Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Depression      (2184 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dépression : mon enfance à l'orphelinat en est la cause

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 680 lectures | ratingStar_217411_1ratingStar_217411_2ratingStar_217411_3ratingStar_217411_4

J'avais 8 ans quand ma mère est décédée suite à un cancer. Je me suis retrouvée pendant 10 ans en orphelinat où l'éducation était très sévère. Pas de sentiments, pas d'amour, pas d'affection. Pour moi c'était 10 ans de prison. J'avais un toit, à manger et j'ai fait un CAP. A 18 ans, j'étais dans une pension de jeunes filles en semi-liberté jusqu'à 21 ans, l'âge de la majorité. Pendant toutes ces années, je me suis enfermée sur moi même, je me suis entourée d'une bulle, je vivais en dehors de la réalité, je vivais mon monde à moi, plus beau et je m'inventais une famille qui soit présente et qui m'aimait. Dès ma majorité, j'ai pratiqué mon sport préféré, ma passion. J'ai passé ma vie avec chien, chat, cheval, oiseaux. J'ai vécu toute ma vie toute seule, j'avais besoin de liberté, d'indépendance. Les animaux m'ont donné l'affection et l'amour que les êtres humains n'ont pu me donné. De plus, j'étais d'une grande timidité, ce qui ne facilite pas les rencontres. J'ai travaillé dès l'âge de 17 ans. J'étais trop consciensieuse dans le travail et dans le sport, ce qui m'a valu jalousie, méchanceté, sentiments que je ne connaissais pas. J'ai travaillé 41 années, le stress aidant, la perte de mes animaux, la solitude qui a suivi, je suis tombée dans une dépression de laquelle je ne sors plus. Cà fait déjà 6 ans que je suis en dépression, ma mère me manque beaucoup, je la pleure encore aujourd'hui. Je me fais suivre pas des psychiatres, psychologues, j'ai été plusieurs fois hospitalisée, mais je suis bien entourée médicalement. On m'oblige à participer à des activités qui me font sortir de chez moi (promenade, vannerie, groupe de paroles, atelier mémoire, lecture). Mais rie n'y fait, je suis toujours au fond du gouffre, ma maladie semble plus présente encore. Je n'ai plus envie de rien, rien ne me fait plaisir, tout me demande des efforts. Je n'ai plus de volonté, je vis dans une grande solitude. Aujourd'hui, j'ai 61 ans et je ne profite même pas de ma retraite bien méritée. Je gâche ma vie, elle est sans joie, elle est triste à vouloir mourir. Je n'en peux plus de cette vie là. Le suicide me tend les bras, mais je ne veux pas mourir, je veux vivre mieux. Aidez-moi à rompre cette solitude si dure à supporter comme tout le reste. Je ne supporte plus rien, pas la moindre contrariété. C'est ce qui m'est arrivé samedi. Je ne comprenais pas le mode d'emploi d'un appareil, je me suis mise à HURLER, mais à HURLER avec toute la force que pouvaient me donner mes poumons, pour pouvoir me libérer. Je ne sais pas si quelqu'un m'a entendu, mais je m'en fous, j'avais besoin de à pour me calmer. Et je passe mes jours à pleurer de cette vie imbécile que je mène. Je suis si malheureuse. Il ne me reste plus que l'ordinateur que je pratique depuis un an, je suis devenue accro, comme ça, je passe des heures dessus pour oublier. Parlez-moi, j'ai besoin de parler, l'ordinateur facilite les échanges. Je vous répondrais. Merci de votre aide, j'ai besoin d'être aidée si je ne veux pas devenir folle et terminer ma vie en hôpital psychiatrique.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


217411
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par JACQUIE | le 25/07/11 à 16:09

J'ai 36 ans je vis à peu près la même histoire. A 3 ou4 ans je ne sais pas pourquoi ma mère s'est séparée pourquoi? je n'en sais rien. j'ai quelques vagues souvenirs. A 12 ans je l'ai perdu moi qui rêvais de la retrouver. Placé dans un foyer de charité j'ai reçu une éducation stricte. Mon seul vrai ami qui me comprenait est le petit copain que j'ai eu à l'âge de 17 ans et pourtant ça n'a pas marché. je suis tout le temps triste. socialement je n'arrive pas à m'intégrer. on m'aime beaucoup mais ça ne passe pas. je tombe follement amoureuse et puis l'on me quitte. Je suis mariée et mère de trois petites filles adorables et pourtant je n'arrive pas a être heureuse. je déteste mon mari. il ne me donne pas la tendresse que j'attends. j'ai vraiment essayée au début de notre relation d'être une femme aimante, heureuse et épanouie. mais à force d'être repoussée j'en suis arrivé à penser à mon ex petit ami de collège qui m'a retrouvé après 15 ans mais je ne sais plus par quelle miracle j'ai encore gâché cette amitié. et je suis folle amoureuse de lui et lui ne veut plus de moi.
la timidité me gâche la vie. je suis une éternelle solitaire. je crois que j'ennuie tout le monde. j'en veux à ceux qui m'ont recueilli. j'ai manquer d'affection et surtout l'on m'a beaucoup menti. A 36 ans je ne sais même pas qui est mon père.

Histoires vécues sur le même thème

Qu'est-ce que vous voudriez dire a une personne a cet instant?

image

Je n'ai jamais essayé de la contacter, mais j'ai essayé de savoir plus ou moins ce qu'elle était devenue depuis ; mais comme j'ai coupé tout contact avec les personnes que je fréquentais à l'époque et que je ne suis pas sur Facebook, c'est...Lire la suite

Deprime total=retour a la realite - je gache ma vie

image

Bonsoir à toutes et à tous ! J'ai 24 ans et je sors d'une licence (niveau bac+3) sans avoir valider mon dilpôme. J'ai une petite amie qui m'aime et que j'aime, on est installé ensemble depuis 1 an et on prévoit de faire un enfant. Bref, je pense...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Déprime
Sur le même thème
Qu'est-ce-que la déprime ?
Voir tous les  autres témoignages