Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Depression      (2184 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les médicaments servent à soigner et non à punir

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 715 lectures | ratingStar_87648_1ratingStar_87648_2ratingStar_87648_3ratingStar_87648_4

Perso je pense que si tu as frappé tes 2 parents tu es dans ton tort, on n'agresse pas les gens même après une dispute (à mon avis).

Maintenant les médocs ça sert à soigner les gens et non pas à les punir (de tel ou tel délit) , foutre 6-8 mg de Risperdal/j à un gars pour "lui rendre la monnaie de sa pièce", c'est limite barbare comme méthode quand on voit les troubles du mouvements et les troubles de l'humeur que peuvent provoquer ce genre de molécules si elles sont administrées à trop forte dose.

De plus quelle pathologie aurait pu provoquer ton comportement violent ? La schizophrénie ou la psychose cannabique ? Je ne pense pas, contrairement à ce que disent les clichés une psychose n'est pas forcément une maladie qui se manifeste par des comportements violents (c'est plus la sociopathie qui provoque ça) , et si tu dis que tu n'avais pas d'hallus je doute fort que tu soies atteint de ce type de maladie.

Et de toute façon la dose journalière pour un patient schizophrène ou un bipolaire en phase maniaque est de 2 à 3 mg/jour, tout simplement, pas besoin de surdoser le médoc. Si le patient se montre agité ou agressif momentanément (suite à un incident) , il reprend une dose de 2 mg lors de son accès d'agitation.

Les auteurs de psychiatrie sérieux, Alain Bottéro et le site http://www.neuropsychiatrie.fr/ ont expliqué que les neuroleptiques "forts" (comme l'Haldol et le Risperdal) devraient normalement être administrés à petite dose pour obtenir un effet antihallucinatoire sans dégrader l'état du patient. A trop forte dose, ces molécules provoquent des troubles parkinsoniens et on assiste au contraire à une dégradation de l'état mental (manque de motivation, dépression etc.) , comme tu as pu t'en rendre compte par toi même.

J'ai connu personnellement des gars qui étaient très violents (ex : dans ma ville, récemment, une bande de racailles a tabassé à mort un mec qui mesurait environ 2 mètres pour 100 kg, pour vous dire que ces gars sont de véritables tueurs qui ne reculent devant rien). Personnellement je ne pense pas que l'Hospitalisation d'Office soit un moyen de protéger la société contre la violence, parce qu'encore une fois, la plupart de ces crimes violents sont commis par des gens qui ne sont pas psychotiques. Et une psychose n'est pas une maladie qui se manifeste par de la violence habituellement. L'HO sert, à la limite, à s'assurer que tous les malades prennent leur traitement et à dépister les troubles mentaux… Mais alors dans ce cas là, il faudrait aussi soigner d'office les cardiaques, les cancéreux etc. Qui ne prennent pas leur traitement aussi. Non vous êtes pas d'accord avec moi ?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


87648
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qu'est-ce que vous voudriez dire a une personne a cet instant?

image

Je n'ai jamais essayé de la contacter, mais j'ai essayé de savoir plus ou moins ce qu'elle était devenue depuis ; mais comme j'ai coupé tout contact avec les personnes que je fréquentais à l'époque et que je ne suis pas sur Facebook, c'est...Lire la suite

Deprime total=retour a la realite - je gache ma vie

image

Bonsoir à toutes et à tous ! J'ai 24 ans et je sors d'une licence (niveau bac+3) sans avoir valider mon dilpôme. J'ai une petite amie qui m'aime et que j'aime, on est installé ensemble depuis 1 an et on prévoit de faire un enfant. Bref, je pense...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Déprime
Sur le même thème
Qu'est-ce-que la déprime ?
Voir tous les  autres témoignages