Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Depression      (2184 témoignages)

Préc.

Suiv.

Fin d'une période de dépression : le servrage est difficile

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 28/03/11 | Mis en ligne le 27/07/11
Mail  
| 543 lectures | ratingStar_217553_1ratingStar_217553_2ratingStar_217553_3ratingStar_217553_4

Bonjour, il y a bientôt 5 ans une dépression lourde m'a conduit à être placé sous effexor 75, une dose par jour. Aujourd'huije vais mieux mais j'ai d'utres soucis. _J'ai vécu entre temps un échec professionnel et suis à la recherche d'un emploi. _Je n'ai jamais eu d'expérience dans le domaine sentimental _ je ressens par moment dela frustration sur le plan sexuel et je m'en veux d'être aussi faible et de ne pas être capable de renier tout cela, d'éprouver cela. _ je suis en phase de sevrage et ne prend un cachet que tous les trois jours, un de 37,5, je suis donc à des doses faibles. _Cependant avec la réduction des doses j'ai plus de mal à drormir, le fait aussi de ne pas avoir de travail me rendnerveux je pense aussi. _Souvent, le troisième jour sans prise, je ressens une sorte de colère contre moi-même, me sens irritable, j'en veux à moi et me sens en colère contre la société. Je me sens en quelque sorte piégé sans pouvoir dire par quoi de manière rationnelle, et j'ai l'impression d'être "sur ledéclin". Il y a des jours où je me sens dans l'humeur inverse, presque euphorique parfois, comme si j'étais lunatique. Par nature, j'ai toujours été asocial et solitaire, et le meilleur ami que j'ai eu l'étais aussi. Préférant toujours me réfugier dans la lecture, les jeux, l'imaginaire, parce que même au contact des autres je me sentais mal à l'aise ou simplement pas "au même rythme" me sentant "étranger à ce monde" en quelque sorte. J'ai refoulé toute vie sentimentale pendant mes études pour augmenter mes chances de réussite et j'ai vécu mon échec comme une sorte de sanction, je sais que j'aurais eu des regrets si je n'avais pas choisi cette voie en mêmetemps. Je continue à me battre par principe mais il y a de smoments où j'ai 'impression de ne pas contrôler ma vie. Cependant j'estime ma dépression terminée en grande partie car j'ai pris conscience de choses, à une époque je me détestais littéralement, ce sentiment s'est atténué, et j'ai fait beaucoup de cauchemars, d'unecertaine manière chaque cauchemarme soulageait parce que je ne les fuais pas ou plus, je les analysais et ça permettait d'exorciser la chose.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


217553
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qu'est-ce que vous voudriez dire a une personne a cet instant?

image

Je n'ai jamais essayé de la contacter, mais j'ai essayé de savoir plus ou moins ce qu'elle était devenue depuis ; mais comme j'ai coupé tout contact avec les personnes que je fréquentais à l'époque et que je ne suis pas sur Facebook, c'est...Lire la suite

Deprime total=retour a la realite - je gache ma vie

image

Bonsoir à toutes et à tous ! J'ai 24 ans et je sors d'une licence (niveau bac+3) sans avoir valider mon dilpôme. J'ai une petite amie qui m'aime et que j'aime, on est installé ensemble depuis 1 an et on prévoit de faire un enfant. Bref, je pense...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Déprime
Sur le même thème
Qu'est-ce-que la déprime ?
Voir tous les  autres témoignages