Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Depression      (2184 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis sous antidépresseurs et je fais une rechutte dès que j'arrête

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1005 lectures | ratingStar_86104_1ratingStar_86104_2ratingStar_86104_3ratingStar_86104_4

J'aimerais partager avec vous mon expérience de la dépression et des médicaments.Je souffre de depuis l'adolescence de troubles anxio-dépressifs qui ont eu une répercussion importante sur ma vie scolaire, affective et professionnelle.Je ne me suis résolu qu'à l'age de 25 ans à prendre des antidépresseurs. J'ai alors commencé à prendre du Deroxat (40mg puis 20mg). Ce médicament a eu un effet assez spectaculaire sur moi : j'ai pu retravailler et même reprendre des études en médecine.Seulement il y a un hic : après 2 ans d'utilisation j' ai essayé d'arreter ; résultat : rechute rapide avec angoisse surmultipliée (sevrage sur 1 mois). Je reprends le traitement .2 ans après  nouvel essai, sevrage sur quelques semaines… à nouveau cata… là je panique, je reprends le médoc mais ne pense plus qu'à une chose : arrêter. Après des recherches sur internet je conclus que je dois faire un sevrage très progressif sur plusieurs mois. Je fais un essai sur 8 mois avec la forme liquide du Deroxat ; résultat cata ! Je reprends alors le Deroxat complètement désespéré, mais il n'agit plus aussi bien, j'entame alors un cycle chaotique de tentatives d'arrêt, reprises, essais d'autres médocs comme Solian, puis effexor, norset, abilify, ixel, et ceci sur une période  de 4 ans en tout. Je fais même un séjour d'un mois à l'hosto, un véritable cauchemar qui ne m'a pas aidé du tout d'ailleurs. Même sous médocs je ne me sens plus bien ! J'ai de plus des nouveaux problèmes de santé : ma vue baisse, plus de corps flottants dans les yeux, douleurs type sciatique inexpliquées… le pied quoi ! Finalement en 2009, après un sevrage d'effexor 150mg sur 6 mois, je reste sans aucun médocs pendant 4 mois, espérant que mon cerveau et mon corps vont enfin passer le cap… he non ! Rechute terrible en Mai-Juin. La mort dans l'ame je retourne voir un psy et entame une prise de Seroplex (10mg) … 3 semaines et demi d'enfer plus tard je ressens un effet bénéfique… j'espère que ça va se confirmer… BILAN : à l'age de 33 ans : 8 ans de prise entrecoupée d'antidép avec occasionnellement d'autres médocs (anxio, neuroleptiques) , des études de médecine et de biologie inachevées, peu d'expérience professionnelle et de GROSSES interrogations sur l'avenir.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


86104
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qu'est-ce que vous voudriez dire a une personne a cet instant?

image

Je n'ai jamais essayé de la contacter, mais j'ai essayé de savoir plus ou moins ce qu'elle était devenue depuis ; mais comme j'ai coupé tout contact avec les personnes que je fréquentais à l'époque et que je ne suis pas sur Facebook, c'est...Lire la suite

Deprime total=retour a la realite - je gache ma vie

image

Bonsoir à toutes et à tous ! J'ai 24 ans et je sors d'une licence (niveau bac+3) sans avoir valider mon dilpôme. J'ai une petite amie qui m'aime et que j'aime, on est installé ensemble depuis 1 an et on prévoit de faire un enfant. Bref, je pense...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Déprime
Sur le même thème
Qu'est-ce-que la déprime ?
Voir tous les  autres témoignages