Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Depression      (2184 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai été diagnostiquée dépressive

Témoignage d'internaute trouvé sur confidentielles
Mail  
| 494 lectures | ratingStar_66169_1ratingStar_66169_2ratingStar_66169_3ratingStar_66169_4

J'ai été diagnostiquée dépressive, en 1996. Comme ça, d'un coup, ça m'est arrivé d'un coup. Comme toi, je suis plutôt "médecine douce… ect", et je n'ai rien voulu prendre pendant 6 mois. 6 mois d'horreur profonde. Et, j'ai heureusement capitulé avec l'antidépresseur, qui m'a permis de reprendre une vie "sociale". J'avais alors un petit garçon de 4 ans, et j'étais en pleine formation d'auxiliaire de puériculture.

J'ai pris mes cachetons pendant environ 4 ans (stablon, puis déroxat) , et j'ai voulu alors arrêter progressivement et prendre le relais avec de l'homéopathie.

Ça a marché.

Par contre, je n'ai jamais fait de travail sérieux avec un psy. J'ai essayé, mais ça me "gavait". Un rendez-vous d'une demi-heure toutes les semaines ne me convenait pas. Et, c'est là le tort. L'antidépresseur, c'est un peu comme si on ouvrait la fenêtre d'une pièce pour y faire entrer l'air frais, mais, si tu n'enlèves pas la poussière, que tu ne fais pas le mènage, en sorte, l'air frais ne suffit plus.

J'ai beaucoup lu aussi, sur la dépression, la psychologie, la pensée positive, la manière de transformer sa vie… ect.

J'ai gardé tout de même une fragilité, et il y a des moments où je sens que je redescends. Je suis alors fatiguée, sans savoir pourquoi, cernée, et mon moral finit par en prendre un coup.

Alors, depuis septembre, j'ai entamé des actions qui m'aident énormément. Je fais de la sophrologie, et ça c'est géant et profond, surtout que ma sophrologue est tip-top. Elle adapte toutes les scéances à ce que je peux lui dire, et on ne travaille que dans le positif. En plus, elle ne prend pas chere du tout. On avance trés bien.

Ensuite, j'ai, grâce à mon médecin qui m'a conseillé quelqu'un, entamé une sorte de psychogénéalogie. Une scéance par mois, de 2 heures. Et, j'adore !!!

Je suis convaincue que l'on peut trés bien, foetus, nouveau-né et enfant, s'accaparer des vécus, des sensations, des émotions qui ne nous appartenaient pas, mais, avec lesquels, inconsciemment, on s'est construit.

D'où cette sensation de "boulé" que l'on se traîne…

C'est trés interressant, et je trouve qu'on avance plus vite… ceci dit, je n'en suis qu'à ma seconde séance, mais, on a mit le "doigt" sur quelque chose, et je peux enfin travailler sur quelque chose de concret.
  Lire la suite de la discussion sur confidentielles.com


66169
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qu'est-ce que vous voudriez dire a une personne a cet instant?

image

Je n'ai jamais essayé de la contacter, mais j'ai essayé de savoir plus ou moins ce qu'elle était devenue depuis ; mais comme j'ai coupé tout contact avec les personnes que je fréquentais à l'époque et que je ne suis pas sur Facebook, c'est...Lire la suite

Deprime total=retour a la realite - je gache ma vie

image

Bonsoir à toutes et à tous ! J'ai 24 ans et je sors d'une licence (niveau bac+3) sans avoir valider mon dilpôme. J'ai une petite amie qui m'aime et que j'aime, on est installé ensemble depuis 1 an et on prévoit de faire un enfant. Bref, je pense...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Déprime
Sur le même thème
Qu'est-ce-que la déprime ?
Voir tous les  autres témoignages