Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Depression      (2184 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai été sous lexomil pendant 2 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur forum-guerir
Mail  
| 6252 lectures | ratingStar_82483_1ratingStar_82483_2ratingStar_82483_3ratingStar_82483_4

J'ai été traité au lexomil pendant deux ans, sans aucun résultats si ce n'est de la dépendance.

Un médecin interne d'un hopital, m'a filé il y a quelques temps un traitement de seropram, sans aucune analyse sur la serotonine, juste un questionnaire… J'ai foutu l'ordonnance à la poubelle…

Mes dernières analyses comfirme ce que j'ai : ferritine basse, carence en fer… associé au syndrome des "jambes sans repos"… syndrome je le rappelle identifié récemment.

Résultat : hormis les problèmes liés directement à l'anémie, une atteinte logique, selon les chercheurs, du neurotransmetteur DOPAMINE, car il est synthétisé entre autre grâce à l'oxygène respiratoire et le fer.

Mon neveu a 4 ans et souffre déjà de carence en fer, accompagnée de signes qui s'apparentent au syndrome des jambes sans repos : mal aux jambes, gêne…

Le lexomil qu'on me balançait cible le neurotransmetteur Gaba… Le seropram celui de la SEROTONINE… donc complètement à coté de la plaque… et j'explique plus loin comment le vérifier (ou plutot je vais faire deux posts).

Pour commencer, les principaux neurotransmetteurs :

La dopamine et la serotonine semblent jouer un role principal en ce qui concerne nos émotions et nos capacités intelectuelles.

La DOPAMINE : neurotrans. "activateur", utilisé par le cerveau en vue de stimuler les états accentués de vigilance, de la conscience et d'agression. Elle accélère la transmission des pulsations nerveuses d'un neurone à l'autre, la vitesse des fonctions du cerveau, et nos capacités à résoudre un problème. Lorsque la dopamine est élevée, nous pensons, parlons et respirons plus rapidement. Elle est aussi essentielle pour la coordination des mouvements. Elle est utilisée tel un bloc en vue de créer la noradréaline, qui sera plus tard convertie en adrénaline.

Un taux pas assez élevé de dopamine favorise l'excitation, la vigilance, l'autorité, l'agressivité, la respiration, l'activité cardio-vasculaire et musculaire.

Un taux bas peut provoquer : dépression, baisse d'energie, perturbation musculaire, grand besoin de sommeil, retraite, suicide.

Un taux trop élevé n'est pas bon non plus et peut conduire à la schizophrénie. La cocaïne induit une surproduction de dopamine, résultant dans une explosion d'euphorie, d'illusions, de paranoïa et de craintes, et finit par aboutir à l'inverse de l'effet recherché…

Le métabolisme : l'acide aminé l-phénilalanine donne l'acide aminé l-tyrosine qui donne de la l-dopa qui donne de la dopamine, puis de la noradréaline et enfin de l'adrénaline.

A chaque étape de la transformation par des enzymes, des substances sont nécessaires, pour ce neurotransmetteur, principalement la B6 B9 cuivre fer oxygène vitamine C.

Important : l'acide aminé tyrosine est transformé en l-dopa par l'enzyme tyrosine hydroxylase… pour qu'elle fonctionne bien, il lui faut du fer de l'oxygène et une molécule TH4BP qui est activée grace au NADH, lui même fabriqué par la vitamine B3.

C'est très important, car si vous prenez l'acide aminé tyrosine et que votre enzyme tyr.hydroxy. Fonctionne mal, vous pouvez n'avoir aucun effet positif, voir des effets négatifs… celà a été mon cas, et je comprends pourquoi vu que je manque de fer. Cela dit, pour les autres, cet acide aminé peut faire merveille si le neurotransmetteur dopamine est déficient. Les G.I. Américains victimes d'opérations stressantes sont soumis à un régime riche en tyrosine…

Les autres nutriments :

- Les fèves fraiches contiennent beaucoup de l-dopa naturelle ! (si si…).

- Le mucuna pruriens, contient de la l-dopa naturelle, se trouve en gélules.

Avec ces deux nutriments ont est à une étape au dessus du nutriment tyrosine…

- D'autres nutriments comme l'acetyl-l-carnitine ou l'arginine agissent positivement sur la dopamine une fois crée…

Le "dopaminergique" serait une personne dominante dans la société, occupant une place hiérarchique. L'aspect social aurait une grande importance sur nos neurotransmetteurs. Le dominé est souvent situé en bas de l'echelle hiérarchique. De surcroit, il est d'avantage sujet à la depression et possède un taux élevè de cortisol. Le dominé serait vicitme de sa génétique. En effet le gène de la tyrosine hydroxylase (que j'explique plus haut) serait impliqué…

Personnellement, j'ai souffert de sorte d'hypersensibilté au stress (physique, mental…). Des situations anodines de léger stress me font des sortes de montées d'adrénaline avec accélération du rythme cardiaque, faiblesse musculairere, soufle court… peut être certains s'y retrouvent…

Depuis que je reprends du fer et des nutriments spécifiques à la dopamine, je supporte de mieux en mieux le stress… c'est flagrant… les douleurs au coeur diminuenn, je surchauffe moins…
  Lire la suite de la discussion sur forum-guerir.com


82483
b
Moi aussi !
7 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qu'est-ce que vous voudriez dire a une personne a cet instant?

image

Je n'ai jamais essayé de la contacter, mais j'ai essayé de savoir plus ou moins ce qu'elle était devenue depuis ; mais comme j'ai coupé tout contact avec les personnes que je fréquentais à l'époque et que je ne suis pas sur Facebook, c'est...Lire la suite

Deprime total=retour a la realite - je gache ma vie

image

Bonsoir à toutes et à tous ! J'ai 24 ans et je sors d'une licence (niveau bac+3) sans avoir valider mon dilpôme. J'ai une petite amie qui m'aime et que j'aime, on est installé ensemble depuis 1 an et on prévoit de faire un enfant. Bref, je pense...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Déprime
Sur le même thème
Qu'est-ce-que la déprime ?
Voir tous les  autres témoignages