Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Depression      (2184 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dépression : j'aimerai arrêter le Prozac

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 21/01/11 | Mis en ligne le 23/07/11
Mail  
| 513 lectures | ratingStar_217242_1ratingStar_217242_2ratingStar_217242_3ratingStar_217242_4

J'ai 16 ans, en depression depuis un an et demi, et je prends du prozac depuis 7 mois. Je viens chercher un peu daide ici, parce que j'ai du mal à m'exprimer. Alors voilà, sans médicament… je dois avouer que c'était invivable, que j'ai plusieurs fois effleuré le suicide… mais maintenant, avec ces médicaments… je sais pas comment vous expliquer. C'est comme si j'étais pas à ma place. Je pleure moins, beaucoup moins, je ressens moins… oui, c'est plus facile de vivre… mais c'est spécial… Je me dit que je suis absolument pas en depression. Il y a que les gros coups qui me font réagir dans ma vie… Alors j'ai l'impression que je devrais arrêter ce prozac. Que si je dois affronter ma peine, ben je dois l'affronter. Que je suis suivie, et donc plus "armée" qu'avant. Avec le médoc j'ose plus parler, je me dis que je suis pas malade, qu eje fais chier tout le monde. Bien sur, t'a des moments de gros mal aise, mais bien moins intenses et longs que sans le médicament… J'ai l'impression que cette béquille, cmme moi je suis faite, je vais la garder toute ma vie sans m'apercevoir que c'est une béquille. Sans m'apercevoir que je vais mal. J'ai l'habitude de m'arrêter quand je peux pas continuer. Pour moi une depression c'est pas justifié. Arrêter le traitement, si j'allais mal à nouveau, ça me premettrait de… "me croire"… Je voudrais régler les choses en profondeur… mes parens sont des depressifs qui signorent… je veux pas trainer toute ma vie comme ça… Cette année scolaire est prise pour que je me soigne, autant le faire… "a fond"… j'aurais moins de difficultés moi même à identifier ce qui me fais souffrir… De l'autre côté ça me fais peur un peu, le degrés d'insupportable que c'était… mais j'ai des psy à qui parler le lundi, mercredi, jeudi… bref. Je sais pas si vous comprendrez, je suis désolée, j'ai du oublier pas mal de trucs, et je m'exprime mal, je suis fatiguée.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


217242
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qu'est-ce que vous voudriez dire a une personne a cet instant?

image

Je n'ai jamais essayé de la contacter, mais j'ai essayé de savoir plus ou moins ce qu'elle était devenue depuis ; mais comme j'ai coupé tout contact avec les personnes que je fréquentais à l'époque et que je ne suis pas sur Facebook, c'est...Lire la suite

Deprime total=retour a la realite - je gache ma vie

image

Bonsoir à toutes et à tous ! J'ai 24 ans et je sors d'une licence (niveau bac+3) sans avoir valider mon dilpôme. J'ai une petite amie qui m'aime et que j'aime, on est installé ensemble depuis 1 an et on prévoit de faire un enfant. Bref, je pense...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Déprime
Sur le même thème
Qu'est-ce-que la déprime ?
Voir tous les  autres témoignages