Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Depression      (2184 témoignages)

Préc.

Suiv.

En effet, les 1ers moments ont été très difficiles pour moi.

Témoignage d'internaute trouvé sur mamandco - 19/02/11 | Mis en ligne le 30/07/12
Mail  
| 352 lectures | ratingStar_283115_1ratingStar_283115_2ratingStar_283115_3ratingStar_283115_4
Coucou du soir ! Je profite de ma fin de soirée pour vous parler un peu de ce que j'ai vécu ces derniers mois… Je vous ai dit avoir fait une depression post-partum mais je ne vous en ai parlé que lorsque ça allait mieux. En effet, les 1ers moments ont été très difficiles pour moi. Chez moi, cette depression a pris la forme de crises d'angoisses d'abord passagères puis permanentes. Je suis rentrée dans un état où le réveil le matin était un supplice car c'était une nouvelle journée à affronter. Durant la journée, je comptais chaque minute en ne pouvant m'empecher d'avoir l'impression que j'allais mourir… de quoi, je ne sais pas… mais j'avais l'impression d'avoir comme un malaise permanent. Il y a eu 2 matins où j'ai empeché mon homme d'aller au travail car je ne pouvais pas rester seule. On a décidé d'aller chez le doc mais j'avais peur qu'il me prenne pour une dingue. Ça n'a pas été le cas. Dès qu'il m'a vu, il a direct compris à quel point j'étais mal et m'a mise en arrêt pour qqs jours, m'a donné des anxiolitiques et des anti-depresseur. J'ai pris les anxiolitiques mais pas les anti-depresseur (ben oui, j'avais lu la notice entre temps… j'aurais pas dû). Après qqs jours d'anxiolitiques, je me suis sentie légèrement mieux et j'ai repris le boulot. Les élèves m'ont bien aidée à me changer les idées et je suis repartie plus ou moins bien pour qqs semaines. Me sentant mieux, j'ai réduit progressivement les anxiolitiques jusqu'à les stopper. Evidemment, qqs jours plus tard, tout est revenu en 10 x pire car le problème de fond n'était pas traité. Retour chez le doc qui me voit encore plus mal qu'avant et qui décide de m'envoyer chez un psychiatre. Il m'a obtenu un rendez-vous pour le lendemain. Le verdict du psychiatre a été sans appel : depression post-partum qui peut survenir entre O et 1 an après la naissance. Il m'a donné un traitement anti-depresseur et je dois avouer que bien que j'ai eu du mal à le prendre (phobie des médocs) , ça m'a fait du bien tout doucement. Tellement doucement au départ que j'ai appelé plusieurs fois mes parents au secours pour qu'ils viennent à la maison pour pas que je sois seule. Aujourd'hui, je vais beaucoup mieux. Je ne m'estime pas guérie mais j'arrive à vivre normalement, à voir des amis (ce qui n'était plus le cas du tout) , à aller faire mes courses seule, à m'occuper de mon fils car ça aussi, dans les pires moments, j'en étais incapable. (culpabilité en plus du reste du coup…). Bref, si je vous raconte ça ce soir, c'est parce qu'aujourdh'ui, j'arrive à en parler car je me sens beaucoup mieux. Je veux aussi vous dire que contrairement à ce que je croyais, ça arrive à tout le monde. Je suis d'une nature assez équilibrée et plutot sociable et bien dans ma peau en temps normal. Je pense qu'autour de moi, plusieurs personnes ont dû tomber des nues en apprenant ça de moi. Mais surtout, ce que je veux vous dire, c'est que si un jour, vous avez l'impression de tomber dans un cercle comme celui-là, faites vous aider le plus vite possible, ça marche vraiment ! Il n'y a pas de honte à avoir même si c'est un sentiment normal de le penser. J'ai cru pouvoir m'en sortir seule pendant plusieurs semaines avce de la force de caractère mais non. Du coup, je me suis enfoncée plus bas encore. Ensuite, la vraie raison de ce message, c'est de vous remercier car les 1ers temps où j'ai commencé à rester seule à la maison en novembre/ décembre, vous m'avez aidée par votre présence ici à trouver le temps moins long, puis encore moins long et au bout de qqs temps, plus du tout long ! J'ai passé enormément de temps à vous lire, à vous connaître et je me suis décentré de moi-même progressivement. Vous avez été un précieux soutien pour moi et je ne l'oublierai pas ! Merci à vous. Depuis 2 ans, je vous lis, j'apprends plein de choses à votre contact sur ma vie de maman, sur la vie tout court. Les relations virtuelles, c'est pas trop mon truc à la base. Si je suis venue au départ vous lire, c'était plus pour avoir des infos qu'autrechose. Et ajd, je ne peux plus me passer de vous ! Je ne souhaite pas spécialement avoir de réponses à ce message. Je voulais juste vous faire partager mon expérience, ça me fait du bien d'en parler un peu quand j'y arrive. Merci à vous de m'avoir lue. Je vous laisse pour ce soir et vous embrasse. Un merci tout particulier à Mouniou et Lleia pour leurs mp, Vanessa pour sa présence sans faille et tes petits mots pour chacune, à Pamfx, Hayley pour les après-midi shopping on the web, à Perle pour ses récits trop drôles, à Cylou ma cops de la nuit.
  Lire la suite de la discussion sur mamanandco.fr/forum/


283115
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qu'est-ce que vous voudriez dire a une personne a cet instant?

image

Je n'ai jamais essayé de la contacter, mais j'ai essayé de savoir plus ou moins ce qu'elle était devenue depuis ; mais comme j'ai coupé tout contact avec les personnes que je fréquentais à l'époque et que je ne suis pas sur Facebook, c'est...Lire la suite

Deprime total=retour a la realite - je gache ma vie

image

Bonsoir à toutes et à tous ! J'ai 24 ans et je sors d'une licence (niveau bac+3) sans avoir valider mon dilpôme. J'ai une petite amie qui m'aime et que j'aime, on est installé ensemble depuis 1 an et on prévoit de faire un enfant. Bref, je pense...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Déprime
Sur le même thème
Qu'est-ce-que la déprime ?
Voir tous les  autres témoignages