remonte à la surface en ce moment ! J'ai décidé d'ouvrir une nouvelle discu pour en parler. Car oui je crois que j'ai un gros problème : me voiler la face, faire comme si tout ça n'était pas arrivé, que je suis comme tout le monde.Je sais même pas par quoi commencer.Je crois que ce qui m'a manqué le plus c'est la tendresse, les gestes d'amour, les paroles de réconfort qui donnent confiance en nous. Bon je présente les choses : une mère qui s'est sacrifié toute sa vie pour mon frère et moi et qui nous l'a bien fait sentir. Un père qui trompait ouvertement ma mère, qui ne rentrait à la maison que pour poser son linge, qu'elle, boniche, repassait. Le problème c'est que quand il rentrait il me prenait pour son pusching ball ! J'ai tellement eu envie de le tuer pour ses coups, pour ses insultes que je ressens encore cette haine. Le sommum, un soir je vais boire un verre d'eau, je tombe sur lui, il me frappe, je fuis dans ma chambre, il prend un oreiller et m'étouffe avec. Heureusement ou malheureusement dans ma tête à cette époque, ma mère (seule fois où elle est intervenue) s'est interposée ! Résultat : tentative de suicide : y avait une corde j'ai fait le noeud du pendu… De cette époque il me reste la honte, la peur, le sentiment de n'être rien, le secret (personne ne savait) et cette envie de me venger… Bon à 17 ans et quelque je me barre. Je prends un appart et j'essaye d'avoir une vie normale. J'oublie tout (enfin c'est ce que je crois à cette époque). Des aventures à gauche et à droite, je ne sais pas aimer je ne sais que faire souffrir et alors ça je le sais bien ! Un homme, qui lui connait mon histoire, qui m'aime plus que lui-même, qui m'aide à avoir confiance en moi, mon meilleur ami que je repousse parce que j'ai tellement peur de lui faire du mal. Début décembre 96 (le 3) je me sens mieux et je décide de céder on se met ensemble et c'est génial. 31 décembre, on devait passer la soirée ensemble et rien il est pas là. 1er janvier coup de téléphone à 5h du mat : Alexis est à l'hôpital, il a eu un accident de voiture il est dans le coma. Je monte le rejoindre, il reprend conscience, mais il décède 3h plus tard d'une hémorragie cérébrale. Je descends aux enfers, j'en sors grace à ma meilleure amie Régine qui m'aide à reprendre gout à la vie. 20 Novembre je rencontre Nico, on se met ensemble, tout pour moi à l'air d'aller bien, sauf qu'un jour j'ouvre les yeux : au bout de 2 ans, interdiction de mettre des jupes, de sortir, rabaissement sans cesse, critiques incessantes, tout ce que je fais n'est jamais assez bien, je ne suis plus moi même, il m'a moulé à ce qu'il désirait, ce qui n'était pas moi. Par faiblesse, je mets un an pour le quitter. Merci à mes amis qui m'ont aidé à ouvrir les yeux sur ce que je devenais.Après c'est des relations que je m'evertue à briser, je suis toujours très forte pour ça.Et puis je décroche le CAPES, je deviens instit et je rencontre mon chéri. J'ai l'impression que je suis heureuse, que tout va bien. J'ai oublié les coups, que je cachais à mon petit frère que j'ai un peu élevé, à ma mère aussi il faut le reconnaître. Pourquoi, je ne sais pas. Il a toujours fallu que je protège tout le monde. Bon bref tout ça me parraissait oublier. Et puis à cause d'un détail (je ne reviens pas dessus ici voir ma discu) je commence à tomber, des souvenirs reviennent que je refoule et que je cache derrière de fausses excuses, et puis mon homme me quitte, je ne lui avait rien dit de mon histoire et il ne comprend pas ce qui m'arrive. Et puis bon il faut l'avouer il a des bons coups de speed des fois ! Et là je ne suis plus rien, je suis dans un puit sans fond dans lequel je tombe et où je ne peux me raccrocher à rien. Heureusement grace à l'aide de certaines MM que je remercie encore mille fois je relève la tête et j'avance pas par pas. Y a des jours avec d'autres sans. Mon homme est revenu et notre couple remarche de mieux en mieux. Je lui ai raconté et je crois qu'aujourd'hui il me comprend mieux. Bien sûr il ne sait pas tout parce que beaucoup de choses sont encore enfouies. J'ai peur de continuer à les déterrer parce que ça bouleverse le semblant de vie que je me construis. Je suis perdue dans un monde trop grand pour moi, j'ai l'impression de n'être rien, de construire sur du sable mouvant. J'ai constamment peur que le vent détruisse tout.En l'écrivant noir sur blanc je vais peut être réaliser que cette histoire c'est mon histoire et que je ne dois pas tout réenterrer, mais apprendre à vivre avec.Merci de m'avoir lue. Je me sens très seule et je ne sais plus par où prendre les choses, c'est en celà que j'ai besoin de vous. Merci de vos conseils !
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


135107
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Une amitie avec une difference d'age - amities et relations personnelles

image

Bonjour, bonsoir ! Je viens un peu relancer le topic ! Je tombe à l'instant dessus en faisant quelques recherche, car mon histoire assez semblable à la tienne GS, me trouble. Voilà, il y a à peu près 2 mois et demi avec ma professeur d'anglais...Lire la suite

Je detruits tout ce qui m'arrive de bien... - je gache ma vie

image

Tout d'abord, je tiens à te dire que je ne te jugerai pas tout simplement parce que je suis passé par là, moi aussi. A une époque, j'avais tout pour être heureuse tout comme toi. J'étais avec un homme attentionné, aimant etc… Et j'ai gâché...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages