Histoire vécue Psychologie > Gérer ses émotions      (106 témoignages)

Préc.

Suiv.

Faire son chemin

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 643 lectures | ratingStar_222994_1ratingStar_222994_2ratingStar_222994_3ratingStar_222994_4

Chacun de nous, en ce monde, avec le temps qui lui est imparti, doit faire son chemin.

Mais ça veut dire quoi, "faire son chemin" ? Il y a une infinité de façons de faire sienne cette phrase, qui veut tout et rien dire…

Faire son chemin, est-ce arriver à traverser la vie sans tomber dans les nombreuses embûches qu'elle réserve ? N'importe quel documentaire sur la vie animale montre à quel point les jeunes, à peine nés, sont la cible de prédateurs en tous genres. Et on sait que l'homme est un loup pour l'homme. Alors ?

Faire son chemin, est-ce trouver sa voie ? Mais laquelle est-elle ? Ou plutôt, où commence le choix individuel et où finit-il, secondé, remplacé insidieusement par les choix que le système essaie de nous imprimer, tout en nous faisant croire qu'ils viennent de nous ?

Faire son chemin, est-ce se marier, avoir des enfants, assurer ainsi la survie de l'espèce ?

Se réaliser en tant qu'homme, à savoir faire une carrière professionnelle réussie ? Rentrer comme commis et, à la force du poignet, devenir directeur ? Tous les jours, aller à un boulot où on verra les mêmes tronches pendant des années, les voir se décrépir pendant qu'on se décrépit soi-même, et maintenir la boite à flot, essayer de lui conserver sa place ? Rester pendant des années au service contentieux, au service expéditions, au service compensation, au service litiges ? Pauvres de nous…

Faire son chemin, est-ce arriver à avoir une idée, même vague, de qui je suis, de qui est mon être profond, lumineux ?

Est-ce développer ses dons, arriver à acquérir ce qui nous manque, pour enfin devenir celui que nous avions idéalisé ? Un grand matheux, un grand médecin, un grand violoniste, un grand ceci, un grand cela ?

Est-ce trouver son chemin spirituel et se réconcilier avec la vie, pour le peu de temps qu'il nous en reste ? Suivre la voie tracée par tel ou tel qui nous a inspirés ? Apprendre le sax pour suivre les traces de John Coltrane ? Peindre guidé par Paul Klee ? Ecrire des romans qui répondent à ceux de Malaparte ?

Est-ce arriver à faire accepter aux autres celui que je suis, alors qu'eux voient autre chose ? Ce faisant, est-ce que je me conforme à mon idéal intérieur, ou à un idéal extérieur que j'ai fait mien, en toute bonne foi, mais qui n'est qu'une illusion ?

Faire son chemin, est-ce trouver une compagne, réussir à se caser ? Accéder à la propriété, construire une maison ? Avoir des enfants ? Etre riche ? Etre célèbre ? Etre indépendant financièrement ? Etre en accord avec ce qu'on ressent au plus profond de soi ? Mais qu'est-ce qui est profond et qu'est-ce qui ne l'est qu'en apparence ? Pendant des années nous pouvons nous identifier à un "moi" que nous avons construit, et qui n'est en réalité qu'une construction, justement.

C'est quoi, faire son chemin ? Je suis certain que si je dis à 50 personnes "dans la vie il faut faire son chemin", elles seront toutes d'accord avec moi, et que pas une ne l'aura compris de la même façon que les 49 autres… C'est quoi, faire son chemin ? Accommoder comme on peut, à la sauce perso, les complexe d'Oedipe, de castration, de machin et de bidule ? Faire le travail de deuil, accepter sa propre mort et, avant, celle de ses parents, et de ceux qu'on aime ?

Qui peut me dire ce que c'est que ce bintz ?

Personne.

C'est ça le gag. On est tous là, à se poser la question, et personne ne peut donner la réponse.

Mieux : toute personne prétendant avoir la réponse est, selon mon expérience de la vie, hautement suspecte : il n'y a personne dont je me méfie autant que des gourous ou des dictateurs.

A vous lire,
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


222994
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je me sent horriblement seul - gerer ses emotions

image

Bonjour Ptitony, Ta souffrance est palpable. Tu as raison de l'exprimer. Beaucoup de personnes sont seules. Certaines le vivent bien, d'autres non. L'idéal pour toi serait de parvenir à être heureux seul ou en couple. Pour cela, il faut s'aimer...Lire la suite

Hypersensibilite: l'etes-vous?

image

Désolé, mais je ne suis pas un guerrier, un battant. J'ai pas la force de changer le monde : j'ai même pas la force de supporter ma propre vie… La facilité du suicide et la réaction de mes proches sont aussi ce qui me retiens, mais au final...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages