Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Depression      (2184 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dépression : j'ai rechuté

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 581 lectures | ratingStar_202483_1ratingStar_202483_2ratingStar_202483_3ratingStar_202483_4

Il y a quelques années j'ai été en dépression et je m'en suis sortie plus ou moins par je ne sais quel miracle. Depuis, comme une vieille blessure, "elle me lance" par moment. Je suis aux aguets dès le moindre petits signes de tristesse pour que celle-ci ne dure pas des mois et des années. La raison de mon ancienne dépression n'est pas connue, malgré mes séances de thérapies. Du coup je ne saurais pas celle de la dépression qui me pèse actuellement. J'ai essayé la méthode Coué (je suis heuseuse ! Je veux être heuseuse ! ) , j'ai essayé de m'auto-motiver pour essayer de mentir à mon moi profond mais ça n'a pas marché. Je me dispute de plus en plus souvent avec mon conjoint, ça me pèse. Je ne sais plus si je l'aime, si j'aime la vie, mes amis… moi-même… Je m'ennuie dans ma vie. Je n'ai goût à rien pourtant je me force à sortir, à avoir une vie sociale mais ça me saoule. Je m'étais complétement renfermée sur mon homme (pour éviter en dernier recours de me renfermer sur moi-même, mon homme étant le dernier lien avec le monde extérieur) mais je suis devenue possessive. Je me suis énervée quand il a voulu partir pour la nuit (anniversaire de son meilleur ami dans une autre ville) sortir, parce que je me sentais abandonnée. Il y a un aspect malsain aussi qui est "je n'ai plus que toi parce que ma vie c'est de la merde alors je veux que toi aussi"… Il est difficile pour moi de voir des gens heureux parce que moi je ne le suis pas. Je n'arrive plus à me réjouir pour autrui parce que ça me renvoit l'image que moi je suis malheureuse. Pour me "protéger" du bonheur des autres, je me réfugie chez moi. Mais je vis avec mon homme donc de lui je ne suis pas "protégée" de son bonheur. J'ai du mal à le voir heureux avec ses amis parce que je ne le suis pas avec les miens. De toutes façons je ne suis heureuse avec rien, même pas avec lui. Je repense au suiccide, je lui ai dit, il m'a traitée d'égoïste mais je reste froide. Je m'écoeure. J'aimerais être heureuse et arrêter de me manger le cerveau, être simple et pas si compliquée. A la limite j'aimerais être lobotomisée, qu'on m'enlève un bout de cerveau et être en paix dans ma tête. Ne plus réfléchir.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


202483
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qu'est-ce que vous voudriez dire a une personne a cet instant?

image

Je n'ai jamais essayé de la contacter, mais j'ai essayé de savoir plus ou moins ce qu'elle était devenue depuis ; mais comme j'ai coupé tout contact avec les personnes que je fréquentais à l'époque et que je ne suis pas sur Facebook, c'est...Lire la suite

Deprime total=retour a la realite - je gache ma vie

image

Bonsoir à toutes et à tous ! J'ai 24 ans et je sors d'une licence (niveau bac+3) sans avoir valider mon dilpôme. J'ai une petite amie qui m'aime et que j'aime, on est installé ensemble depuis 1 an et on prévoit de faire un enfant. Bref, je pense...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Déprime
Sur le même thème
Qu'est-ce-que la déprime ?
Voir tous les  autres témoignages