Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Bipolaire      (534 témoignages)

Préc.

Suiv.

Depuis 3 ans je suis bipolaire

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1136 lectures | ratingStar_44305_1ratingStar_44305_2ratingStar_44305_3ratingStar_44305_4

J'ai lu et je me renseigne sur cette maladie parce que depuis trois ans je sais que j'en suis un. (mythomane, angoissé, borderline… la totale ^^).

En fait je commence juste à l'accepter. Je voudrais vous faire partager mon jeune et novice point de vue sur cette maladie.

Pour cella il nous faut une image… imaginé vous donc que vous êtes attaché à deux cordes, que de chaque coté de ces cordes se trouvent vos pires cauchemars ; la phase up euphorique et l'autre la depression avec le risque de suicide ; et qu'ils tirent chaqu'un de toutes leurs forces vers eux pour vous engloutir.

Maintenant imaginé qu'il y ait un second personnage qui observe cette scene et a pitiè de vous.

Et bien un bipolaire c'est ces deux personnes en même temps. Nous avons conscience et comprenons (du moins ceux qui se soignent) notre situation grace au deuxieme personnage mais nous n'avons aucun pouvoir dessus (le premier). Cette maladie m' a bouffé mon adolescence, et le début de ma vie d'adulte et j'ai du apprendre à reconsiderer certaines choses parmis lequelles l'amour.

Maintenant je vais essayer de répondre au 1er message à travers mon histoire.

Une fille, belle, adorable et le plus beaux sourire que l'on puisse trouver. Bref je suis tombé amoureux et croyez le ou non il semblerait que sa soit réciproque (^ ^).

Je n'ai pas du tout envie de la perdre donc j'ai demandé au psy ce que je devais faire et sa réponse a été : "l'entourage"

Donc voila depuis quelque semaine je consulte avec quelqu'un… pour l'instant c mon frere car j'ai peur d'annoncer à ma copine mon trouble mais je met tout de mon coté pour ne rien rater.

Donc ma réponse est d'acompagner votre compagnon, dêtre là et de vous impliquer le plus possible.

Des exemples allez voir le psy avec lui, acceptez des coupures lors des phases aigus. Responsabilisez le, obliger le à vous gerrez comme vous le gerrez.

Pour les hommes qui sont dans une situation de denie, il n y a qu'une réponse, la rupture. Il n'est nullement nécessaire de sacrifier deux vie quand on peut en sauver une.

Je defend mon point de vie en tant que bipolaire et en sachant que cette maladie si elle n'est pas soigné stagne dans l'etat actuel ou empire et qu'on bipo à vie.

Je finirai sur quelque notes positives, les bip sont généralement des gens généreux gentil attentionné et particulièrement intéligent.

Bon courage à tous ds cette longue aventure.

Et désolé pour ce message particulièrement long.

Parcour personnel : début estimé il y a 5 ou 6 ans,

Première consultation il y a trois ans.

Décision de se soigner 6 mois.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


44305
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Detresse: un apel au secour ! - troubles bipolaires

image

Bonsoir à tous, Voilà, j'ai un problème, Et je ne sais pas du tout quoi faire. Je sens que quelques ne va pas chez moi et mon entourage le ressent particulierement, surtout mon ex copain qui est particulierement present et viens a l'improviste...Lire la suite

Mon pere est bipolaire - psychologie et comportement

image

Bonjour, Je m'appel Pierre et je viens sur votre forum pour exprimer mon "problème" en quelque sorte et tenter chercher des réponses et conseils. Voilà plusieurs années que mon père est atteint d'une maladie "Bipolaire". Son problème est que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages