Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Fibromyalgique      (446 témoignages)

Préc.

Suiv.

Fibromyalgie vaincue !

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 913 lectures | ratingStar_216079_1ratingStar_216079_2ratingStar_216079_3ratingStar_216079_4

Fibro reconnue depuis 1996 je peux dire aujourd'hui que j'ai une activité plus que normale. Le chemin est long quand on souffre et que le corps médical le sous-estime. J'ai vécu ainsi plus de 20 ans sans aucune reconnaissance et en ayant moi aussi recours à toutes les "médecines" et trop de traitements pour rien mais dont j'assume seule les conséquences. Une chose est sûre, il faut apprendre à écouter son corps. Les limites restent fragiles et il faut faire des pauses. Tant pis pour ce que pensent les "autres". Le seul gros inconvénient sont les pertes de mémoire et en vieillissant (j'ai 52 ans) cela ne s'arange pas. Le moral est très important. Il faut être volontaire et se dire que la maladie ne l'emportera pas. Il faut être gagant-gagnant. Je sais que ce n'est pas facile mais c'est au bord du suicide que j'ai vraiment décidé d'essayer. Cela a marché je peux en témoigné et mon entourage aussi. Grande migraineuse, ne supportant pas le vent, certaiens odeurs, et surtout les parfums entêtant, le chaud, le froid, la nourriture grasse, la luminosité du soleil (toujours des lunettes noires) , la peur de la foule, de sortir (de peur d'une crise) , des articulations hyper douloureuses et sensation de brûlure, des nuits sans dormir, bref, je pourrais encore allonger la liste. Aujourd'hui je suis sereine. J'ai enfin admis que je ne serais jamais PARFAITE ni super WOMAN. A trop vouloir faire bien et tout toute seule, on prend sur les réserves et là tout le système bascule. Peut être est-ce irréversible, en tous les cas on peut REVIVRE bien et heureuse. Je dois dire qu'après 8 ans de laroxyl (5 à 8 gouttes tous les soirs) , j'ai arrêté 2 ans. Là petit à petit j'ai recommencé à sentir des modifications. Des douleurs par ci par là, puis le sommeil est redevu mauvais à le perdre complètement. J'ai donc recommencé à le suivre et tout est rentré dans l'ordre. Je rajouterai à cela que j'ai diminué la viande, pas la volaille, et forcé sur les fruits et surtout les légumes. Un vrai bonheur. Bon, je vis à la campagne maintenant et je fais mon jardin. J'ai absolument besoin de savoir ce qui "rentre" dans ma bouche ! Quant au sport j'en fait beaucoup pour mon activité. J'ai des chambres d'hôtes et cela marche bien. J'ai plus de 300 m² à entretenir et je suis seule avec mon mari ! Je fais également table d'hôtes et croyez-moi c'est dur ! Tant pis, je fais et si je fais trop mon corps me le rappelle et je lève un peu le pied. Des coupures, des minis siestes et je repars. Il faut toujours se dire que cette maladie n'est pas mortelle dès lors qu'elle a été reconnue. Il faut savoir que l'activité est nécessaire dès qu'on le peut, ne pas se lamenter sur son sort et se dire qu'il y a des maladies plus graves. Beaucoup de courage à tous et toutes et surtout faire des projets. Personnellement j'ai changé de vie et je revis !!!!
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


216079
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Nouvel ad. j'ai pris plus de 20 kg mais je me sens beaucoup mieux.

image

Bonsoir à tous. Paul, je suis toujours dans la pièce avec les 2 bouquets de lilas (je me suis gâtée moi-même ! ) et ça ne m'insupporte plus. Ptt que j'ai une réaction au début quand ça sent le plus fort. Natou, pas de problèmes. J'étais...Lire la suite

Francais, vous êtes des larves

image

--------------------------------------------------------------------------------- La Fibromyalgie. --------------------------------------------------------------------------------- Rapport remis à M. Kouchner. Beaucoup trop de fibromyalgiques sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages