Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Depression      (2184 témoignages)

Préc.

Suiv.

Essayer d'être normale

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 306 lectures | ratingStar_223032_1ratingStar_223032_2ratingStar_223032_3ratingStar_223032_4

Ah oui, passé par là !

Nos histoires sont très proches.

Moi aussi fille modèle, étudiante brillante, mère toxique et vantarde qui m'incite à foncer et à réfléchir après, qui m'interdisait tout "état d'âme"… toute réflexion sur mes vrais désirs en fait, je réalise aujourd'hui.

Moi aussi j'ai craqué une fois diplômée, en période de concours (administratifs) , je n'avais plus envie de rien depuis des années, je bossais par habitude, je me sentais de plus en plus triste et seule, j'avais l'impression d'être un imposteur (il y a un féminin ? ) , de ne pas être à ma place, décalage avec mes parents (qui comme ta mère disaient que tout allait bien pour moi) , décalage avec mes collègues de promo, on ne partageait pas les mêmes projets, les mêmes rêves, les mêmes valeurs…

J'en suis sortie, oui, comme je l'ai raconté déjà plusieurs fois sur le forum. En lâchant prise et en me repliant sur moi, ce que je ressentais vraiment.

J'ai arrêté d'aller en cours (pas diplômant, j'avais déjà mon diplôme) , je me suis arrangé pour avoir un appart à moi, de quoi manger, et puis j'ai… laissé faire… état d'inactivité où j'ai laissé remonter toutes les douleurs que j'avais refoulé depuis toujours. Je ne sortais plus que pour m'acheter à manger, aller à mon cours de chi-qong une fois par semaine. Et puis, quand j'ai rencontré mon copain, pour le voir, mais pendant un moment je n'ai vu presque personne. J'avais rompu les ponts avec mes parents, personnes toxiques qui m'empêchaient encore avec leurs peurs et chantages de faire ce nécessaire retour sur moi.

Puis je me suis faite accompagner par une psychologue, j'ai compris des tas de choses sur ma vie, pourquoi ça bloquait, ce qui n'allait pas.

En fait, j'avais vécu toute mon enfance (et c'était de pire en pire en devenant adulte) dans un rôle, pour rassurer mes parents qui ne me supportaient pas autrement que brillante, sans doute, sans émotion, à leur service, parfaite, dévouée…

Mes besoins et envies s'étaient étouffées petit à petit jusqu'au moment où je me suis sentie presque morte à l'intérieur…

Donc j'ai lâché toutes ces "réussites" auxquelles j'avais consacré tout mon temps si longtemps et j'ai écouté ce que je ressentais, moi.

Ça a pris du temps…

Trois ans au total, dont une bonne partie si intense et épuisante émotionnellement que j'étais à peu près inactive, incapable de mettre en oeuvre de nouveaux projets.

Peut-être aussi ai-je perdu du temps, à me culpabiliser, à hésiter avant d'aller voir une psy, à hésiter à envoyer paître mes parents et à accpeter encore des attaques de leur part qui destabilisaient pour des semaines ma démarche, etc.

Je suis vraiment fière aujourd'hui d'avoir fait cette démarche. Je retrouve doucement qui je suis vraiment, bien différente de qui j'étais aux yeux de mes parents, et qui je m'efforçais d'être pour leur plaire.

Il y a des points communs, mais aussi de grandes différences.

J'apprends à me connaître par mes propres yeux, par mes propres ressentis. Expérience de retrouvailles qui ne cesse de m'émerveiller.

Je suis là si tu veux en savoir plus.

Bonne chance à toi. Ton histoire et ta démarche, tellement proches des miennes, me touchent beaucoup.

Bise.

Diane.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


223032
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qu'est-ce que vous voudriez dire a une personne a cet instant?

image

Je n'ai jamais essayé de la contacter, mais j'ai essayé de savoir plus ou moins ce qu'elle était devenue depuis ; mais comme j'ai coupé tout contact avec les personnes que je fréquentais à l'époque et que je ne suis pas sur Facebook, c'est...Lire la suite

Deprime total=retour a la realite - je gache ma vie

image

Bonsoir à toutes et à tous ! J'ai 24 ans et je sors d'une licence (niveau bac+3) sans avoir valider mon dilpôme. J'ai une petite amie qui m'aime et que j'aime, on est installé ensemble depuis 1 an et on prévoit de faire un enfant. Bref, je pense...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Déprime
Sur le même thème
Qu'est-ce-que la déprime ?
Voir tous les  autres témoignages