Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Bipolaire      (534 témoignages)

Préc.

Suiv.

Chacun d'entre nous, a sa sensibilité face aux aléas de la vie.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 439 lectures | ratingStar_280012_1ratingStar_280012_2ratingStar_280012_3ratingStar_280012_4
Bonjour clown triste. Quand on découvre un peu tous les posts, on s'appercoit que finalement chacun porte sa croix. Chacun d'entre nous, a sa sensibilité face aux aléas de la vie. Ou va t'on puiser cette force qui nous permet de continuer ? Mon histoire est longue aussi, et ce n'est pas ici, que je vais le raconter. Je réponds juste pour te citer un passage de ma vie, dont les raisons ici, ne sont pas les plus importantes. Comme toi, l'année dernière, je voulais que tout s'arrete. J'étais epuisé moralement et physiquement. Je me sentais au bout du bout. J'ai été admise aux urgences, fait un arret cardiaque, après une ts. Je ne suis pas bipolaire, une depression. J'ai été prise de panique, a l hopital, j'ai perdu la maitrise de moi même, Je me suis retrouvé avec une piqure dans les fesses, attachée pendant des heures sur un brancard, Dans une pièce seule, en detresse. Les pieds, les mains liés, je criais. Seule, comme un chien abandonné a sa souffrance. Ça été pire que tout. Je me debattais pour me delivrer de mes liens. J'ai réussi a enlever une jambe. Et a basculer sur le coté, toujours attachée. Je suis restée comme cela, sans secours pendant longtemps. Le cauchemar. On m'a laissé toute une nuit comme cela. Pour me transferer le lendemain, dans un hp, internée avec avis d'un tiers. Je n'étais plus libre, je me suis retrouvée déhambulant avec d'autres humains zombi, ça yé, j'étais folle. Des barreaux aux fenetres, surveillée, ensuqué par les médicaments, On m'ouvrait la bouche, pour voir si je les avalais. Pas de ceinture, ni lacet, ni ciseaux, ni rasoirs. Quelques cigarettes que des amis m'avaient apporté. La salle fumeur se situait derrière une vitre, avec un briquet accroché, derrière les infirmiers nous surveillait. Il fallait garder son calme, pour eviter la fameuse piqure, et la camisole ou l'isolement. Ils surveillent si tu manges, surveille ton comportement et je n'avais le droit a aucunes visites. J'ai eu de la chance, mes amis m'ont aidé, a sortir de là, au bout de trois jours. Quand la psy de recevait, derriere elle, se tenait un infirmier debout, pres a de piquer, si tu bronches. J'ai reussi a sortir, en tenant un discours cohérent aupres de la psy. Mais j'étais dans un etat lamentable. J'ai pris sur moi, et je suis rentrée dans une clinique psy. C'est surtout pour cela que je post pour te dire, que j'ai été très bien soigné, et c'était un endroit plus humain. Même si il y avait quand même des barreaux aux fenetres. Il vaut mieux parfois faire la demarche soit même, d'aller en clinique, que de se retrouver internée en hp. Je suis restée un mois, au debut il m'ont conseillé de ne pas avoir de visite et pas d'appel téléphonique. Je me suis retrouvée moi avec moi. J'avais une tension a 8, pendant un mois, remontée a 9, difficillement a ma sortie. L'avantage dans cette clinique, c'est qu'il cherche un traitement adapté, tu as des activités comme la peinture, le yoga. Quand tu en a la force bien sur. Quand on est au bout du bout, je crois que c'est le traitement qu'il faut trouver de toute urgence et un encadrement pour eviter l'irremediable. Et puis, j'ai pris conscience que je n'étais pas la seule, j'ai vu la décheance, Les problèmes d'alcoolisme, de dépendance aux drogues, une jeune femme s'était defenestrée, elle marchait avec un déhambulateur, Tous, toutes, nous avions notre passé, notre souffrance. Et une équipe médicale adapté, un traitement adapté peut seul, te sortir de la. Ne reste pas comme ça. Kiss. Valerie.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


280012
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Detresse: un apel au secour ! - troubles bipolaires

image

Bonsoir à tous, Voilà, j'ai un problème, Et je ne sais pas du tout quoi faire. Je sens que quelques ne va pas chez moi et mon entourage le ressent particulierement, surtout mon ex copain qui est particulierement present et viens a l'improviste...Lire la suite

Mon pere est bipolaire - psychologie et comportement

image

Bonjour, Je m'appel Pierre et je viens sur votre forum pour exprimer mon "problème" en quelque sorte et tenter chercher des réponses et conseils. Voilà plusieurs années que mon père est atteint d'une maladie "Bipolaire". Son problème est que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages