Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Depression      (2184 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'ai plus goût à la vie

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 631 lectures | ratingStar_230395_1ratingStar_230395_2ratingStar_230395_3ratingStar_230395_4
Je suis découragée, écoeurée de moi-même. Je foire tout, je n'ai plus confiance en moi, je me fais peur. J'avais pourtant tout pour redémarrer dans de bonnes conditions. Qu'est-ce qui a déclenché ma dépression ? Je ne sais pas au juste, certainement plusieurs facteurs. Mon déménagement difficile sur 2 mois avec des allers retours tous les 2 jours avec mon break rempi jusqu'à la gueule, le départ définitif de ma fille chez son père, l'engueulade avec mon fils avant son redépart pour la Chine, le désintérêt de mes enfants pour leur maman. Si je n'appelle pas, je n'ai pas de nouvelles. De plus, rien ne va avec mon ami. Après un printemps plein d'émotions, de déclarations d'amour, 2 voyages... il m'a proposé d'habiter chez lui en attendant boulot et appartement. Je suis restée chez lui 5 mois, un enfer. Je n'allais pas bien. On fonctionne tous les 2 de la même manière. Quand l'un va mal, l'autre va mal aussi. Il me faisait sans cesse des reproches, inconsciemment je pense, il m'enfonçait. Je me suis vue plonger petit à petit dans la dépression. Je cherchais du travail (cuisinière), je faisais le n°de tél, et raccrochais. J'ai perdu toute la confiance que j'avais regagné grâce à lui. Je ne comprends plus rien. Je suis partie au moins 5 fois, même au milieu de la nuit parce qu'on explosait. J'ai même dormi dans ma voiture il y a 1 mois, je n'avais pas d'endroit où aller. La seule chose positive, c'est que je viens de trouver un appart à 5mn de chez lui. Malgré mes 380E de RMI, un proprio m'a fait confiance. Alors je vis maintenant dans un grand 3pièces vide. J'ai juste 1 lit, une table, 2 chaises et une cuisinière. Tous mes meubles sont restés chez des amis anglais qui m'ont prêtés leur cave à 40km. J'y suis allée 2 fois avec mon ami charger nos 2 voitures. J'ai le strict minimum, et je n'ai plus la force de monter ne serait-ce qu'un carton au 2ème étage. Je n'en peux plus. Je viens de demander à un copain marocain s'il connaissait quelqu'un qui a une camionnette et trois paire de bras pour aider. Il pense connaître et me rappellera. Je vais être obligée d'emprunter pour les payer. La dernière chose, j'ai demandé à faire un stage d'évaluation en milieu professionnel préalable à l'embauche. J'ai expliqué à l'employeur que je ne me sentais pas sûre de moi, n'ayant pas pratiqué depuis 3 ans. J'ai travaillé 4 jours et j'ai rendu mon tablier il y a 2h. Le cuisinier est misogyne, ne m'expliquait pas, ne m'aidait pas, Vous n'avez qu'à faire comme vous faisiez, me disait-il. Et ce n'était jamais bien, alors je suis partie. C'était un stage gratuit pour l'employeur, il m'a tout de même donné 70E pour ces 4 jours, le geste était gentil, j'ai de quoi offrir un petit cadeau pour ma petite dernière, acheter un petit plateau de fruits de mer et une bonne bouteille qu'on dégustera au coin du feu avec mon ami. J'ai juste l'espoir qu'il m'invitera à passer le reste de la nuit dans son lit. C'est le seul souhait que je demande au père Noël. J'en peux plus, j'en peux plus. C'est la première fois de ma vie que je me retrouve seule. La solitude ne me pèse pas quand par ailleurs je peux rencontrer des amis, être invitée. Une anecdote pas très marrante : cet été, nous avons invité souvent des amis manger, ils nous ont invité 2 ou 3 fois. Il y a 2 semaines, un dimanche, j'étais seule dans mon appart sans moyen de cuisiner, j'avais envie de boire un café chaud, quand je suis arrivée chez eux, ils finissaient de manger en compagnie de mon ami et d'un autre ami anglais. Ils me faisaient l'éloge de leur repas, foie gras, fondue... Je riais jaune, je leur ai juste signalé que mon quotidien était pain saucisson fromage. J'ai senti une gêne, l'amie m'a dit qu'elle ne savait pas que j'étais chez moi, et que bien sûr, si elle l'avait su, elle m'aurait invitée. Je suis mal, ne crois plus ni en moi, ni en l'amitié, ni en l'amour. Mes pensées me font peur, j'ai très peur. Je suis actuellement dans un cyber, je n'ai plus internet et mon ordi est en panne.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


230395
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qu'est-ce que vous voudriez dire a une personne a cet instant?

image

Je n'ai jamais essayé de la contacter, mais j'ai essayé de savoir plus ou moins ce qu'elle était devenue depuis ; mais comme j'ai coupé tout contact avec les personnes que je fréquentais à l'époque et que je ne suis pas sur Facebook, c'est...Lire la suite

Deprime total=retour a la realite - je gache ma vie

image

Bonsoir à toutes et à tous ! J'ai 24 ans et je sors d'une licence (niveau bac+3) sans avoir valider mon dilpôme. J'ai une petite amie qui m'aime et que j'aime, on est installé ensemble depuis 1 an et on prévoit de faire un enfant. Bref, je pense...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Déprime
Sur le même thème
Qu'est-ce-que la déprime ?
Voir tous les  autres témoignages