Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Borderline      (288 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je crois que je vis avec un bordeline

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-medecine-ccm - 11/05/10 | Mis en ligne le 25/04/12
Mail  
| 499 lectures | ratingStar_246551_1ratingStar_246551_2ratingStar_246551_3ratingStar_246551_4
Bonsoir, J'ai vécu moi même avec une personne borderline pendant 28 ans sans avoir mis de nom sur sa maladie, j'ai enfin trouvé, mais hélas trop tard, mon époux s'est suicidé il y a 2 semaines. C'était quelqu'un de bien, mais il n'avait jamais fait le deuil de sa maman (il avait 17 ans, et avait vécu 4 ans auprès d'une maman atteinte d'un cancer) , je crois que j'ai toujours su qu'il n'avait pas fait ce deuil, mais j'étais loin de me douter que ça me couterait 9 ans d'enfer, 9 ans à lutter pour essayer de l'aider, l'obliger à consulter une psychiatre (pfff … je ne suis pas dépressif, ça n'est qu'une tarée m'a t'il dit au bout de 3 séances) , l'alcool s'est installé peu à peu, je l'ai quitté 2 mois afin qu'il remette les pieds sur terre (tout ça avec l'appui de mon médecin de famille) , je suis revenue, il semblait avoir fait de gros efforts au niveau de l'alcool, et j'étais fière de lui, mais … j'ai découvert il y a 3 semaines qu'il se "lachait" loin de mes yeux, à 6 heures de route de notre domicile (alcool, nuit de folie avec des entaineuses, et plus si affinités ou au moins paiement) , là, évidemment je lui ai annoncé que je ne pouvais plus rester avec lui, que j'avais pris des dispositions pour un divorce, il s'est suicidé 5 jours plus tard … Il me reste mes 3 enfants qui elles aussi ont souffert de toute cette période, moi brisée qui n'ai découvert cette maladie qu'une semaine après son décès, et beaucoup de plaies à soigner car il a toujours rejeter ses problèmes sur moi, j'étais à ses yeux la source de son problème … j'étais le monster qui ne le comprenais pas … et le monstre a tenu 9 ans à ses côtés, en luttant de toutes ses forces… Voilà pour mon expérience désastreuse (et je vous assure qu'il s'agit d'un tout petit résumé de mon vécu). Je pense qu'il faut que vous vous fassiez aider par un médecin, en expliquant tous les symptomes qu'a votre mari, que vous lui expliquiez comment et pourquoi vous en êtes rendue à penser vivre avec un borderline, il existe des solutions, ils peuvent en guérir, mais seule vous n'y arriverez pas (excusez moi d'être aussi dure) , mais s'il n'accepte pas de vous écouter, peut être qu'un médecin de famille y arrivera et saura l'amener vers une envie de s'en sortir, il faut que ce médecin soit quelqu'un qu'il respecte et en qui il a confiance, il faut en sorte que ce médecin ait de l'autorité sur lui, ils sont en fait comme des enfants devenus des adultes avec une construction approximative, mais celà ne se voit qu'en vivant au jour le jour avec eux, donc, il vous faut l'aide de quelqu'un qui a de l'autorité sur lui (ça serait surement mieux si c'était votre médecin de famille, mais peut être que dans votre entourage proche cette personne existe). Je vous souhaite beaucoup de courage, je sais plus que quiconque qu'il en faut, mais je souhaite de tout coeur que vous ne viviez pas ce qu'aujourd'hui moi et mes filles vivont.
  Lire la suite de la discussion sur sante-medecine.commentcamarche.net


246551
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Soutenons nous ! borderline

image

Je vais quand même me présenter parce que je risque de squatter pas mal. Donc Marion, 27 ans et deux loulous, diagnostiquée borderline.. Depuis 2004, mais ne l'a appris que récemment… Quand mon psy et moi avons mît un mot ce qui me bouffait....Lire la suite

Rendre heureux une borderline ? - amities et relations personnelles

image

Bonjour/bonsoir, Il y a quelques jours, une amie à qui je tenais alors qu'on ne se connaissait pas énormément m'a avoué être "borderline". Elle m'a aussi confirmé mes soupçons par rapport aux marques sur ses bras et m'a absolument tout...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages