Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Bipolaire      (534 témoignages)

Préc.

Suiv.

Attention aux effets secondaires des médicaments pour traiter la bipolarité

Témoignage d'internaute trouvé sur jetaide
Mail  
| 1341 lectures | ratingStar_64322_1ratingStar_64322_2ratingStar_64322_3ratingStar_64322_4

- Je suis maintenant bien stabilisé depuis deux ans, après deux années difficiles.

- J'essaye de transmettre une partie de mon expérience sur les forum.

- Ceux qui s'y intéressent y trouveront des voies possibles d'amélioration.

- Tout n'est pas à rejeter dans la médecine hallopatique moderne, bien au contraire, et de nombreux médicaments, dont les beaucoup d'antibiotiques, sont d'une grande utilité.

- Même si je critique violemment le Zyprexa, je lui trouve une utilité pour combattre ponctuellement des crises de manie ou de schizophrénie. J'en ai utilisé ponctuellement à cette fin pendant 2 ans, mais heureusement, je n'en ai plus eu besoin depuis. J'en ai en réserve dans ma pharmacie et je l'utiliserai à nouveau en cas de besoin, conformément à l'indication de mon psychiatre.

Enfin, je prend régulièrement du Lithium, à dose relativement modérée, mais représentant quand même je crois de nombreuses fois les ANC. A cette dose, c'est encore clairement un médicament. Peut-être faudrait-il encore la diminuer… mais je continue par prudence.

Mais,

- Il faut reconnaitre les effets secondaires souvent terribles de certains médicaments, dont les antipsychotiques ou les antidépresseurs et anxiolitiques.

- Il est connu que ces médiaments limitent (ou masquent) les effets de la maladie, mais ne la guérissent pas. Selon certaines études, ils l'entretiennent même. Selon certains psychiatres, et encore plus de psychologue, ils ne sont que des béquilles, utiles, voire indispensables pour réapprendre à marcher. S'il est normal d'utiliser provisoirement des béquilles, il faut réapprendre à marcher… puis à progressivement diminuer l'assistance chimique.

- Ce que je trouve très constestable (et qui est mal supporté par les patients) est la prise régulière au long cours de ces médcaments cumulés. A mon humble avis, (correspondant aussi à celui de psychiatres, surtout en dehors de France) , dans le cas des troubles bipolaires, seul un régulateur d'humeur (lithium de préférence) peut être pris en continu. Les autres types de médicaments ne doivent être considérées que comme des béquilles occasionnelles.

Les médecines complémentaires (nutrithérapie, sophrologie, psychologie…) quand elles sont associées (une seule de suffit pas) permettent au moins d'améliorer les conditions de vies.

Elles permettent en outre souvent de diminuer nettement les doses des médicaments, et encore plus leurs dangers et leurs effets secondaires.

Certains (dont mon amie psychologue) affirment qu'elles permettent de s'en passer totalement. J'espère beaucoup qu'elle a raison, mais je n'en suis pas encore certain.

Et pour y arriver, il faut certainement un gros travail en matière de psychologie.
  Lire la suite de la discussion sur jetaide.com


64322
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Detresse: un apel au secour ! - troubles bipolaires

image

Bonsoir à tous, Voilà, j'ai un problème, Et je ne sais pas du tout quoi faire. Je sens que quelques ne va pas chez moi et mon entourage le ressent particulierement, surtout mon ex copain qui est particulierement present et viens a l'improviste...Lire la suite

Mon pere est bipolaire - psychologie et comportement

image

Bonjour, Je m'appel Pierre et je viens sur votre forum pour exprimer mon "problème" en quelque sorte et tenter chercher des réponses et conseils. Voilà plusieurs années que mon père est atteint d'une maladie "Bipolaire". Son problème est que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages