Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Bipolaire      (534 témoignages)

Préc.

Suiv.

La phase maniaque d'un ado un tsunami!!!! - troubles bipolaires

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 22/06/13 | Mis en ligne le 03/06/14
Mail  
| 620 lectures | ratingStar_530100_1ratingStar_530100_2ratingStar_530100_3ratingStar_530100_4
Mais je t'en prie. Bien sûr que notre histoire personnelle influe sur le parent ou même l'adulte qu'on va devenir . Je te disais cela car j'avais l'impression que c'était perçu comme un reproche par tes psys et je voulais juste te dire que tu n'es pas un cas isolé et qu'il vaut mieux un parent qui se soucie "trop" de son enfant, qu'un parent qui est totalement indifférent (je ne les blame pas non plus, eux aussi ont leur histoire). Les joies de l'éducation nationale. Malheureusement il faut tomber sur un professionnel empathique. Peut être y'en aura t'il un dans son futur lycée, ce que je te souhaite. Et si la psy prenait contact avec l'établissement ? Après tout, une thérapie est composée de plusieurs types de professionnels, elle est pluridisciplinaire. Sinon donne leur un exemple concret et bête : comment voulez vous qu'une personne en fauteuil soit bonne en marathon ça illustrera l'idée d'handicap. Sinon 13 c'est plutôt bien comme moyenne, tu connais ton fils, les appréciations faut en faire abstraction car tu sais qu'elles ne reflètent pas sa vraie personnalité . C'est pourquoi il faut absolument qu'à l'entrée scolaire tu puisses mettre les choses au clair avec l'équipe éducative. Ne le prends pas mal : c'est bien je trouve la relation que tu entretiens avec ton fils, mais je pense qu'en plus de tes conseils la psy devrait quand même le sensibiliser aux prémices des changements d'humeur. Tout bipo est singulier, on vit singulièrement sa maladie. Que tu le sensibilises c'est plutot bien (moi j'aurai aimé qu'on le fasse) mais il aura une vision subjective. Puis si il est en crise d'ado il peut peut-être se braquer car il aura peut-être encore l'impression d'avoir sa mère sur "le dos" et vouloir faire son "rebelle" (je dis ça mais je me trompe peut-être totalement, je ne connais pas ton fils assez bien pour être catégorique) La psy pourrait lui apporter une neutralité, une généralisation de laquelle il en tirera sa "propre sauce" mêlée à ton expérience. Tu t'emportes parce que tu tiens (énormément) à lui. Tu ne peux pas te le reprocher tu ne peux pas avoir un comportement exemplaire. Maintenant avec ton expérience, le soutien psy, faut qu'il accepte la maladie et trouve des astuces, SES astuces, pour vivre de façon correcte son quotidien. Puis l'âge aidant, faisant ses propres expériences ça l'aidera à avancer. Ne pas le soutenir dans les comportements négatifs mais pas le coucouner non plus. C'est en tombant qu'on se relève, faut qu'il fasse ses propres erreurs pour prendre conscience qu'il ne fait pas toujours les bons choix. Après oui il faut trouver les comportements thérapeutiques : perso moi c'est le sport aussi (mais pas à outrance sinon on entretien l'excitation). La musique et les douches (avant il y avait la lecture mais maintenant incapable de me concentrer ) et les exercices de respiration que j'ai appris avec ma psychologue. Et enfin se fixer des objectifs et donc mettre en application les comportements aidant pour les atteindre. Je ne sais pas si ça t'aide…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


530100
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Detresse: un apel au secour ! - troubles bipolaires

image

Bonsoir à tous, Voilà, j'ai un problème, Et je ne sais pas du tout quoi faire. Je sens que quelques ne va pas chez moi et mon entourage le ressent particulierement, surtout mon ex copain qui est particulierement present et viens a l'improviste...Lire la suite

Mon pere est bipolaire - psychologie et comportement

image

Bonjour, Je m'appel Pierre et je viens sur votre forum pour exprimer mon "problème" en quelque sorte et tenter chercher des réponses et conseils. Voilà plusieurs années que mon père est atteint d'une maladie "Bipolaire". Son problème est que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages