Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Depression      (2184 témoignages)

Préc.

Suiv.

Sauvée de moi-même

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo 30 ans
Mail  
| 643 lectures | ratingStar_135407_1ratingStar_135407_2ratingStar_135407_3ratingStar_135407_4

J'ai 30 ans.

Fatigue chronique depuis l'age de 19/20 ans qui est allée en s'emplifiant.

Troubles digestifs, vertiges, spames, on m'a dit spasmophile et renvoyée vers un psy.

Rien n'y a fait, j'ai continué à me sentir de plus en plus mal…

Incapable de tenir un boulot très longtemps, trop fatiguée, exténuée tout le temps… puisque mes troubles étaient censés être psy, je me disais que ça venait du fait que je n'arrivais pas à trouver ma voie.

Pourtant, mon dernier boulot me plaisait beaucoup et j'avais fait pas mal de sacrifice pour y arriver.

Mais rien n'y faisait, la fatigue continuait à s'accentuer.

Alors j'ai commencé à penser à la mort.

C'était la seule solution que je voyais à mes souffrances.

J'étais à bout, j'avais tout essayé. Tout.

Mettre un pied devant l'autre était devenu trop pénible, j'avais l'impression que mon corps pesait 3tonnes et plus l'envie de me battre. La vie était devenu un éternel combat, mais à quoi bon ?

Mon obsession c'était la corde. Un jour ou j'ai complètement pêté les plombs je me suis mise à retourner tout mon apparte pour en trouver une et en finir. C'est mon copain qui m'a trouvé dans cet état et qui a pris les choses en main.

Il m'a sauvée. Sauvée de moi-même et de ma crise de folie.

Mise en arrêt maladie, j'ai perdu ce boulot qui me tenait à coeur et la petite clientèle que je m'étais battue à rassembler. Quand on est en profession indépendante, on a pas le droit d'être malade, ça ne pardonne pas.

Sous médoc j'étais complètement assomée et je ne faisais que dormir.

Mais mon état est allé encore en empirant : allergies alimentaires, vertiges de plus en plus importants.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


135407
b
Moi aussi !
7 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par jacques1000 | le 25/12/10 à 13:01

la dépression a de multiples visages, en lisant votre histoire, lonj constate des blocages, de la culpabilité la honte de soi,.. il est nécessaire de vous entourer de personnes aidantes, éviter les personnes qui vous racontent les manières de ne pas sombrer, il est toujours difficile d'accepter des solutions toutes faites.
jacques1000

Histoires vécues sur le même thème

Qu'est-ce que vous voudriez dire a une personne a cet instant?

image

Je n'ai jamais essayé de la contacter, mais j'ai essayé de savoir plus ou moins ce qu'elle était devenue depuis ; mais comme j'ai coupé tout contact avec les personnes que je fréquentais à l'époque et que je ne suis pas sur Facebook, c'est...Lire la suite

Deprime total=retour a la realite - je gache ma vie

image

Bonsoir à toutes et à tous ! J'ai 24 ans et je sors d'une licence (niveau bac+3) sans avoir valider mon dilpôme. J'ai une petite amie qui m'aime et que j'aime, on est installé ensemble depuis 1 an et on prévoit de faire un enfant. Bref, je pense...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Déprime
Sur le même thème
Qu'est-ce-que la déprime ?
Voir tous les  autres témoignages