Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Depression      (2184 témoignages)

Préc.

Suiv.

On ne doit pas nécessairement se détruire pour nos parents

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 759 lectures | ratingStar_37946_1ratingStar_37946_2ratingStar_37946_3ratingStar_37946_4

J'ai une mère née dépressive car pas voulue, mal aimée de sa mère (elle-même dépressive…) , élevées par ses soeurs…. Bref qui a passé sa vie sous AD. Elle a eu deux enfants dont moi qu'elle n'a pas vraiment désiré non plus. Elle avait de l'affection à donner surtout à une personne : son premier enfant (mon frère). Mais pour moi, qui suis une fille, elle a beaucoup moins à offrir…

Très autoritaire, exclusive et possessive, elle se montre aussi extrêmement égoïste. A part ça elle est gentille quand même, hein ; -) :-) !!!!

Depuis une quinzaine d'années elle est en plus alcoolique… Je le sais, mon frère veut l'ignorer, et ma mère sait que je sais. Mais il ne faut pas en parler ! Elle vit de l'espoir que nous ne le sachions pas. Elle ne veut surtout pas briser ce tabou car elle est très orgueilleuse en plus. Et moi je ne veux pas crever l'abcès car elle ne le supporterait pas et j'ai peur de perdre le peu de lien qui nous unit encore. Mon frère en a parlé avec elle, elle a juré qu'elle ne buvait pas, et il l'a crut !!!

Bref à 22 ans (toujours étudiante dans la ville où je vivais) je suis partie de chez moi dans des conditions que je ne décrirai pas mais y'aurait à dire.

Depuis je vis à 200 km de chez elle, j'ai fait ma vie et celle-ci non plus n'est pas simple ! Je la vois peu (tous les 2-3 mois environ pour un week-end) , et c'est bien comme cela. J'ai souffert très longtemps à chaque fois que j'allais la voir du manque d'attention qu'elle me portait. Je rouvrais à chaque fois de vieilles cicatrices qui ne se refermaient jamais totalement. Je culpabilisais aussi beaucoup de ne pas réussir à me faire violence pour crever l'abcès de son problème d'alcool.  

Pis un jour (il n'y a pas si longtemps ! ) , j'ai décidé de me préserver d'abord, de devenir ce qu'elle a toujours été envers moi : assez indifférente à ma vie. Ce qui ne m'empêche nullement de l'aimer très fort. J'ai aussi arrêté de vouloir d'elle ce qu'elle n'a jamais pu m'offrir. Je crois que ça s'appelle la résilience en termes psychanalytique.  

Et je la laisse sans plus trop culpabiliser à sa souffrance, car je sais que si je tente de l'aider je vais vraiment y laisser beaucoup de plumes voir la perdre carrément. Et puis j'ai décidé de ne pas donner plus que ce que j'ai reçu. Je sais c'est terriblement égoïste, mais faut bien que je me protège moi et ma famille !

Voilà c'est tout ce que j'ai à dire et c'est déjà bien (!) , je suis triste pour elle mais je ne peux rien pour elle. Je ne peux que ne pas couper les ponts. Et des fois j'ai été à deux doigts de le faire. Je crois sincèrement aussi que même si j'en avais la volonté JE NE PEUX PAS L'AIDER car elle n'attend pas du tout ça de moi. Ma volonté de l'aider serait même probablement contre-productive. Je me contente d'alerter mon frère régulièrement (qui ne veut toujours rien voir) , et son médecin traitant aussi.

Voila, pardon d'avoir été longue, c'était juste pour dire qu'on ne doit pas nécessairement se détruire pour nos parents. On n'a pas demandé à naître et même si on leur doit la vie on a aussi le droit d'être heureux.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


37946
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qu'est-ce que vous voudriez dire a une personne a cet instant?

image

Je n'ai jamais essayé de la contacter, mais j'ai essayé de savoir plus ou moins ce qu'elle était devenue depuis ; mais comme j'ai coupé tout contact avec les personnes que je fréquentais à l'époque et que je ne suis pas sur Facebook, c'est...Lire la suite

Deprime total=retour a la realite - je gache ma vie

image

Bonsoir à toutes et à tous ! J'ai 24 ans et je sors d'une licence (niveau bac+3) sans avoir valider mon dilpôme. J'ai une petite amie qui m'aime et que j'aime, on est installé ensemble depuis 1 an et on prévoit de faire un enfant. Bref, je pense...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Déprime
Sur le même thème
Qu'est-ce-que la déprime ?
Voir tous les  autres témoignages