Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Borderline      (288 témoignages)

Préc.

Suiv.

Une tristesse de plus...

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 20/05/13 | Mis en ligne le 16/05/14
Mail  
| 490 lectures | ratingStar_527517_1ratingStar_527517_2ratingStar_527517_3ratingStar_527517_4
Bonjour Fantomette, je n'ai pas particulièrement besoin de quelqu'un pour sortir et ne pas me sentir seule : c'est juste que dans ce cas précis (ce mariage, je n'ai parlé de rien d'autre, mais sans doute à plusieurs reprises) il m'avait promis d'être là, d'où ma pointe de regret que j'y aille seule. Pour le côté manipulateur, il peut certainement essayer de l'être, moi aussi d'ailleurs. Je sais combien il n'a pas confiance en lui, il a grandi dans une famille un peu "spéciale" qui contrôle ses moindres faits et gestes et le manipule. Et j'ai l'impression (même si je me voile peut-être la face…) que plus le temps passe, plus il réfléchit sur tout ça, et plus il progresse.. Dans le bon sens.. J'ai l'impression de voir une petite fleur éclore, il devient plus heureux au fur et à mesure qu'il s'éloigne de sa famille… Sa mère a également essayé de me manipuler, je l'ai vertement remise en place, soutenue par son fils, et j'ai l'impression depuis ces moments-là qu'il se sent mieux et commence à voir qu'il n'y a pas que les relations humaines ne se limitent pas au contrôle de l'autre. Alors c'est vrai, "il y a des restes", d'où je pense ce côté pas toujours correct avec moi. Il lui est arrivé il y a un an de me dire que j'étais une merde, je refuse catégoriquement qu'il me parle comme ça, nous en avons énormément discuté, et bien qu'on ne puisse pas revenir en arrière, il n'a jamais, JAMAIS remis la faute sur moi, n'a jamais cherché à me culpabiliser pour cela. Nous en avons parlé pendant des heures, à son initiative, pour comprendre ce qui l'avait amené à ça, et ça ne s'est plus jamais reproduit. Disons que je pense qu'effectivement il aurait pu devenir un manipulateur et un pervers en puissance, il est un peu borderline sur ce point. Néanmoins il me semble réfléchir sur ses actes, et avancer. Voilà pourquoi je suis restée avec lui.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


527517
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Soutenons nous ! borderline

image

Je vais quand même me présenter parce que je risque de squatter pas mal. Donc Marion, 27 ans et deux loulous, diagnostiquée borderline.. Depuis 2004, mais ne l'a appris que récemment… Quand mon psy et moi avons mît un mot ce qui me bouffait....Lire la suite

Rendre heureux une borderline ? - amities et relations personnelles

image

Bonjour/bonsoir, Il y a quelques jours, une amie à qui je tenais alors qu'on ne se connaissait pas énormément m'a avoué être "borderline". Elle m'a aussi confirmé mes soupçons par rapport aux marques sur ses bras et m'a absolument tout...Lire la suite