Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Fibromyalgique      (446 témoignages)

Préc.

Suiv.

Fibromyalgie : terrible les premiers mois

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 33 ans
Mail  
| 570 lectures | ratingStar_121257_1ratingStar_121257_2ratingStar_121257_3ratingStar_121257_4

Je suis téléopératrice en secrétariat médical (métier très sédentaire, ce qui me permet de tenir le coup) , c'est à dire que je suis rivée à mon siège devant un ordinateur, 6h/jour et un samedi matin sur 2. Cela à été terrible les 1er mois au niveau des lombaires et des cervicales, mais j'ai l'impresssion que mon corps c'est remusclé à ces endroits là et j'ai maintenant des périodes sans trop de douleur. Le 3/4 temps me convient car j'ai une bonne pause le midi pour essayer de me relaxer, mais entre les enfants, le linge, les courses, la maison… Finalement, c'est un double travail, je n'ai pas plus de temps pour moi. Mais, comme je le disais, cela me convient, car il y a quelques temps, je n'étais qu'à mi-temps et je n'allais pas mieux que maintenant, car trop de temps pour penser et je fait des micros-déprimes, surtout l'hiver, je m'enfonce dans mon canapé, lecture, canapé, lit… Je pense que le métier que l'on exerce joue beaucoup, il y a quelques années, j'ai du travailler dans une serre de tomates (car je ne trouvais pas de boulot, et n'avais plus d'ASSEDIC). J'ai tenu 3 mois, ils trouvaient que je ne suivais pas assez la cadence (infernale et faire le même geste toutes la journée, porter 8 kg toutes les 8 min) , et moi j'ai été ravi d'arrêter cette expérience dans un état pitoyable. Cela m'a fait comprendre qu'il était inutile que je me présente pour des postes relativement physiques, comme celui là. Je me force tous les jours à bouger mon corps, mais à mon rythme (je marche un maximun, comme amener mes enfants à pied à l'école, même si je n'en ai aucune envie et je ne sais pas si cela à quelque chose à voir ou non, mais mes jambes sont la partie de mon corps la moins douloureuse). Je suis persuadée que c'est ce qui me permet de vivre au mieux avec cette maladie. Et c'est pourquoi je persiste à continuer le sport, comme je peux, mais je me force à y aller, il ne faut pas croire que c'est facile, je papotte avec les copines, parfois, je ne peux presque pas bouger, mais je suis là quand même, c'est tout. Ca m'aère la tête, c'est très important pour moi.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


121257
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Nouvel ad. j'ai pris plus de 20 kg mais je me sens beaucoup mieux.

image

Bonsoir à tous. Paul, je suis toujours dans la pièce avec les 2 bouquets de lilas (je me suis gâtée moi-même ! ) et ça ne m'insupporte plus. Ptt que j'ai une réaction au début quand ça sent le plus fort. Natou, pas de problèmes. J'étais...Lire la suite

Francais, vous êtes des larves

image

--------------------------------------------------------------------------------- La Fibromyalgie. --------------------------------------------------------------------------------- Rapport remis à M. Kouchner. Beaucoup trop de fibromyalgiques sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages