Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Depression      (2184 témoignages)

Préc.

Suiv.

témoignage d'un bipolaire

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 5017 lectures | ratingStar_46242_1ratingStar_46242_2ratingStar_46242_3ratingStar_46242_4

Bonjour,

J'ai vu cette émission et quand j'ai vu le témoignage de Christophe j'ai été touché et je me suis reconnu car moi aussi je suis bipolaire.

Tout a commencé par des problèmes professionnels avec mon patron tout allait bien dans cette entreprise et notament avec ce dernier jusqu'au jour lors d'une réunion j'ai ouvert ma gueule au nom de tout le monde pour dire la surcharge de travail dans cette entreprise, à partir de ce moment là j'ai été véritablement harcelé par mon patron et lors d'un entretien je n'en pouvai plus et j'ai quitté l'entreprise, je suis aller voir un médecin qui m'a arrêté une semaine et m'a prescrit des médicaments homéopathique.Je n'ai pas pris les médicaments et dans la semaine j'ai appris le décès d'un oncle avec lequel j'étais assez proche malgrès tout ça la semaine s'est passée.Je suis retournais travailler et là l'harcèlement s'est amplifié et j'ai reçu un avertissement là j'ai véritablement craqué je ne dormai plus et je me suis rendu le week-end chez mes parents et eux, ils ont eu du mal à me reconnaitre j'étais trés déprimé et je commencé à délirer (notament sur des pouvoirs surnaturels) ils ont appelé un médecin et là de ce que je me rappelle (car c'est très flou) je déraillai complétement il a donc décidé en accord avec mes parents de m'hospitaliser en urgence je suis parti avec les pompiers.

J'ai été interné dans un hopital psychiatrique (chu) , j'ai été dans un état trés grave (j'avais des hallucinations je voyais des serpents partout, j'entendai des voix qui me disait de me faire du mal, je me croyais mort etc) , le psychiatre à décidé de me mettre dans une chambre d'isolement, j'y suis resté pendant plus d'un mois sans contact avec mes proches, j'ai été aussi attaché car j'ai fais une ts (moi je n'ai pas le souvenir) , ils ont essayer de me soigner par les médicaments mais aucun résultat, ils ont décidé alors avec la signature de mes parents de me faire des séances de sismographie ce sont des séances ou l'on injecte sous anesthésie générale avec des électrodes du courant au cerveau, ça fait en quelque sorte un reset au cerveau, après 7 ou 8 séances je suis revenu à moi.Le diagnostic a été alors une dépression son nom mélancolie délirante.

J'ai été pressé de reprendre la vie active c'est ce que j'ai fais, aprés un peu moins de 3 mois j'allai trés bien, j'ai décidé d'arrêter les médicaments, 2 mois plus tard j'avais toujours de l'harcèlement avec mon patron quand j'ai senti que ça n'aller pas trés bien j'ai décidé de reprendre seulement les anti-dépresseurs je ne voulais pas tout prendre car les effets secondaires sont trés contraignants.Pendant 6 mois j'ai alterné travail et arrêt maladie, ensuite mon patron m'a annoncé mon licenciement pour incompatibilté d'humeur je l'ai mal vécu, j'ai continué a travailler la semaine dans l'entreprise et lors du week-end avec des amis nous avons buent différents alcools dont de l'absynte (alcool 80degré qui est interdit france) mais aussi fumaient quelques joints.A partir de là je n'avais plus envie de dormir les délires ont recommencées je me voyais comme le successeur du pape (c'était au moment de la mort de Jean Paul II) ,

Dans mes délires j'ai appelé le medecin qui m'avait fait hospitaliser il m'a dit de venir le voir c'est ce que j'ai fait avec mon pére, là il a vu je délirer complétement il m'a dit d'appeler mon psychiatre dès le lendemain, c'est ce que j'ai fait je suis allé à l'hôpital pour consulter et il a décidé avec mon accord de m'hospitaliser.J'étais dans un gros délire je croyais être au centre du monde le nouveau Jésus alors que je ne suis pas croyant.Cette fois-ci avec les médicaments je suis revenu à moi.C'est à partir de là que mon psychiatre a diagnostiqué le trouble bipolaire.

En fait ce trouble est une variation de l'humeur qui passe soit par un niveau trés bas tristesse grosse dépression soit par un niveau trés haut euphorie.Les personnes atteintes par ces troubles mentaux doivent toujours faire attention de rester au milieu, il faut être bien régulé pour être équilibré.

Malgrès cette maladie on peut vivre normalement comme d'ailleurs tout le monde pour ma part je suis le seul à savoir ma maladie je ne l'ai pas dis à mes proches (même pas à mes parents) , je ne veux pas qu'ils s'inquiètent car cette maladie n'est pas connue dans le grand public.

Les personnes bipolaires sont généralement trés créatifs, mais je ne pensent pas qu'ils soient violents (enfin pour moi je n'ai jamais été violent avec qui que ce soit). Des personnes connus auraient été atteints comme Churchill, Napoléon, Balzac, Van Gogh ou encore Madonna.

C'est une maladie que l'on garde à vie, pour ma part j'ai eu une autre hospitalistion mais cette fois ci pour dépression je broyais du noir suite a mon inactivité.J'en suis sorti en août 2005 et depuis je me suis refais, reconstruit, je ne ferais plus l'erreur d'arrêter les médicaments de moi même, il faut savoir que si tout va bien l'arrêt des médicaments est prévu et il est possible que je n'ai plus jamais d'épisodes maniaco-dépressifs.

Je tiens à dire que je n'en ai jamais voulu à mes parents de m'avoir fais hospitaliser bien au contraire, que durant mes séjours j'ai rencontrer des gens (des patients) trés intéressants, je prend cette épreuve comme une expérience de la vie qui permet de voir la vie autrement, je reconnais que les batiments sont pas génials mais par contre le personnel de l'hopital est extraordinaire.

Je suis désolé d'avoir été aussi long mais je pense que c'est important de savoir comment on arrive à devenir bipolaire, personne est à l'abri et ce n'est pas parcequ' on ai passé en psychiatrie que l'on ai plus fou que quelqu'un d'autre.

J'aimerai savoir ce que pense d'autres personnes sur mon témoignage, et je voudrais avoir d'autres témoignages.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


46242
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qu'est-ce que vous voudriez dire a une personne a cet instant?

image

Je n'ai jamais essayé de la contacter, mais j'ai essayé de savoir plus ou moins ce qu'elle était devenue depuis ; mais comme j'ai coupé tout contact avec les personnes que je fréquentais à l'époque et que je ne suis pas sur Facebook, c'est...Lire la suite

Deprime total=retour a la realite - je gache ma vie

image

Bonsoir à toutes et à tous ! J'ai 24 ans et je sors d'une licence (niveau bac+3) sans avoir valider mon dilpôme. J'ai une petite amie qui m'aime et que j'aime, on est installé ensemble depuis 1 an et on prévoit de faire un enfant. Bref, je pense...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Déprime
Sur le même thème
Qu'est-ce-que la déprime ?
Voir tous les  autres témoignages