Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Bipolaire      (534 témoignages)

Préc.

Suiv.

Effet Pygmalion : est-ce que je provoque ma maladie ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 524 lectures | ratingStar_229041_1ratingStar_229041_2ratingStar_229041_3ratingStar_229041_4
Pour me sentir un peu moins seule dans ma bataille intérieure, qui fait que j'ai du mal à me faire confiance, je vous livre mon dialogue intérieur. Je commence par quelques jalons de mon histoire... Alors, voilà : Il y a 11 ans -j'avais alors 20 ans- juste après le suicide de ma mère (qui était dépressive), mon père, médecin généraliste de profession, a posé un diagnostic sur moi : Troubles bipolaires. Selon lui, ma mère souffrait de ce mal, et j'en avais hérité. J'avais alors confiance en mon père (un gros œdipe !), je l'ai cru. Il m'a prescrit du lithium que j'ai pris pendant 4 ans sans le remettre en question, et avec tant d'angoisses à me demander s'il ne m'arriverait pas un jour que mes actes échappent à ma raison et que je mette fin à mes jours. Bref, j'ai ensuite connu une descente extrême, entamé une psychothérapie, fait beaucoup de travail sur moi pour me détacher de ce père étouffant et manipulateur à son insu et faire le deuil de ma mère. J'ai connu le fond de l'abîme psychologique et physique, mais j'ai rencontré des gens sur ma route qui ont su m'aider (thérapeutes, amis), et j'ai pu remonter la pente et retrouver peu à peu le sourire. Qu'en reste-t-il aujourd'hui ? J'ai construit ma vie, mais je ne suis pas en paix avec ce que je suis. C'est là le problème. Que suis-je vraiment ? Je n'ai toujours pas tranché sur la véracité du diagnostic posé par mon père il y a 11 ans. Ou du moins sur l'idée que je serais potentiellement dépressive de nature. La psychiatre qui me suis depuis 4 ans pense simplement que je suis cyclothymique (une forme atténuée de bipolarité). De toutes façons, il faut bien me mettre dans une "case", puisque je consulte et que je prends des médicaments. Suis-je en proie à des déprimes passagères (de moindre intensité que ce que j'ai connu) parce qu'on m'a mis dans la tête que j'étais "malade", c'est à dire que j'ai intégré cette image-là de moi et que je la réalise (effet Pygmalion), ou bien parce que c'est indépendant de mon inconscient et que je suis comme ça, cyclothymique de nature ? A chaque fois que j'interromps mon traitement pourtant très faiblement dosé, je me sens pas bien. Est-ce que c'est par ce que j'en ai vraiment besoin, ou est-ce parce que j'y pense, et que j'ai peur de la rechute, et que du coup je la provoque ? Ce traitement, je le rejette pour l'image de moi à laquelle il renvoie (effet nocébo) et à la fois je m'y accroche comme si c'était une sécurité pour éviter de tomber (effet placebo). Après pour moi, le reste c'est de la chimie. Je compte reprendre ma psychothérapie (que j'ai du interrompre cette année faute de moyens financiers) pour travailler là dessus. Le pire, c'est que ça fait des années que je suis consciente de ces contradictions qui sont en moi, mais je n'arrive pas à les dépasser...Je n'arrive pas à me faire confiance. Si vous connaissez, ou avez connu une situation similaire, merci de me faire part des choses qui vous aident, ou qui ont pu vous aider...Comment avez-vous réussi à vous refaire confiance après avoir connu la dégringolade ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


229041
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Detresse: un apel au secour ! - troubles bipolaires

image

Bonsoir à tous, Voilà, j'ai un problème, Et je ne sais pas du tout quoi faire. Je sens que quelques ne va pas chez moi et mon entourage le ressent particulierement, surtout mon ex copain qui est particulierement present et viens a l'improviste...Lire la suite

Mon pere est bipolaire - psychologie et comportement

image

Bonjour, Je m'appel Pierre et je viens sur votre forum pour exprimer mon "problème" en quelque sorte et tenter chercher des réponses et conseils. Voilà plusieurs années que mon père est atteint d'une maladie "Bipolaire". Son problème est que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages