Histoire vécue Psychologie > Dépression - Déprime > Fibromyalgique      (446 témoignages)

Préc.

Suiv.

Malgré les traitements, rien ne s'améliore

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 979 lectures | ratingStar_223396_1ratingStar_223396_2ratingStar_223396_3ratingStar_223396_4
Alors voilà, j'ai 30 ans, un petit garçon de 4 ans et demi très énergique, un bon mari attentif et doux, une belle maison à la campagne que j'adore (on a l'impression d'y être en vacance toute l'année), un travail dans le social qui me plaît, des amis supers sur qui je peux compter ... Bref, tout va bien ... Si ce n'est que depuis quelques mois j'ai commencé à ressentir des douleurs et une fatigue intense! Au début, ça allait encore, je n'en ai même pas parlé au doc. Mais depuis bientôt 2 mois, les douleurs ont progressé de manière importante, comme des poussées et ma fatigue est extrême. Parfois je ne sais même pas taper un texto ou écrire, mon mari doit me couper ma viande, ... tant mes mains et mes doigts me font mal. Les bras, le dos, les jambes, tout est atteint et me fait plus ou moins souffrir ou m'handicape dans mes gestes du quotidien plus ou moins fort selon les jours, voir selon les heures de la journée. J'essaie de "donner le change" et de faire les choses normalement mais parfois cela devient impossible. J'ai passé plusieurs jours sans pouvoir dormir la nuit. Le doc m'a donné d'abord du Zolpidem mais je ne dormais toujours pas, on est alors passé au Zopiclone combiné avec du Dormiplan et mes nuits ont été meilleurs mais les douleurs sont restées. J'ai d'abord pris simplement du Dafalgan 1gr, mais pas de miracle. J'ai eu des anti-inflammatoire (meloxicam teva) mais rien! Le myolastan ou le dolzam me rendent comme "droguée" et donc j'évite ou seulement avant de dormir mais le lendemain matin ce n'est pas top! J'ai fait des prises de sang, à part un déficit important en vitamine D (malgré une cure), ça n'a rien révélé. Il y a eu un doute pour la maladie de Lyme mais non, ce n'est pas ça. Jeudi dernier pour la 1ère fois, ma généraliste m'a dit qu'elle pensait que j'avais la fibromyalgie! Et avant qu'elle ne dise une chose comme ça, c'est qu'elle fait plus qu'y penser!!! Elle m'a envoyée chez une rhumato (avec qui le contact s'est mal passé!) et m'a demandé au cas où de passer un scanner vertébral car j'ai eu un accident avec entorse cervicale il y a quelques années (mais elle n'a pas l'air d'y croire). Elle m'a dit qu'à partir de maintenant je devais "calculer mes efforts" même quand je me sens bien, ne pas en faire trop!!! La rhumato m'a dit que c'était possible que ce soit la fibro mais veut d'abord que je fasse de nouveaux tests. J'ai l'impression de perdre mon temps car elle veut vérifier les hépatites (alors que je suis vaccinée), le C.R.P. (un truc inflammatoire lié aux protéines alors que les anti-inflammatoires n'ont rien donné) et le V.I.H. (or ni moi ni mon mari n'avons eu de comportements à risque et je n'ai pas eu de transfusion sanguine). Tout le reste a déjà été exclu par mon doc (polyarthrite, sclérose en plaque, toxoplasmose, C.M.V., etc ...). La rhumato a aussi beaucoup insisté sur le côté psy, genre dépression, hors ni moi, ni mon entourage, ni ma généraliste qui me connaît bien ne me juge en déprime! J'ai même arrêté de fumer en juin et il y a eu pleins de trucs positifs dans ma vie dernièrement. Ca m'a mis en rogne, j'avoue! Au contraire, je garde le moral et n'ai pas envie de me laisser aller! D'ailleurs le doc m'avait proposé de me mettre en arrêt de travail mais j'ai refusé car je veux continuer et même si ce n'est pas tous les jours facile j'essaie de gérer au mieux. Les jours où je suis trop mal, j'ai la chance de pouvoir travailler à domicile et il n'y a eu que quelques jours par-ci par-là où j'ai dû demander un certificat médical (comme hier malheureusement car depuis la veille avec les manipulations de la rhumato je crevais de mal et j'ai dû rester couchée dans mon lit même pour manger!). La rhumato m'a prescrit du Redomex en 10mg, j'ai commencé hier après en avoir d'abord parler avec ma généraliste car comme c'est à la base un atidépresseur, j'avais pas aimé! Mais elle m'a expliqué qu'à ce dosage c'était en tant qu'antidouleur et qu'on en donnait souvent au patient atteint de fibro voire à des personnes cancéreuses avec dse douleurs aigües.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


223396
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Nouvel ad. j'ai pris plus de 20 kg mais je me sens beaucoup mieux.

image

Bonsoir à tous. Paul, je suis toujours dans la pièce avec les 2 bouquets de lilas (je me suis gâtée moi-même ! ) et ça ne m'insupporte plus. Ptt que j'ai une réaction au début quand ça sent le plus fort. Natou, pas de problèmes. J'étais...Lire la suite

Francais, vous êtes des larves

image

--------------------------------------------------------------------------------- La Fibromyalgie. --------------------------------------------------------------------------------- Rapport remis à M. Kouchner. Beaucoup trop de fibromyalgiques sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages