Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Bipolaire      (534 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne me reconnais plus dans vos messages - troubles bipolaires

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 10/02/13 | Mis en ligne le 01/06/14
Mail  
| 683 lectures | ratingStar_529721_1ratingStar_529721_2ratingStar_529721_3ratingStar_529721_4
Hey ho ! Je parle ici de MON expérience et de MA manière de vivre avec la maladie. Je cherche aucunement à faire culpabiliser qui que ce soit. Pour moi, ma force de caractère et ma détermination m'ont aidée à remonter la pente. Ce sont des facteurs de protection. J'en ai d'autres. Ça ne veut pas dire que vous n'êtes pas forts ou pas déterminés, ce n'est aucunement ce que j'ai voulu dire. Oui, les rechutes ne sont pas impossibles, je l'ai même précisé dans mon message. Je suis plus que consciente que c'est une maladie que l'on a a vie. Mais pour le moment, je vais bien et je suis heureuse. Donc, j'en profite. Et je prends toutes les précautions qu'il faut pour éviter les rechutes. Je tiens à vous rappeler que j'ai été au fond des bas fonds moi aussi. J'ai connu les pensées suicidaires, le découragement, la difficulté à sortir du lit le matin et ne même plus avoir la force pour manger ou se laver, l'isolement, les larmes à tous les jours, les excès de la manie, les jugements des gens et de certains membres de ma famille, etc… J'ai également vécu de nombreux traumatismes qui ont en partie déclenché la maladie chez moi. J'ai vécu avec la maladie pendant près d'une vingtaine d'années, sans être stabilisée. Je parle ici de MON expérience, je ne cherche aucunement à me faire porte-parole DES personnes atteintes de bipolarité. C'est d'ailleurs pour ça que je me fais de plus en plus discrète sur ma maladie et sur ma stabilisation, parce qu'il y a toujours des gens pour comprendre de travers ce que l'on veut exprimer. Il faut apprendre à se détacher et à éviter de voir des reproches dans des messages là ou il n'y en a pas. Et, ça, ça ne m'appartient pas. Je sais que je suis une personne forte et ça m'a aidée. Je vois pas le mal à le dire. Cela ne veut pas dire que ce n'est pas une vraie maladie, cela ne veut pas dire que vous êtes faibles. Il n'y a nulle part ou j'ai écrit cela. J'ai posté exactement ce même message sur un autre forum spécialisé en Troubles bipolaires et les réactions ont été unanimement positives. Il n'y a personne qui s'est senti culpabilisé par mon message et les gens étaient même contents pour moi que j'en suis arrivée à ce recul et cette sérénité aujourd'hui. Bonne journée.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


529721
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Detresse: un apel au secour ! - troubles bipolaires

image

Bonsoir à tous, Voilà, j'ai un problème, Et je ne sais pas du tout quoi faire. Je sens que quelques ne va pas chez moi et mon entourage le ressent particulierement, surtout mon ex copain qui est particulierement present et viens a l'improviste...Lire la suite

Mon pere est bipolaire - psychologie et comportement

image

Bonjour, Je m'appel Pierre et je viens sur votre forum pour exprimer mon "problème" en quelque sorte et tenter chercher des réponses et conseils. Voilà plusieurs années que mon père est atteint d'une maladie "Bipolaire". Son problème est que...Lire la suite