Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Autres      (328 témoignages)

Préc.

Une amitie avec une difference d'age - amities et relations personnelles

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 30/07/13 | Mis en ligne le 10/06/14
Mail  
| 540 lectures | ratingStar_531067_1ratingStar_531067_2ratingStar_531067_3ratingStar_531067_4
Bonjour, bonsoir ! Je viens un peu relancer le topic ! Je tombe à l'instant dessus en faisant quelques recherche, car mon histoire assez semblable à la tienne GS, me trouble. Voilà, il y a à peu près 2 mois et demi avec ma professeur d'anglais nous avons commencé à nous rapprocher. Je veux dire, on s'appréciait beaucoup mais pas plus qu'une simple relation prof-élèves qui s'entendent bien. Enfin si, le courrant passait particulièrement bien, mais nous n'avions jamais pensé à ce qu'il soir possible que nous ayons une autre relation que " professionnelle "Mais à a peu près 2-3 semaines de la fin de l'année (ce qui marque aussi la fin de ma scolarité obligatoire) , nous avons commencé à nous écrire un peu timidement par mail (à la suite d'un exposé que nous devions lui envoyer) , puis par Facebook. Il ne s'est pas passé un seul jour sans que nous nous écrivions, maintenant non plus d'ailleurs. Le dernier soir, elle m'a dit que je pouvais la tutoyer. J'étais tellement heureuse, je lui ai sauté dans les bras ! Et depuis, on s'écrit vraiment beaucoup ! Nous nous racontons nous journées (elle est en vacances au Portugal et moi en Angleterre) , on s'envoie des photos, on déconne énormément… Je sais pas ce que je ferais sans elle. C'est marrant GS, je me suis totalement retrouvée dans ton témoignage, même si on ne s'est pas vues en dehors puisque dès la fin des cours, je suis partie en Angleterre pour un mois. Enfait tout va bien, mais j'ai juste un peu peur de cette relation. J'ai peur de l'aimer plus qu'elle. (je parle bien sûr d'amitié, je suis hétéro à 100%. Quant à la relation avec ma mère, nous avons une relation très fusionnelle, on se dit absolument tout et c'est la personne que j'aime le plus au monde. Bref). Je me demande en quoi cette relation lui apporterait quelque chose de positif ? Je n'ai rien de constructif à lui apporter contrairement à elle, sachant qu'elle a 28 ans et que j'en ai 15… Pour moi cette relation est très constructive comme je le cite plus ci-dessus, je la vois moi aussi comme ma grande soeur. Enfin, en valeur affective. Pas dans le genre " je protège ma petite soeur," non nous sommes sur un pied d'égalité à ce niveau-là. Je ne sais pas ce que je ferait sans elle. A la fin de l'année, j'étais en pleine déprime du fait de savoir que je devais la quitter. Mais c'est elle qui m'a remonter le moral. C'est à elle que je me suis confiée. Mais il n'y a pas que ça ! J'ai lu énormément de témoignages de filles totalement accro à leur prof, car elles avaient eu des problèmes et celle-ci leur avait remonté le moral. Ces jeunes filles se sont en général trop attachées à elle et la voyait comme une deuxième mère, alors que la prof en question n'en avait pas grand chose à faire. Là c'est différent. Je ne souffrais pas d'une trop grosse déprime, j'étais juste triste. Et je ne sais pas… Je ne me sens pas inférieure à elle, elle ne me surprotège pas, non nous nous parlons comme des confidentes, des meilleures amies. Elle me raconte pleins de trucs de sa vie personnelle, ça m'apporte beaucoup ! Avec elle je me sens bien. Nous avons énormément de points communs (ce qui m'avait fortement troublée) et puis, les mêmes façons de penser, on peut parler de trucs très sérieux comme totalement partir en délire, se raconter nos problèmes familiaux comme nos premières cuites ! Et bon, elle m'a souvent dit que j'étais très mature pour mon âge, et que quand elle me parle, elle ne parlait pas à une gamine. Mais voilà, moi j'aurais plus tendance à vite m'attacher. Je pense qu'elle aussi elle m'aime beaucoup, elle me l'a déjà fais comprendre. Mais j'ai quand même cette petite appréhension au fond de moi. Sans doute la peur d'être abandonnée. A nouveau. Mais passons. En fin de compte je n'ai pas vraiment de question précise, mais si quelqu'un traîne par ici et vit à peux-près la même chose, ou même pas forcément, ça me ferait très plaisir qu'il puisse m'éclairer où que nous puissions juste parler de nos expérience ! Merci de m'avoir lue, j'espère que quelqu'un me répondra ! Plein de Bisous, Olivia.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


531067
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je detruits tout ce qui m'arrive de bien... - je gache ma vie

image

Tout d'abord, je tiens à te dire que je ne te jugerai pas tout simplement parce que je suis passé par là, moi aussi. A une époque, j'avais tout pour être heureuse tout comme toi. J'étais avec un homme attentionné, aimant etc… Et j'ai gâché...Lire la suite

Je ne supporte plus ma soliude - solitude

image

Bonjour, Je ne vis pas tout à fait la même situation que toi, mais moi aussi je me sens rejetée et me sens très mal dans ma peau. J'ai un compagnon dans la vie, mais je sais pas la solitude se fait sentir. Nous vivons tous les deux chez nos...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages