Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Borderline      (288 témoignages)

Préc.

Suiv.

Suis-je folle ? je suis perdue - troubles de la personnalite

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 05/03/13 | Mis en ligne le 01/06/14
Mail  
| 1035 lectures | ratingStar_529754_1ratingStar_529754_2ratingStar_529754_3ratingStar_529754_4
Bonsoir, J'ai l'impression d'être complétement folle, au point d'avoir peur qu'on m'envoie dans un hôpital psychiatrique si je dis ce qui se passe dans ma tête. J'ai été diagnostiquée borderline il y a quelques mois. Je ne sais pas ce que ça signifie réellement. J'ai fait une procédure de plainte pour viols par mon ex, c'est le psy de la procédure qui me l'a dit, mais sans expliquer. Là c'est le moment où je vais paraître tarée… On est 2 dans ma tête, en quelque sorte. Une sorte de deuxième personnalité. Je pense qu'elle est apparue à cause des viols de mon ex, elle m'aidait à supporter en prenant ma place quand c'était trop dur, du coup j'ai aussi des souvenirs en moins de certains passages. Le pire étant quand j'ai été enfermée par mon ex et forcée devant des inconnus. Je me rappelle clairement avoir appelé à l'aide dans ma tête, et qu'une vois m'a répondu qu'elle me protégerait, que je n'avais qu'à tout oublier. Et j'ai oublié, partiellement. Au fur et à mesure je me suis rendue compte que je pouvais parler à cette autre personnalité, qu'elle me protégeait. Je n'avais personne de réel à qui me confier à ce moment là. Ma personnalité normale est gentille, sensible, bien qu'avec le sang chaud. Alors que l'autre sait être froide, insensible, comme si elle enlevait le côté émotionnel, et très extrémiste. Un peu sadique aussi peut-être et cruelle. Ça fait deux ans que je ne suis plus avec mon ex, mais mon autre personnalité est toujours là. Je le sens, même si je garde le contrôle. Mais parfois il m'arrive de perdre le contrôle, de laisser place à cet autre moi, d'habitude j'arrive à "reprendre assez vite mes esprits". Cette personnalité ressort quand j'ai de fortes envies suicidaires, quand j'ai peur, et parfois quand quelqu'un est trop vulnérable devant moi et que je vais moi-même mal. Très récemment j'ai vraiment perdu le contrôle. J'ai étranglé un ami et menacé de le violer, j'allais reproduire ce que mon ex me faisait en fait. Je sais pourquoi j'ai perdu le contrôle : mon ami m'a embrassé alors que je suis en couple, et j'ai été envahie par la peur, comme s'il allait me forcer à faire autre chose. Heureusement cet ami m'a arrêté en m'empêchant de bouger de tout son poids. J'ai l'impression que mon autre personnalité est restée bloquée au moment où j'étais avec mon ex, elle veut me détruire pour me pousser au suicide, seul moyen selon elle de me libérer. En ce moment je suis complétement perdue à cause de ce pétage de plombs, et je ne me pardonne pas ce que j'ai essayé de faire, même si mon ami ne m'en veut pas, sait que c'était pas vraiment moi. Mais ça reste une partie de mon esprit, et mon corps. Je me donne envie de vomir. Pour l'instant je m'épuise pour ne pas reperdre le contrôle, la seule solution que j'ai trouvé en attendant que ça se calme est de ne plus avoir de contact physique avec qui que ce soit. Bon voilà je suis passé pour une folle… Si vous avez déjà ressenti quelque chose de semblable ou si vous avez des solutions à me proposer, merci de répondre. Si vous souhaitez m'insulter ou autre pour ce que j'ai essayé de faire à mon ami, vous pouvez, ça sera rien par rapport à celles dont je me traite moi-même. Bonne soirée.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


529754
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Soutenons nous ! borderline

image

Je vais quand même me présenter parce que je risque de squatter pas mal. Donc Marion, 27 ans et deux loulous, diagnostiquée borderline.. Depuis 2004, mais ne l'a appris que récemment… Quand mon psy et moi avons mît un mot ce qui me bouffait....Lire la suite

Rendre heureux une borderline ? - amities et relations personnelles

image

Bonjour/bonsoir, Il y a quelques jours, une amie à qui je tenais alors qu'on ne se connaissait pas énormément m'a avoué être "borderline". Elle m'a aussi confirmé mes soupçons par rapport aux marques sur ses bras et m'a absolument tout...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages