Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Depression      (2184 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment sortir d'une dépression ?

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 490 lectures | ratingStar_225075_1ratingStar_225075_2ratingStar_225075_3ratingStar_225075_4
je tente de me relever mais j'y arrive à peine tant manon m'a épuisée!lol non je plaisante! Ce que Manon en comprend pas c'est qu'on a fait déjà un gros pas en avant quand on se pose ce genre de questions.Les questions d'identité!!vague domaine mais qui,lorsqu'on s'y intéresse,montre qu'on s'intéresse à nous même.Alors oui c'est vrai que c'est épuisant de se poser toutes ces questions (d'où viens je?qui suis je?où vais je?)mais ce qui est plus grave c'est lorsqu'on passe toute sa vie sans se les poser.Sortir d'une dépression (ou même d'une petite déprime) se fait en plusieurs étapes.L'envie de se sentir compris,l'envie de prendre sa vie en main,l'envie de savoir d'où on vient,qui sont les gens qui ont conditionné notre vie,l'envie bien sûr d'être heureux voilà entre autre ce qui nous passe par la tête quand on sort la tête hors de l'eau.Seulement voilà quand on coule à pic même si on va calmement vers le fond nous sommes coupé d'air. Toute personne qui sort la tête de l'eau (seule ou aidée) doit passer du stade où son corps est endormi par manque d'air au stade où l'air revient dans les poumons.Et ça ne se fait pas calmement !!!! panique,détresse,rébellion,stress,envie que ça se passe vite, tout y passe à ce moment là.Sortir d'une dépression c'est pareil.A la place de l'air qui vient dans nos poumons c'est la vie qui nous envahie.Cette même vie qui nous a justement fait plonger dans la dépression quelques temps auparavant (plus ou moins long pour chaque personne).C'est comme un gros sac de voyage que vous avez dans le dos et que les gens (toute personne dans notre vie peut avoir son importance,ça ne s'arrete pas à la famille,aux amis...on en rencontre du monde dans une vie!) remplissent de pierres au gré des rancunes,des petits coups en douce,des secrets de famille,et j'en passe...seulement voilà un sac si on l'a sur le dos depuis toujours et qu'il se remplit petit à petit on "s'habitue" à le porter,il fait parti de notre vie et comme il est dans le dos on ne s'en rend même pas compte.Un jour on est fatigué.On ne sait pas pourquoi.épuisé.On regarde autour de nous,les gens s'agitent,parlent fort,se disputent,nous prennet à partie ou nous ignorent...on se souvient comme on est bien dans le ventre de notre mère,dans l'eau,au chaud.on veut se baigner dans un océan de calme.On a toujours notre sac sur le dos.On s'éloigne des autres et ça fait du bien de moins les entendre.Un sentiment de panique nous prend au moment où on s'approche de l'endroit où on n'a plus pied.Que faire?Derrière nous il y a toujours tout ce bruit que font les gens et la société.On est épuisé.Sous l'eau on entendra plus rien.On fait un pas de plus.Le sac de pierre nous entraîne.Ce n'est pas un suicide,ce n'est pas la mort.C'est un endroit où les choses extérieures ne nous atteignent plus,on est dans un endroit où il y a la vie mais sans oxygène.Tout est pareil.On y travaille,on y mange,on y dort.C'est toujours notre vie mais on la vit différemment.Puis un jour quelqu'un nous sort de là.Mais il y a une énorme différence.cette personne nous sort mais nous enlève le sac de pierres de notre dos et lorsqu'il nous dépose sur la berge, il nous dépose en même temps toutes les pierres sous les yeux.On est différent.On est léger.Malgré tout on vient de quitter un monde de tranquilité. Un regard en arrière,on a un océan de tranquilité, un regard en avant on a une montagne de pierres de toutes choses qu'on n'avait jamais remarqué durant notre vie ou des choses qu'on aurait voulu oublier...La tentation de repartir en arrière est bien présente.Mais cette sensation d'être leger...cette toute nouvelle sensation...que c'est agréable.Cela ne vaudrait il pas le coup de faire le tri dans les pierres pour rester sur la rive avec cette sensation de légèreté? Quitter la dépression ou une simple déprime est un énorme travail car c'est affronter de vieux démons. Manon je sais que tu as beaucoup pleuré hier mais vivre en apnée c'est faisable pour tout le monde.mais chacun à plus ou moins les moyens de tenir longtemps.Mais malgré tout ce temps est réduit par rapport à la vraie vie et un cerveau non oxygéné à des conséquences irréversibles si le temps est trop long. Il est plus facile d'être malheureux qu'heureux car la vie est chargée en émotions mais elle vaut quand même la peine d'être vécue quand on détient nous même la clé.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


225075
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qu'est-ce que vous voudriez dire a une personne a cet instant?

image

Je n'ai jamais essayé de la contacter, mais j'ai essayé de savoir plus ou moins ce qu'elle était devenue depuis ; mais comme j'ai coupé tout contact avec les personnes que je fréquentais à l'époque et que je ne suis pas sur Facebook, c'est...Lire la suite

Deprime total=retour a la realite - je gache ma vie

image

Bonsoir à toutes et à tous ! J'ai 24 ans et je sors d'une licence (niveau bac+3) sans avoir valider mon dilpôme. J'ai une petite amie qui m'aime et que j'aime, on est installé ensemble depuis 1 an et on prévoit de faire un enfant. Bref, je pense...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Déprime
Sur le même thème
Qu'est-ce-que la déprime ?
Voir tous les  autres témoignages