Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Borderline      (288 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je pense être borderline

Témoignage d'internaute trouvé sur france3
Mail  
| 1350 lectures | ratingStar_52358_1ratingStar_52358_2ratingStar_52358_3ratingStar_52358_4

Je pense être borderline, depuis que je suis petite je me sens "différente" et j'ai du mal à aller vers les autres. J'ai des épisodes dépressifs qui me poussent souvent à retourner consulter des psy (l'un d'entre eux m'a dit que j'étais sans doute borderline) et j'ai eu environ 4 années de grand trouble où je ne maitrisais plus du tout mes pensées ni mes actes.

 

Aujourd'hui je me sens mieux (à part un aspect dépressif : envie de pleurer et fatigue) mais comme il a été dit dans l'émission c'est très difficile à expliquer à l'entourage et très difficile de se ressourcer pour retrouver la force de continuer à lutter.

 

Je vis cette maladie comme un combat perpétuel pour rester dans la "normalité", rester moi même, ne pas devenir folle ou sombrer dans le désespoir. Par chance j'ai quand même reussi à construire ma vie comme je le souhaitais mais par moment je craque…

 

Comme aujourd'hui par exemple ! Je n'ai pas pu aller au travail car trop angoissée par tout, or dans mon métier je dois absolument soutenir, encourager et rassurer (je suis kiné) , il y a des jours où celà m'est impossible.

Et puis j'ai honte de cet état pourtant passager car je me sais capable de reprendre le dessus.

Alors je reste chez moi sans appeler personne car je sais que les autres ne comprennent pas et vont avoir l'impression que je "sèche" le travail ou que j'ai pris la liberté de ne pas y aller.

 

La personne avec la quelle je partage ma vie connait bien ce trouble et m'aime telle que je suis mais j'ai souvent peur de la perdre à cause de ça. Si je lui dis par exemple que je n'ai pas reussi à aller travailler cette aprem, je vais peut être la décevoir ou alors je vais l'inquiéter or elle est en déplacement professionnel jusqu'à jeudi soir…

 

Difficile de savoir comment gérer ces situations.

 

J'ai fait une thérapie cognitive comportementale pendant 2 ans celà m'a fait beaucoup de bien et m'a permis de maitriser certains symptomes mais ma psy me dit être dans une impasse avec cette méthode.

Je vais donc me rediriger vers un psychiatre qui m'a été conseillé par mon généraliste. J'espère trouver l'aide dont j'ai besoin pour avoir le courage de continuer à me battre car c'est celà le plus dur pour moi et ce qui me désespère parfois : me dire qu'il va falloir que je me batte ainsi toute ma vie.

 
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


52358
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Soutenons nous ! borderline

image

Je vais quand même me présenter parce que je risque de squatter pas mal. Donc Marion, 27 ans et deux loulous, diagnostiquée borderline.. Depuis 2004, mais ne l'a appris que récemment… Quand mon psy et moi avons mît un mot ce qui me bouffait....Lire la suite

Rendre heureux une borderline ? - amities et relations personnelles

image

Bonjour/bonsoir, Il y a quelques jours, une amie à qui je tenais alors qu'on ne se connaissait pas énormément m'a avoué être "borderline". Elle m'a aussi confirmé mes soupçons par rapport aux marques sur ses bras et m'a absolument tout...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages