Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Autres      (328 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne supporte plus mon poids

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes 32 ans
Mail  
| 1788 lectures | ratingStar_289_1ratingStar_289_2ratingStar_289_3ratingStar_289_4

J'ai depuis l'âge de 10 ans une surcharge pondérale.

Cela n'a jamais été réellement pris en compte par mes parents (sérieusement) et donc mes problemes de poids n'ont fait qu'empirer au fur et a mesure des années.

Au depart mise à l'index par les enfants de mon âge, et oui j'etais le vilain petit canard, je rêvais du jour ou je deviendrais un beau cygne barbottant dans une mare de rêve.

Je ne dirais pas que ma vie n'est que malheur, mais j'ai eu ma dose jusqu'à présent de ces ennuis que le poids vous apporte. Après le petit ami jaloux maladif qui ne se valorise qu'en vous dévalorisant, après le fiancé qui vous maltraite physiquement parce qu il voudrait une fille normale à ses cotés, j'ai trouvé l homme de ma vie, qui m'accepte et m'aime sans me faire de reproches.

Vous me direz mais c'est super. Je le disais moi-même sur ce forum il y a quelques temps.

Oui mais voila.

Je ne montre et ne dit à personne ce qui me ronge, m'empêche de dormir et de vivre. Je ne me supporte plus.

J'ai banni les balances, et les miroirs, je n'arrive pas à trouver un emploi, et quand j'en avais j'étais sujet aux moqueries (dans le dos) des autres.

Toutes mes amies, ma famille acceuille un petit être de plus dans le cercle famillial, et moi…

Et bien moi c est simple, je ne sors plus trop, et je deprime.

Je n'arrive pas à avoir d'enfants, et du haut de mes plus de 140 kg (dernier controle médical) je ne pense pas que je pourrais en avoir.

Debuter un regime ? Me faire operer ? Comment ? Je n arrive plus à trouver de travail et les mois sont tendus. Restriction bugetaire bien connues on s'en reduit aux pates/steak. Et puis il y a cette fichue horloge biologique. J arrive bientôt a mes 32 ans.

Je suis si énorme que ça me pèse… je suis si triste de ne pas avoir d enfants que j en ai du mal à dormir ressassant des reves inaccessibles dans ma tête.

Bien sur je sais être chanceuse d'être aimée, mais je ne peux en parler.

En effet c'est comme si c'était tabou.

Il est "normal" et ne comprend pas vraiment les tenant et aboutissants, et le fait d'être en constante restriction du fait de mon inactivité est deja un poids énorme sans en rajouter d avantage.

(…).

Je ne me supporte plus, et je vis très mal mon poids.

C'est la première fois que j'ose l'admettre et ne pas afficher ma pseudo fierté d'être au moins moi même…
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


289
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Une amitie avec une difference d'age - amities et relations personnelles

image

Bonjour, bonsoir ! Je viens un peu relancer le topic ! Je tombe à l'instant dessus en faisant quelques recherche, car mon histoire assez semblable à la tienne GS, me trouble. Voilà, il y a à peu près 2 mois et demi avec ma professeur d'anglais...Lire la suite

Je detruits tout ce qui m'arrive de bien... - je gache ma vie

image

Tout d'abord, je tiens à te dire que je ne te jugerai pas tout simplement parce que je suis passé par là, moi aussi. A une époque, j'avais tout pour être heureuse tout comme toi. J'étais avec un homme attentionné, aimant etc… Et j'ai gâché...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages