Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Depression      (2184 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis dépressive depuis quelques années

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 2954 lectures | ratingStar_88229_1ratingStar_88229_2ratingStar_88229_3ratingStar_88229_4

Je suis dépressive depuis plusieurs années et je souffre également d'agoraphobie, ce n'est qu'à 27 ans que j'ai réellement pris conscience que j'étais en dépression grave depuis 10 ans et surtout pris la décision de me soigner, mon medecin m'avait prescrit du deroxat je dois dire que j'allais très très mal et le deroxat a été une franche réussite sur ma dépression et mon agoraphobie, je n'en revenais pas moi même, je revivais, bref, un jour il m'est arrivé quelque chose de difficile à gérer que j'aurais trés bien pu gérer en y repensant mais voilà j'ai été voir mon medecin en lui demandant d'augmenter le deroxat je suis donc passée de 40mg/jour à 60mg/jour qui est la dose maximale pour le deroxat, je le répète tout allait bien quand je prenais 40mg de déroxat par jour, j'ai voulu augmenter pour être encore mieux, me sentir encore mieux de ce que j'étais, ça a été une attitude complètement stupide de ma part que j'ai chèrement payé par la suite ; en passant à 60mg par jour et en l'espace d'une semaine, le deroxat ne m'a plus fait aucun effet, je n'ai absolument rien compris de ce qui se passer, j'étais au plus mal : à nouveau en pleine dépression avec de grosses crises d'agoraphobie, impossible de sortir, je me suis isolée de plus en plus, ça a été l'horreur mais me voyant comme ça j'ai vite réagit en appelant mon medecin qui face à ce constat m'avait proposé de revenir à 40mg/jour et moi ayant trop peur que le médicamment ne fasse plus aucun effet quelque soit le dosage j'ai demandé un autre AD, il m'a alors prescrit l'effexor qui avait une bonne réputation mais ne pouvant arrêter le deroxat comme ça je devais le diminuer progressivement puis l'arrêter pour pouvoir prendre effexor. Je me suis alors aperçue (mais ça bien aprés) qu' en diminuant le dosage du deroxat et en revenant à 40mg puis 20mg par obligation je me sentais à nouveau beaucoup mieux mais sur le coup je n'y ai pas prêter attention trop empressée que j'étais à vouloir prendre l'effexor que je voyais comme l'AD miracle. Le résultat a été que pendant un mois sous effexor à 150mg/jour je n'ai ressenti aucun effets positifs que ce soit sur ma dépression et sur l'agoraphobie mais vraiment rien du tout, 1 mois écoulait et allant toujours aussi mal j'ai revu mon medecin qui m'a à nouveau changer d'AD (seroplex + norset) et là j'ai commencer à me poser des questions puisque j'étais vraiment entrain de toucher le fond, j'allais toujours aussi mal, un cauchemar !

Il faut dire qu'à partir du moment où j'ai commencé à me prendre en charge et accepter de prendre un AD pour me guérir je me suis mise à tenir un journal de bord et en le relisant je me suis aperçue que seul le deroxat m'avait vraiment bien convenu et que tout avait foiré en l'augmentant donc le problème venait du dosage, j'ai fait ce constat par moi-même en demandant au peu de personnes qui m'entourent comment elles me trouvaient durant la période deroxat à 40mg/jour et d'ap ces personnes, j'étais beaucoup plus gaie, souriante, heureuse, motivée, indépendante ; il y a peu de temps que j'ai fait ce constat et suite à ça je compte aller voir mon medecin pour reprendre le deroxat à 40mg/jour où tout allait bien avant que je l'augmente et je verrais bien ce qu'il en sera, de toute façon là je vais vraiment trés mal ce constat m'a redonné du baume au coeur avec l'espoir que cette fois ci les choses évoluent, plusieurs fois mon medecin voulait me remettre sous deroxat et à chaque fois j'ai refusé en me disant que je trouverai l' AD miracle alors que le deroxat me convenait très bien mais je voulais encore plus je voulais que l'AD fasse tout à ma place mais ça ce n'est pas possible, ça aide énormement quand on tombe sur le bon, celui qui correspond mais c'est à soi-même aussi de faire un travail pour évoluer. J'ai compris qu'en cherchant à tout prix un médicamment miracle je m'étais un peu plus enfoncée dans ma dépression, il s'agit là de mon cheminement personnel, j'avais un trés bon AD le deroxat mais non j'ai voulu plus et bien j'ai été stupide mais je dois dire que le fait que pratiquement du jour au lendemain en augmentant le deroxat il ne fasse plus aucun effet ça m'a fait bizarre et je n'ai rien compris ainsi que mon medecin à ce retournement de situation.Je pense qu'en plus de trouver l'AD adéquate il faut également trouver le bon dosage et là aussi chaque cas est unique et chaque personne va réagir différemment donc il faut je pense être à l'écoute de son psy qui sait quand même de quoi il parle et de son corps, le fait de tenir un journal de bord m'a beaucoup aidé personnellement.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


88229
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qu'est-ce que vous voudriez dire a une personne a cet instant?

image

Je n'ai jamais essayé de la contacter, mais j'ai essayé de savoir plus ou moins ce qu'elle était devenue depuis ; mais comme j'ai coupé tout contact avec les personnes que je fréquentais à l'époque et que je ne suis pas sur Facebook, c'est...Lire la suite

Deprime total=retour a la realite - je gache ma vie

image

Bonsoir à toutes et à tous ! J'ai 24 ans et je sors d'une licence (niveau bac+3) sans avoir valider mon dilpôme. J'ai une petite amie qui m'aime et que j'aime, on est installé ensemble depuis 1 an et on prévoit de faire un enfant. Bref, je pense...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Déprime
Sur le même thème
Qu'est-ce-que la déprime ?