Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Autres      (328 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma mère s'est auto-diagnostiquée dépressive

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 678 lectures | ratingStar_7442_1ratingStar_7442_2ratingStar_7442_3ratingStar_7442_4

Ma mère (58 ans et 10 ans de moins que mon père) s'est auto-diagnostiquée en dépression depuis plusieurs années.

Pour faire court : mes parents immigrés espagnols en France pdt 40 ans, 4 enfants nés, élevés, mariés et installés en France. Retour en Espagne au moment de la retraite de mon père, il y a 6 ans. Ma mère n'encaisse pas son retour aux sources alors que mon père n'a rêvé que de ce moment pdt 40 ans.

Bref ma mère va mal dans sa tête et depuis 2 ans ça prend des proportions qui m'inquiètent. De femme dynamique et gaie elle est devenue une larve affalée sur son canapé les yeux agards, fait crise d'angoisse sur crise d'angoise, des crises de pertes de mémoire assez impressionnantes, ne parle que de SA dépression, se bourre d'anti-dépresseurs + anxiolytiques + homéopathie + tout ce que les voisins lui conseillent…

Moi, je ne vis pas près d'elle et seul mon père gère ses traitements. Mais ils ne font peur tous les deux. L'été dernier j'ai trouvé leur placard plein de médicaments plus forts les uns que les autres, les pilules dans les mauvaises boites alors que ma mère ne sait pas lire !

Ils changent de médecins/psychiatre au gré des conseils prodigués par les gens du village. Chaque médecin prescrit son propre traitement. Mais, au lieu de changer de traitement en même temps que de médecin, ma mère additionne les traitements entre eux.

J'ai accompagné ma mère à l'un de ses rendez-vous chez le psy et en accord avec lui nous n'avons conservé qu'un seul traitement. Le psy allucinait quand je lui ai dit tout ce que ma mère prenait. En rentrant à la maison j'ai fait le vide ds leur placard et n'ai laissé que les deux boites prescrites.

Elle fait en plus de l'anorexie depuis près d'un an. Elle a tellement maigri qu'elle est en train de se dessécher.

Pour couronner le tout, souffrant d'hémorroides depuis la nuit des temps, elle a subi une intervention l'année dernière et prend des laxatifs à gogo, mais sans dire au médecin qu'elle ne mange rien.

J'ai tenté de les raisonner de toutes les façons possibles : la douceur, les pleurs, la colère, la menace…

Ils sont bornés et n'écoutent que les "autres" mais jamais leurs propres enfants.

Ils ne veulent pas m'entendre quand leur je parle du danger de tous ces médicaments entre eux, que la santé physique de ma mère est en jeu alors que rien de ce qu'elle avale ne lui apporte de réconfort ou de répit dans ses angoisses et son malaise. Ils me disent "oui, oui, on est conscient que c'est pas bien de mélanger", mais dès que j'ai le dos tourné, rebelote nouveaux médecins, nouveaux traitements. Je suis sure que le placard est de nouveau plein.

Je ne sais plus quoi faire. Je n'arrive pas à les maîtriser ou à contourner leur entêtement à ne pas vouloir m'écouter, moi leur unique fille (les 3 autres enfants sont des garçons).

Je les ai invités à passer toute la période des fêtes chez nous (en gros presque un mois à la maison) mais je crains que ce ne soit un cauchemar pour mon mari, mes enfants et moi.

Mais je le fais par acquis de conscience car je sais qu'elle ne supporte plus rien, n'a plus envie de rien, rien ne l'intéresse.

Même ses petits enfants elle ne les regarde plus, ne leur parle pas. Forcément elle ne va pas leur parler de sa dépression vu qu'ils sont trop petits.

Mes frères leur conseillent carrèment de vendre la maison et de partir ailleurs. Mais c'est sans compter que vivre dans ce village est l'aboutissement du rêve de mon père… et le début du cauchemar pour ma mère.

Voilà, je m'en remets à vos bons conseils. Je prends tout, j'en peux plus, je ne sais plus quoi faire. Je crains tellement le pire et de m'en vouloir de ne pas avoir fait ce qu'il fallait.

Merci d'avance.

Frisoune.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


7442
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Une amitie avec une difference d'age - amities et relations personnelles

image

Bonjour, bonsoir ! Je viens un peu relancer le topic ! Je tombe à l'instant dessus en faisant quelques recherche, car mon histoire assez semblable à la tienne GS, me trouble. Voilà, il y a à peu près 2 mois et demi avec ma professeur d'anglais...Lire la suite

Je detruits tout ce qui m'arrive de bien... - je gache ma vie

image

Tout d'abord, je tiens à te dire que je ne te jugerai pas tout simplement parce que je suis passé par là, moi aussi. A une époque, j'avais tout pour être heureuse tout comme toi. J'étais avec un homme attentionné, aimant etc… Et j'ai gâché...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages