Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Bipolaire      (534 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis diagnostiquée bipolaire à 50 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 1307 lectures | ratingStar_225055_1ratingStar_225055_2ratingStar_225055_3ratingStar_225055_4
J'ai 50 ans ,diagnostiquée avec troubles bipolaires , il y a deux ans . un soir ,j'ai eu comme une illumination( pourtant ce n'était pas Noel ! ;)...j'ai ressenti des vibrations dans mon corps et, voyais les feuilles des arbres plus lumineuses et je disais ,vouloir rester dans ce monde ..comme si j'avais Tout compris : j'étais heureuse ,mais l'excitation m'a emp^échée de dormir ,le lendemain aucun appétit ...et l'angoisse peu à peu s'est installée : "zut,on est dans un grand jeu"... Le surlendemain ,j'ai atterri en HP. Depakote ,risperdal etc.. j'ai réussi à tout arrêté en trois mois. Tout allait bien ,je reprends boulot dans le social...mais le spleen est là : arrêt de travail. J'ai trop de soucis matériels , chagrin d'amour aussi..un déprime latente ...mais janvier 2006 ,après des fêtes ,où j'étais bien,heureuse de vivre ..c'est parti en un accès d'euphorie ! mes amis m'accompagnent à l'hôpital! un mois d'hospitalisation... Après prise de risperdal, effexor ,et en dernier Téralithe 400 (lithium) j'arrête tout au niveau de ces produits chimiques . ATTENTION: mon cas n'est peut-être pas celui du voisin bipolaire. Oui ,dans le cerveau ,il y a notre propre chimie et ,à nous , de trouver les moyens de réguler tout cela pour un mieux-être et celui de notre entourage . Je pense que cela passe par l'information sur le stress . Qu'est-ce qui me fait stresser et perdre les pédales ? Donc étudier nos émotions avec l'aide d'un psychothérapeute . S'occuper aussi de son physique ( sport,soins corporelles ) . Se pencher sur le lien social :nos amis ,notre famille ,la société. ... Pour Andréa : Votre fils vit un moment difficile au boulot.. les autres ouvriers témoignent aussi que la situation de mal-être existe dans ce lieu. Pour gérer la situation ,face à quelqu'un de nocif ,apprendre à communiquer ,à s'exprimer ...gérer l'émotion..(certains livres peuvent aider dans ce cas) .Mais ,parfois aussi ,il faut savoir quitter le lieu mortifère. Personnellement ,j'ai quitté mon boulot ,et déménagé ,trop de charges:je refais le point . Je vais beaucoup mieux ...dire que depuis le début de l'année ,je passais mon temps sur le canapé ....presque indifférente à ma propre fille..
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


225055
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Detresse: un apel au secour ! - troubles bipolaires

image

Bonsoir à tous, Voilà, j'ai un problème, Et je ne sais pas du tout quoi faire. Je sens que quelques ne va pas chez moi et mon entourage le ressent particulierement, surtout mon ex copain qui est particulierement present et viens a l'improviste...Lire la suite

Mon pere est bipolaire - psychologie et comportement

image

Bonjour, Je m'appel Pierre et je viens sur votre forum pour exprimer mon "problème" en quelque sorte et tenter chercher des réponses et conseils. Voilà plusieurs années que mon père est atteint d'une maladie "Bipolaire". Son problème est que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages